Dubaï et Singapour : épées de Damocles sur le négoce suisse ?

Print Friendly, PDF & Email

course_page_ports_shipping_NVQ_2_3_Port_OperationsA l’occasion d’une conférence sur le négoce qui s’est tenue début avril à Zurich et qui a réunie les principaux acteurs de la branche, l’Association Suisse des Banquiers (ASB) à présenté un rapport sur ce secteur d’activité en Suisse.

Si l’optimisme reste de mise grâce à une prévision de croissance de 4% par an des revenus des activités du financement des matières premières d’ici à 2015, la concurrence de villes comme Dubaï et Singapour -en termes de fiscalité- est néanmoins avérée.

Pour l’Association genevoise du négoce et de l’affrètement (GTSA), le plus dangereux pour la Suisse consisterait à ne pas prendre de décisions quant au taux à appliquer sur la fiscalité des entreprises, car la branche a avant tout besoin de stabilité, et de stabilité durable.

Plus d’infos : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.