La radio : le 1er des médias dans nos déplacements en voiture

Print Friendly, PDF & Email

médias

Du 4 au 14 octobre se déroulait à Paris le Mondial de l’Auto 2018. L’évènement biannuel, qui draine plus d’un million de visiteurs à chaque rendez-vous (les mêmes, sans doute, comme disait Jean Yanne, qui veulent sauver la planète, mais refusent de descendre les poubelles) fêtait cette année ses 120 ans d’existence.

Pour dire l’importance de la chose, ce ne sont pas moins de 10000 journalistes qui furent accrédités pour la circonstance, en provenance d’une centaine de pays différents. Leur objectif était de rendre compte aux éventuels intéressés des nouveautés et des performances incroyables qu’offrent ces véhicules qu’ils ne pourront pas piloter à plus de 80 km/h sur le réseau routier secondaire, quand il ne seront pas obligés de les laisser au garage, si tant est qu’ils en ont un, pour d’obscure raison de journée sans voitures.

Au cours de ce salon dédié au monde du nomadisme en boîte à roulettes de plus en plus sophistiquées, les sujets économiques, techniques et sociétaux n’ont pas manqué.

C’est l’occasion qu’a choisi justement, Médiamétrie, l’institut de sondage française, pour dévoiler les résultats d’une étude sur nos habitudes de consommation des médias dans les habitacles en simili cuir de nos véhicules.

Et il s’avère que, contrairement à ce qui se passait il y a une dizaine d’années, c’est la radio qui nous tient compagnie le plus souvent dans nos déplacements en voiture. Et de loin ! puisque ce média et ses 67% de consultation reste le moyen privilégié devant la TV, internet et la musique. Il apparaît même, et cela ne manquera pas d’attirer l’attention des annonceurs et des directeurs de programmation radiophonique, que deux pics de consommation apparaissent clairement : à 7h45 ainsi qu’à 17h.

Auparavant, c’était dans le cadre intime de nos foyers douillets que l’écoute de la radio prédominait. Cela dit, la radio est écoutée moins longtemps lors de nos différentes pérégrinations avec Titine qu’elle ne peut l’être au domicile.

Autre fait marquant découlant de cette étude, en terme de mobilité plus général cette fois, c’est la téléphonie mobile qui demeure le moyen le plus employé pour écouter la radio.

On comprend mieux, dès lors, pourquoi, nos véhicules sont de plus en plus équipés de systèmes intégrés, interactifs et surtout capables de se connecter à nos smartphones.

Photo credit :  William Krause on Unsplash

Source : https://www.lalettre.pro/La-radio-reste-le-media-leader-en-voiture_a17485.html

Ludovic Jura Ludovic Jura

Après un atelier d’été de découverte du métier d’animateur radio au sein de la RTS, j’ai décidé d’entamer ma reconversion.
L’opportunité d’évoluer en tant que chroniqueur dans ce milieu m’a été offerte par une radio locale. Mes progrès rapides et mon aisance au micro m’ont permis de me voir confier l’animation d’un rendez-vous hebdomadaire de 3 heures en direct alliant musique, chroniques et interviews.
La culture, l’actualité, les médias et la ponctuation sont une véritable obsession pour moi. Je milite d’ailleurs activement pour la sauvegarde du point-virgule.
Adapté aux milieux de travail dans les espaces ouverts, je suis poli, discret, et, de plus, je sens bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.