Devenir coach, ça vous parle ?

Print Friendly, PDF & Email

coachLe métier de coach, qu’es aquo ?

L’activité de coach consiste à accompagner le changement et/ou le développement des coachés sur le plan professionnel, personnel, sportif, etc.

Le métier de coach se décline donc en différentes spécialisations. Les plus fréquentes sont coach professionnel, coach de vie et coach sportif.

Parallèlement, les entreprises utilisent elles aussi de plus en plus le coaching, par exemple pour accompagner le management ou dans le cadre de la conduite du changement ou de la motivation des équipes.

Même si certains coaches sont salariés, notamment dans le coaching professionnel, l’activité de coach est plutôt un métier d’indépendant.

 

Votre motivation ?

Il est judicieux, voire indispensable, de vous poser la question sur le niveau de votre motivation avant de décider de vous lancer dans ce métier et de commencer une formation de coach.

Un niveau de motivation élevé paraît primordial, afin d’affronter les écueils susceptibles de se présenter à vous.

D’un point de vue financier par exemple, et plus encore que le coût de la formation, se pose la question de savoir si le statut d’indépendant vous convient et si vos moyens vous permettront de vivre jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de clients. C’est pourquoi les coaches débutants complètent souvent le revenu émanant de leur nouveau métier par une autre activité à temps partiel.

L’établissement d’un business plan ne peut être que bénéfique dans un tel contexte. Les choses sont bien sûr beaucoup plus simples si vous décrochez un poste de coach salarié dans une entreprise de coaching, mais ces opportunités ne sont malheureusement pas légion.

La dimension émotionnelle du métier de coach ne doit pas non plus être sous-estimée. Il n’est pas étonnant qu’un coach se sente très fatigué sur le plan émotionnel après une journée de coaching. En effet, il aura accompagné différents individus en ayant dû à chaque fois “s’ajuster” à leurs besoins et parcours respectifs potentiellement très différents, toujours en gardant la distance nécessaire.

 

coachQuels sont les prérequis pour devenir coach ?

Les compétences de base nécessaires pour exercer le métier de coach sont entre autres le sens du contact et de la communication, l’écoute, l’empathie, l’ouverture d’esprit, le respect, la sensibilité. Il faut aussi vouloir aider autrui et avoir de l’intérêt pour le développement des personnes. Ces aptitudes pourront encore être développées et complétées par d’autres durant la formation.

 

Comment se former et à quel coût ?

De nombreuses écoles de formation en coaching ont vu le jour en Suisse ces dernières années avec l’essor du métier de coach.

Chaque école ou institut a ses propres spécificités quant à la formation et à son coût. Les formations sont généralement dispensées en modules selon des cycles plus ou moins intensifs. Leur coût varie en fonction du type de cours et du prestataire, mais atteint rapidement plusieurs milliers de francs suisses.

Il existe également des formations de coaching en ligne. Toutefois, selon les experts, si le e-learning permet effectivement d’étudier de manière complémentaire certains aspects, il ne peut pas totalement remplacer le présentiel qui, comme la supervision de la pratique par un professionnel aguerri, demeure incontournable.

 

Sources :

http://www.institut-repere.com/Coaching/le-coaching-un-metier-pour-vous.html

https://www.gbnews.ch/lessor-du-coaching/


Photo credit :
geraltFotografieLink via pixabay.com

Michel Saillet

Michel Saillet


Conseil, analyse, gestion et développement de clientèles et partenariats, négociation et encadrement d'équipes sont les différentes activités que mon sens du contact, mon écoute active, ma communication positive et ma capacité d'analyse et de synthèse m'ont permis de mener à bien tout au long de mon parcours professionnel, y compris dans des environnements internationaux et multiculturels.
De langue maternelle française et très à l'aise en anglais ainsi qu'en suisse-allemand, impliqué, ouvert, flexible, orienté service et solutions, j'ai l'intime conviction que le travail en équipe est le garant des meilleurs résultats. Je suis un fédérateur à l'esprit d'équipe marqué.

Comments

  1. Daniel Querio

    Cher Monsieur Saillet,
    La description que vous faites du métier de coach semble tout à fait pertinente et réaliste. Et il transparaît dans ces lignes le grand intérêt que vous portez vous-même pour cette profession. D’ailleurs cela ne m’étonnerait pas, que les compétences que vous indiquez comme nécessaires à sa pratique soient vôtre. Et avec de telles envies et motivations, il serait dommage de ne pas essayer et d’avoir des regrets………

    Daniel Querio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.