100’000 emplois sont produits en Suisse grâce aux écoles polytechniques

Print Friendly, PDF & Email

EPFLLes Ecoles polytechniques fédérales (EPF) en Suisse génèrent 13 milliards de francs de valeur ajoutée et 100’000 emplois. Telle est la conclusion d’une étude de la société anglaise de consulting BiGGAR Economics au sujet de l’impact économique des EPF en 2016.

Les Ecoles polytechniques fédérales participent de façon décisive à la compétitivité du pays et à la qualité de vie de la population, mais également à la bonne réputation de la Suisse à l’étranger ainsi qu’à son excellence en termes d’innovation et de compétitivité.

Chaque franc investi dans les Ecoles polytechniques fédérales génère en Suisse plus de cinq fois la somme initiale et chaque poste de travail en engendre cinq autres. Elles forment donc, une main d’œuvre hautement qualifiée.

Grâce aux innovations créées, elles participent aux efforts pour diminuer la pollution atmosphérique et améliorer la qualité de l’eau. Elles contribuent également à anticiper les dégâts causés par les catastrophes naturelles, grâce à son étroite collaboration avec le Service sismologique suisse (SED) et le SLF (bulletins d’avalanches) .

 

5,40 francs de valeur ajoutée

Les EPF disposent d’un budget de 3,5 milliards de francs pour 30’000 étudiants et environ 21’000 collaborateurs, qui de leur côté, ont permis la création de 98’000 emplois supplémentaires. Selon l’étude de BiGGAR Economics, le domaine des EPF a engendré une valeur ajoutée brute de 13,3 milliards de francs. Chaque franc investi dans les EPF a ainsi généré 5,40 francs de valeur ajoutée.

 

Google et Disney à proximité des EPFETHZ

Des entreprises étrangères ont choisi de s’installer à proximité des EPF pour bénéficier d’employés hautement qualifiés. L’étude cite notamment Google et Disney à Zurich, Intel et Texas Instruments à Lausanne. A titre d’exemple, Google emploie 2’000 personnes à Zurich. Ce chiffre pourrait prochainement passer à 5’000 compte tenu de l’attractivité toujours croissante des EPF.

 

Source : www.bilan.ch

Crédit Photo : EPFL, ETHZ

Amir Ibrahim Amir Ibrahim

Au bénéfice d'un CFC de gestionnaire de commerce en détails et 7 années d'expérience professionnelle dans la vente.
Gérer le service à la clientèle, former des collaborateurs ou simplement les motiver à atteindre leurs objectifs sont mes domaines de compétences.
Je suis fasciné par la façon dont la technologie peut aider une organisation ou une marque à fournir de nouvelles interactions avec le client.

With a Swiss professional qualification in retail management and seven years’ experience in sales, whether managing customer services, training co-workers or simply motivating them to reach their objectives, I am highly skilled and confident working in this area.

I am fascinated by the ways in which technology can help an organisation or brand to provide superior customer interactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.