Une Maison de la paix pour la Genève internationale

Print Friendly, PDF & Email

annan campus paix L’Institut des hautes études internationales et de développement (l’IHEID) a pris officiellement possession de ses nouveaux locaux le 26 septembre dernier dans la Maison de la paix, située à l’entrée de Genève. Il s’agit d’un bâtiment d’une allure moderne tout en courbes formé de six pétales de verres. A cette occasion a eu lieu une cérémonie marquée par une conférence donnée par Koffi Annan, ancien Secrétaire Général des Nations Unies. L’inauguration formelle aura lieu à la fin des travaux en 2014, en présence de Didier Burkhalter.

Il hébergera également trois centres de recherche de la confédération affectés à la politique de la sécurité, au contrôle démocratique des forces armées ainsi qu’à celui du déminage humanitaire. Il compte aussi s’ouvrir à d’autres locataires pour pallier au plafonnement du financement public et diversifier son mode de financement par la même occasion.

Toutes les activités de l’institut sont enfin regroupées sur un seul site après presque trois décennies passées dans différents bâtiments éparpillés à travers la ville. Ceci accroît l’attractivité et la visibilité du Campus de la paix qui veut s’inscrire parmi les cinq meilleurs du secteur sur la scène internationale, d’après son directeur Philippe Burrin.

Le Campus de la paix renforce l’aura de la Genève internationale. Le nom de la Ville ainsi que du Canton est toujours associé à la recherche de solutions pour la paix dans le monde, sans oublier les normes internationales en matière de santé, du travail, du commerce et de la propriété intellectuelle à travers l’Organisation Mondiale de la Santé, le Bureau International de Travail, l’Organisation Mondiale du Commerce et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle.

Selon Alexandre Frasel, chef de mission permanente auprès de l’ONU : « la Maison de la paix permettra de fédérer les forces vives de la Genève internationale en matière grise, enrichir le débat diplomatique en contribuant à sa qualité et consolider sa position comme un des centres de gouvernance mondiale de premier ordre ».

Sources : Le Temps, RTS.

photo credit: United Nations – Geneva via photopin cc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.