To Do : Entretien d’embauche, jeudi 30 à 15h30

Print Friendly, PDF & Email

Dring ! Dring ! Dring ! Le téléphone sonne, mais qui est-ce ? Un employeur qui nous propose un premier entretien. Félicitations !!!!! Pourquoi nous direz-vous. Tout simplement parce que vous avez déjà passé la première étape de sélection.

Passons aux choses sérieuses. Après l’euphorie de l’appel vient le doute et surtout la peur. Nous commençons à nous poser un milliard de questions,  telles que : Pourquoi nous ont-t-ils choisi? Quelles questions vont-ils nous poser ? Combien de candidats vont-ils recevoir ? Comment devons-nous nous préparer ?…

Il existe plusieurs méthodes : la sophrologie, la cohérence cardiaque, le yoga, etc.
Bien évidemment, je me relaxe avant l’entretien, mais parfois, rien de tel pour se détendre que de se référer à sa « To Do List », pour être sûr de ne rien oublier le jour « j ».

to do list entretienTo Do List avant un entretien

  1. Règle numero uno : Ne pas stresser ! Oui, c’est facile à dire, mais stresser ne servirait à rien. L’essentiel est que si nous avons décroché un entretien, c’est tout simplement parce que notre profil a plu. Les recruteurs n’ont pas de temps à perdre et ils ne convoquent pas n’importe qui. Restons donc zen !
  2. Reprendre l’annonce et les documents que nous avons envoyés. Pourquoi ? nous direz-vous. Tout simplement pour se remémorer le cahier des charges et vérifier que les documents fournis sont bien à jour. De plus, si la lettre évoquait des exemples, il est essentiel de les avoir à l’esprit afin de s’y référer si besoin.
  3. Se renseigner sur l’entreprise est primordial. En effet, une des premières questions pourrait être : Que savez-vous de nous ? Il faut donc faire des recherches pour aller à la pêche aux informations. Vous pourrez ainsi voir si l’entreprise à un site internet, si elle a organisé ou a participé à des évènements ou connaître les noms des dirigeants. Mais encore savoir s’il y a des succursales dans d’autres cantons ou à l’étranger, avoir une idée du nombre d’employés…
  4. Savoir répondre à la question tant redoutée : Parlez-moi de vous. Préparez un pitch pas trop long (env. une minute) ou mettez en exergue ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et démontrez leur votre valeur ajoutée. Le blabla sur vos études et sur vos trois dernières expériences professionnelles ne sert à rien, car ils l’ont déjà lu dans votre CV.
  5. Préparer de préférence une ou deux réponses STAR afin d’appuyer vos propos. Qu’est-ce qu’une réponse STAR nous direz-vous ? STAR est un acronyme pour : « S » situation, « T » tâche ou target pour les anglophones, « A » action, « R » résultat(s). En bref, la réponse STAR vous permet d’illustrer vos compétences avec des exemples concrets qui pourront aider le recruteur à vous imaginer dans l’action. Vous aurez bien évidement pris le soin de préparer ses réponses en vous référant tant au cahier des charges qu’à ce que vous aurez appris sur l’entreprise.
  6. Préparer les réponses aux questions dites pièges, telles que : Comment s’est terminé votre dernier emploi ? Quelles sont vos prétentions salariales ? Citez-nous trois qualités et trois défauts….. Le plus simple est d’être au clair et en paix avec son parcours. Inutile de paniquer, les recruteurs n’ont pas de mauvaises intentions avec leurs questions, ils veulent juste se rassurer et être sûr qu’ils ont fait le bon choix. Mais rassurez-vous, qu’ils sont humains.
  7. Faire des simulations d’entretien pour que les réponses soient plus spontanées et que vous soyez donc plus détendu.
  8. Préparer une tenue adaptée aux circonstances. Une tenue professionnelle, dans laquelle vous vous sentez confortable, pour vous dire qu’au moins vous êtes bien dans vos chaussures. La tenue vous aidera également à vous projeter dans un rôle, et si possible, le rôle de quelqu’un sûr de lui, détendu, prêt à affronter n’importe quelle question.
  9. Noter des questions que vous pourriez poser durant ou à la fin de l’entretien. Et avoir avec vous un petit bloc et un stylo pour prendre des notes.
  10. Pour finir, après l’entretien, toujours envoyer un petit mail de remerciement dans lequel vous prendrez soin de préciser que vous avez bien compris les attentes en les récapitulant. Vous ne manquerez pas réitérerez votre intérêt pour le poste suivi des formules de politesses.

Voilà ! Nous espérons que notre petite « To Do List» vous sera utile et qu’elle vous permettra au moins de vous rassurer sur le fait que vous aurez mis toutes les chances de votre côté pour réussir. Cette liste n’est pas un sésame, car les choses se font aussi beaucoup au feeling, alors un dernier conseil, soyez vous-même. Tout ce qui doit arriver finit toujours par arriver.

Nous vous tenons les pouces !

Credit Photo : inesbazdar via fotolia.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ornella Solimine Ornella Solimine

Écrire est pour moi le moyen de partager mes connaissances tout en rendant le sujet ludique et accessible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.