Le conseiller à la clientèle : Plus qu’une courroie de transmission entre la banque et le client !

Print Friendly, PDF & Email

conseiller - pomme rouge sur fond grisLe conseiller à la clientèle bancaire acquiert de nouveaux clients et les gère.

Il prodigue des conseils en matière de produits de base (comptes, cartes de débit, de crédit, contrats e-banking), de placements (d’investissements), de financements immobiliers, de prévoyance, en fonction de la demande du client.

Il doit entretenir et développer des relations à long terme avec ses clients, qu’il doit rencontrer régulièrement.

L’entretien conseil

Lors de l’entretien conseil, il doit comprendre la situation du client, sa demande, pour ensuite lui proposer une solution, et enfin décider de la solution à adopter. Après une année, il refera avec son client un point de situation.

Le conseiller à la clientèle doit également veiller aux risques aussi bien en matière de crédits, de placements que d’origine des fonds (compliance).

Ses qualités et aptitudes

Ses qualités sont l’écoute, la persuasion, ses aptitudes à communiquer ainsi que sa proactivité à proposer de nouvelles solutions.

Le ciment entre le client et son conseiller est la confiance, indispensable au développement de la relation.

Un élément également essentiel est la discrétion, car petit à petit le conseiller devient le confident de son client, et pourquoi pas l’ami de ce dernier. Le conseiller devra notamment connaître le contexte familial, professionnel et financier de son client.

Un des objectifs est d’atteindre la satisfaction de notre client.

Les entretiens sont souvent à thèmes :

  • entretien placement
  • entretien prévoyance
  • entretien hypothécaire
  • entretien produits

Par exemple, l’entretien placement se déroule toujours avec un profil de l’investisseur, qui sert à connaître la propension au risque de notre client. Les informations nécessaires sont :

  • le revenu
  • les charges
  • la liquidité restante

Une fois la réserve déduite, le solde pourra être investi dans un placement (fonds de placements, actions, obligations ou autre), en fonction du profil de l’investisseur.

Il devra prospecter sur son portefeuille de clients, participer à des événements, des campagnes et des manifestations.

En conclusion, la relation humaine reste primordiale entre son client et le conseiller, bien que le métier suive une tendance à la standardisation, dans les processus de conseils aux réglementations de plus en plus nombreuses. Mais si vous aimez évoluer et apprendre, cela représente un défi passionnant à relever, d’autant plus que la solution est toujours adaptée et personnalisée à la demande du client !

 

Photo credit : jarmoluk via pixabay.com

Stefan Forsell Stefan Forsell

17 ans d'expérience au sein de deux établissements bancaires de la place en qualité de conseiller à la clientèle, possédant une excellente connaissance des produits financiers tels que fonds fonds de placements, actions, obligations, mandats de gestion, produits structurés.
Très bonnes connaissances des crédits hypothécaires, de prévoyances, des aspects successoraux et de la planification financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.