Emploi : Juste au bon moment ?

Print Friendly, PDF & Email

emploiLe début d’année apporte généralement son lot de résolutions et avoir un emploi pourrait être l’une d’entre elles.

Mais selon votre domaine d’activité, certaines périodes de l’année sont en effet plus propices que d’autres pour intensifier ses actions et décrocher un poste. Alors évitez de foncer tête baissée, ménagez votre monture et cela suppose d’avoir à l’esprit les périodes enclines à faire vos recherches d’emploi.

De décembre à la mi-janvier, le marché est globalement moins actif. Le froid, une doudoune bien chaude, le goût d’un chocolat chaud et sentir la chaleur d’un bon feu, nous invite à ne rien faire.

Néanmoins, se reposer sur ses lauriers pourrait vous faire manquer en un clin d’œil un rayon de soleil tout proche, car dans le domaine de la finance et du commerce, cette période festive est favorable pour décrocher un contrat à durée déterminée ou temporaire. En fin d’année, du fait de l’établissement du plan et du budget, et en début d’année, dans les entreprises qui clôturent leurs comptes au 31 décembre, pour produire le bilan… Ces entreprises recrutent.

Au printemps, les offres d’emploi bourgeonnent, elles se trouvent être parfois des créations de postes, tandis que le reste du temps, ce sont soit des remplacements, soit pour compléter un manque d’effectif durant une période de rush.

Quant au trio estival, il est synonyme de grandes vacances, de soleil, de baignade dans le lac Léman, de cocktail sur une terrasse genevoise et de ralentissement économique…Vraiment ? Il ne se passerait rien l’été ? Pas si sûr. En effet, il existe moins de concurrence de fin juin à août. Alors n’hésitez pas à écrire des candidatures spontanées et à éplucher les offres d’emploi, car une mission temporaire, ou un CDD pourraient très bien déboucher sur un goût sucré.

Concernant mi-septembre à mi-décembre, cette période devrait être le Saint-Graal des offres d’emploi correspondant à des prises de fonction en janvier.

La boucle est bouclée, mais y-t-il réellement un meilleur moment pour postuler ? Une occasion peut se présenter d’elle-même indépendamment de ces cycles, c’est pourquoi un demandeur d’emploi averti se tient constamment au courant du marché. Il n’y a donc qu’une seule réponse à vous donner : N’importe quand pour faire son lot de bonnes résolutions.

Photo credit : Photocenter via fotolia.com

Filipa De Sá Filipa De Sa

Passionnée par les relations humaines, la psychologie et la communication. C’est tout naturellement que je m’oriente dans le domaine des ressources humaines et du coaching en 2013. Je mêle mes compétences liées au recrutement et mes outils issus de la PNL pour accompagner, suivre et guider des demandeurs d’emploi. Ma mission en tant que coach en insertion professionnelle est de redonner confiance, lorsque celle-ci est perdue ou émoussée, d’aider à surmonter les obstacles, d’envisager des pistes d’avenir professionnel solide, et de mettre en place une stratégie de recherche d’emploi dans l’écoute et la bienveillance

Comments

  1. Sandra

    Je suis d’accord. Bien plus que la période, la détermination et la motivation feront la différence. Et le réseau bien sûr… Qu’il est bon de travailler tout au long de l’année…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.