La santé publique dans les 25 prochaines années

Print Friendly, PDF & Email

santé publique

 

Cliquez ici pour la version anglaise

 

Selon The Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene (RSTMH), la santé  publique devra faire face à plusieurs défis dans les années à venir. Elle a mené un sondage auprès de plusieurs spécialistes du domaine médical.

L’objectif principal était d’avoir leurs prédictions pour les 25 prochaines années sur les enjeux et les défis liés à la santé publique. Malgré une vision pessimiste générale, notamment diffusée par le biais des médias, la majorité des participants ont une vision plutôt optimiste pour l’avenir. En effet, 66.9% d’entre eux pensent que la polio aura totalement disparu dans les 25 prochaines années, tout comme le ver de Guinée (56.1%) et le trachome (33.8%).

 

Les défis majeurs de la santé publique

Il existe néanmoins plusieurs défis auxquels la santé publique devra faire face à l’avenir, comme la crise climatique, la résistance aux médicaments, les épidémies émergentes ou encore les conflits. Ce rapport met également en exergue ses préoccupations sur l’augmentation des maladies non-transmissibles (MNT) telles que le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires et respiratoires chroniques. Celles-ci sont responsables de 68% de la mortalité mondiale.

Selon ce rapport, il existe cinq « méga tendances » – le changement climatique, la mondialisation, l’urbanisation, la démographie et la technologie –  qui auront un impact majeur sur la santé publique durant les 25 prochaines années. Ces éléments devront être pris en compte par les États, s’ils veulent lutter efficacement contre les défis liés à la santé publique.

 

La prévention comme mesure clé

Le RSTMH donne plusieurs recommandations pour réduire les écarts et les inégalités sanitaires à travers le monde. Une des priorités, selon ces professionnels, est de prendre des mesures concrètes pour réduire efficacement l’émission de gaz polluant, responsable de plusieurs maladies. Le réchauffement climatique sera également un défi d’envergure pour la santé publique. La majorité des participants pense que les gouvernements devraient investir davantage dans des stratégies de prévention, comme pour les cas des MNT, et dans les nouvelles technologies. L’adoption de nouvelles politiques permettraient aussi de réduire efficacement les inégalités au sein de la société.

Ce rapport offre une brève synthèse de l’opinion de certains spécialistes du domaine dans une période d’incertitude politique et d’accroissement des inégalités.

 

Source : Rapport complet (en anglais) 

Credit Photo : pixabay.com by ar130405

Milinda Wannakula

Milinda Wannakula


Driven by my desire to learn and understand international issues, I oriented my studies towards International Affairs, an academic background which required an analytical mind and helped me sharpen my communication skills in English and in French.

I have always wanted to help others; so, I headed for humanitarian and international organizations. As a project coordinator for diverse NGOs, I learned how to plan, organize and implement projects. During my internship at the Geneva International Peace Research Institute, we launched an international conference with researchers from all over the world. I had to take care of the logistics of the event and to manage my team. I also did the accounting of the event and booked all their flights and hotels for the participants. I had to multitask to meet tight deadlines. My versatility and my resistance to pressure allows me to find solutions quickly.

Now, I want to evolve in a stimulating environment and continue putting my skills to work for others. Rigorous and methodical, I am committed to always performing the tasks assigned to me with the smile that characterizes me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.