32,2 millions de francs récoltés pour partager notre bonheur ensemble

Print Friendly, PDF & Email

Ensemble pour plus de bonheur

De simple émission de radio créée en 1946, « la chaîne du bonheur » est devenue le principal bailleur de fonds privé de l’aide humanitaire en Suisse : c’est l’institution d’une fondation indépendante depuis 30 ans, le bras humanitaire de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR).

La chaîne du bonheur a ainsi collecté 32,2 millions de francs. Et pour la première fois, 3,8 millions ont été affectés aux enfants en difficulté. En Suisse, elle a soutenu 400 enfants et jeunes en rupture socio-professionnelle.

À l’échelle internationale, le chaîne du bonheur a soutenu 238 projets dans 39 pays.

Elle a par exemple aidé à lutter contre le travail des enfants dans les mines au Burkina Faso, à soigner les enfants malnutris en Afghanistan et à aider les enfants avec un handicap au Guatemala.

Les fonds collectés en 2018 ont ainsi permis d’aider les Rohingya réfugiés au Bangladesh (11’708’725 francs) et les victimes du tsunami en Indonésie (13’648’479 francs).

Grâce à son nouveau fonds pour l’innovation, la fondation a financé quatre projets qui mettent actuellement en œuvre des moyens inédits pour un montant total de 389’200 francs. On peut citer la mise en réseau d’ambulances pour les femmes enceintes dans les zones rurales au Mozambique et l’installation d’un système de robinets dont l’eau se recycle automatiquement au Nigéria.

Ces réalisations ont été possibles grâce à la collaboration d’ONG suisses, partenaires de la fondation, ainsi que de 45 associations.

Il faut tout de même noter que la collecte faite en 2004 reste la plus importante de l’histoire de la fondation avec 227 millions de francs levés.

 

Sources :

Crédit photo :

 

Philippe Ayissi Ngono

Philippe Ayissi Ngono


Au bénéfice de multiples expériences professionnelles et fort de 5 années d'expérience en tant que responsable administratif, ma disponibilité, mon esprit d'équipe, d'écoute et de synthèse me permettent de m'organiser au mieux afin de gérer un grand flux d'informations concernant tant la comptabilité, les ressources humaines que l'administration.

Mes compétences, le plaisir d'échanger avec les collaborateurs, trouver des solutions aux problèmes rencontrés et fédérer des équipes/groupes dans le but de les orienter vers un objectif commun sont des éléments qui m'encouragent à me spécialiser. C'est pourquoi j'explore actuellement les pistes qui me mènent vers ce domaine des ressources humaines, bien que large mais porteur, centré sur la valeur de l'être humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.