Rap et femmes assumées : l’art de la musique bouleverse le féminisme

Print Friendly, PDF & Email

RapLes moyens de combattre et de renverser les clichés des sociétés patriarcales par l’art

Cet article est le dernier de notre série consacrée à l’utilisation de l’art pour sensibiliser à la question de la place de la femme dans nos sociétés patriarcales modernes. En effet, ces dernières tendent à mettre des barrières et créer de la discrimination entre hommes et femmes, ce que l’art peut mettre en lumière.

Cet article nous amène dans le monde de la musique, et plus spécifiquement dans le monde du rap. Celui-ci a souvent été présenté comme une musique misogyne, notamment ces dernières décennies. Pourtant, de nombreuses rappeuses luttent pour les droits des femmes sur la scène hip hop internationale.

Ces femmes qui se réapproprient leur corps et leur sexualité

Il y a quelques jours, le 10 février 2019, la rappeuse Cardi B a remporté le trophée du “meilleur album rap”. Elle est ainsi devenue la première femme à remporter ce prix aux Grammy Awards, depuis sa création en 1958.

Cardi B, tout comme Nicki Minaj ou d’autres rappeuses et artistes de musique appartiennent à un mouvement artistique qui met la femme à place égale avec l’homme dans le « rap game », ne la cantonnant plus à un simple faire-valoir ou à une voix pour faire des arrangements.

Elles sont là, et par leurs paroles ou par leurs attitudes dans leurs clips musicaux, elles revendiquent la place qui leur a été jusque là refusé, en montrant une réelle confiance en elles et en s’attribuant des codes jusqu’ici réservés aux hommes et tabous pour une femme.

Elles se réapproprient leur corps et leur sexualité qui ont été assimilés pendant longtemps à des codes machistes, comme si la femme ne pouvait être sexuelle ou hypersexuelle sans l’intervention des hommes, ou comme si le fait d’être sexuelle ne pouvait que répondre au désir de plaire à l’homme. Elles revendiquent également le fait d’être forte et indépendante.

Pour elles, la mainmise sur le corps de la femme ne doit plus être un objet de discussions qui devrait n’appartenir qu’aux bien-pensants de ce monde, femme ou homme, mais à son seul propriétaire : la Femme !

 

Les adversaires de ces rappeuses féministes

Cependant, leur discours et leur liberté de corps et d’attitude font face à un plus grand détracteur que le patriarcat traditionnel.

Il se cache, non dans les rangs de vieilles bigotes, mais dans les rangs des féministes qui ont décidé que ce mouvement était dégoûtant et honteux. Elles montrent du doigt ces artistes américaines, françaises ou autres qui ont décidé de faire de leur sexualité et/ou de leurs paroles crues et violentes une arme.

 

Ouvrir son esprit

Ces femmes portent l’étendard d’un féminisme à suivre. Et cela crée un clivage entre les femmes : chacune veut définir comment doit être une femme et surtout une femme qui se dit, défendre les valeurs des femmes.

En effet, pour elles, les femmes devraient représenter un certain idéal, mais ne serait-ce pas contre cela que de nombreuses femmes ont décidé de se battre, à savoir aller à l’encontre de l’image que les hommes ont décidé de leur imposer.

Ce que l’art nous apprend à travers la musique, le manga ou encore la bande dessinée, c’est qu’il y a autant de féminismes qu’il y a de formes d’art. Le but de cette expression idéologique et artistique est d’ouvrir l’esprit à de nouvelles perspectives, à une nouvelle façon de voir le monde, de dépasser ces limites qui nous ont été dictées par la société qui nous entoure, qu’elle soit féminine ou masculine.

 

Dans la même série :

Zainab Fasiki : comment l’art de la bande dessinée touche à la question du sexe

“Sayonara Miniskirt” : comment l’art du manga touche la question du sexismeRap et femmes assumées : l’art de la musique bouleversent le féminisme

 

Sources :

https://jesuisfeministe.com/2017/05/15/la-bonne-feministe-est-a-abattre/

https://www.lesinrocks.com/2016/09/02/musique/ariana-grande-nicki-minaj-participent-a-lutte-feministe-11861750/

https://kafirweb.wordpress.com/2016/12/28/le-feminisme-de-nicki-minaj/

https://www.nouvelobs.com/culture/20170313.OBS6499/rap-cru-et-ambition-assumee-le-feminisme-selon-shay.html

https://www.lemonde.fr/culture/article/2018/01/13/je-ne-suis-pas-qu-un-combat-feministe-ou-antisexiste-previent-la-rappeuse-chilla_5241324_3246.html

https://www.rts.ch/info/culture/musiques/8470455-le-retour-des-rappeuses-francophones-2-2-.html

http://cheekmagazine.fr/culture/10-rappeuses-droits-femmes

Credits Photos : Chrisallmeid [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.