Travailler sur les réseaux sociaux, ça veut dire quoi au fait ?

Print Friendly, PDF & Email

réseaux sociaux

En tant que professionnel, la chose la plus difficile à faire comprendre est que « oui, il y a des gens dont leur métier est de travailler avec et sur les réseaux sociaux et non ! cela ne veut pas dire qu’on est forcément un « influenceur » ou un « beauty Guru » ».

Beaucoup de gens (voir même trop de gens) ne conçoivent pas l’utilité des réseaux sociaux. Et pourquoi donc ? Pour certains, il est difficile de faire la différence entre le professionnel, qui les utilise pour une entreprise et l’adolescent qui passe sa journée le nez sur TikTok. Mais vous verrez plus tard comment les deux partis se rejoignent.

Vous me direz, « mais alors, pourquoi une entreprise devrait utiliser les réseaux sociaux ??? »

D’un point de vue purement marketing, la réponse est simple. Ce que vous ne partagez pas en ligne avec vos clients, potentiels clients, influenceurs (et oui encore eux), votre concurrent le fait peut-être déjà.

Cela veut dire que vos (potentiels) clients se dirigeront vers vos concurrents, qui eux partagent un message similaire au vôtre, au lieu de vous. Un site internet est désormais le minimum que votre entreprise se doit d’avoir. Mais c’est cela ne suffit presque plus aujourd’hui, pour communiquer avec son public.

 

Le web 2.0 : Quand les consommateurs deviennent les acteurs principaux

La belle époque pour les entreprises, quand il leur suffisait juste de faire de la pub print, ou presque, est révolue. En plus d’économiser des sommes importantes, en utilisant les réseaux sociaux comme outil de marketing, certaines entreprises ont réussi à tirer leur épingle du jeu en se faisant connaître principalement via les réseaux sociaux !

Avec l’essor du digital et des réseaux sociaux, le public a pris le pouvoir et est devenu un des acteurs principaux, quand il s’agit de décider ce qu’il veut acheter et voir sur internet.

Le client est devenu aussi plus exigent et ne se contente plus de ce qu’il voit dans les magazines. Tout est devenu accessible et il ira lui-même chercher les informations dont il a besoin.

Si vous ne lui procurez pas les réponses, il ira là où elles sont.

Avoir une bonne e-réputation est donc essentielle. Un client mécontent qui le dit à son voisin n’a peut-être presque aucun impact. Mais si ce même client en parle en ligne, cela peut avoir une répercussion sur des milliers de personnes qui verront sa critique. Sachez que « ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas », n’est pas du tout le cas sur internet. Ne sous-estimez jamais l’impact qu’un client mécontent, même minime, peut avoir pour votre réputation. Le moindre faux pas peut prendre des proportions énormes sur internet.

 

Le web 2.0 : Une nouvelle façon de travailler pour les professionnels

Les consommateurs sont devenus acteurs principaux. Cela implique une nouvelle façon de travailler pour ceux qui sont dans le digital. Être dans la comm(unication) prend alors tout son sens. Il ne s’agit plus de communiquer son message, mais plutôt de communiquer avec ses clients, son marché, sa cible. La comm devient un partage.

Vous n’aurez jamais de client plus fidèle, que celui qui pense qu’il est important pour vous.

Il devient l’élément le plus important de votre communication, et non plus votre marque. Quant à votre adolescent, avec son nez sur son mobile, c’est un futur client. Alors, comment l’atteindre ? En utilisant les réseaux sociaux, car ils vous permettent de communiquer sur les plateformes qu’il utilise, avec le langage qu’il comprend.

 

Organisation, organisation et organisation !

Une des premières réalités auxquelles nous, community manager, assistant comm, digital media planneur et autres, devons faire face, est le temps. Travailler sur les réseaux sociaux est chronophage, ce qui peut aussi expliquer pourquoi beaucoup d’entreprises ne sont pas aussi présentes en ligne.

Heureusement nous avons aussi une ribambelle d’outils pour nous aider dans notre travail, car ils sont aussi nécessaires qu’essentiels. Sans organisation, il est sûr et certain que vous serez incapables de mettre un minimum de stratégie en place pour un minimum de résultat.

Pas de temps investi égale à pas de résultat. C’est aussi simple que ça.

L’erreur ultime que vous pourriez faire est de vous dire : « Quand j’ai cinq minutes, je poste un truc sur Facebook. » C’est la meilleure façon pour vous assurer que vous ne le ferez pas ! C’est une erreur commune chez les personnes qui ne sont pas habituées à utiliser les réseaux sociaux.

C’est pour cela qu’il est primordial pour toute entreprise, marque, institution, etc. de travailler main de la main, avec un professionnel, pour assurer une présence continue et réfléchie en ligne.

 

Ma boîte à outils préférée !

Comment faire alors pour gagner ce temps si précieux ? Mettez en place des calendriers réseaux sociaux et éditoriaux ! C’est la partie de notre travail qui prend le plus de temps. Que ce soit un calendrier hebdomadaire ou mensuel, vous décidez à l’avance de ce que vous allez publier.

Encore faut-il savoir quel message vous voulez faire passer.

Cela fait partie de votre stratégie digitale. Quel message voulez-vous faire passer, pourquoi et pour qui ? Selon votre entreprise, le « quand » fait aussi partie intégrante de votre stratégie digitale. C’est le cas, par exemple, si la mode ou les saisons font partie intégrante de votre identité.

Une fois que votre stratégie est en place, vous pouvez créer votre calendrier. Google sheet, Excel, sont vos amis. Mais tiens-toi bien Google, tu n’es pas le seul ! Grâce à ces outils, vous pouvez créer visuellement ce que vous allez poster et choisir quel jour vous le ferez. Ensuite, selon vos préférences, vous pouvez travailler avec des outils, tels que Hootsuite ou Later, qui vous permettent de programmer en avance, que ce soit pour la journée, la semaine, voire le mois.

 

Les idées reçues des réseaux sociaux

Pour conclure, je suis pratiquement certaine que ceux, parmi vous, qui ne sont pas des habitués se diront : « Ah ! Je ne pensais pas que c’était comme ça, les réseaux sociaux ». Et oui, passe-temps pour certains, mais pour d’autres, comme moi, cela est une vraie vocation, qui demande patience, passion et surtout organisation.

Les gens peuvent se méfier des réseaux sociaux, ou penser que ce n’est utile que pour publier ses photos de vacances et sa dernière sortie au restaurant, mais c’est bien plus que cela. La communication digitale est devenue une partie intégrante de la réussite d’une entreprise, et bien qu’elle soit parfois la moins reconnue, c’est elle qui permet d’être au plus proche et à l’écoute de son public et de lui parler directement.

A entreprises égales, ce sont celles qui communiquent de la façon la plus adaptée sur les réseaux sociaux qui sortent « gagnantes » !

 

Lectures complémentaires :

Hashtags : stratégies pour une meilleure performance par

FIFDH : Comment se réinventer après une fermeture inopinée ? par

 

Photo credit : bongkarn thanyakij from Pexels

Anna Pisano Anna Pisano

I am a self-taught “Jane of all trades” in communication, online and offline.

I have a « can do » spirit and it’s this attitude that helped me dive into Premiere Pro and edit promotional video clips and a 16min interview after watching a 20min tutorial on YouTube. I’ve also done pamphlets and banners using desktop publishing software, helped colleagues produce IG Live events, and worked on strategies, content creation, and setting up monthly publishing schedules.

All my past experiences have shown me that I love to support my co-workers in their job and work within a team. All in one I have been lucky to do what I love doing- working in communication’!

In fact, I think it’s fair to say that there’s nothing I love hearing more than, “Anna, can you help ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.