En 2020, l’économie suisse piétine, mais l’emploi reste stable

Print Friendly, PDF & Email

For the English version, click here.

conjoncture

 

L’économie suisse en 2020 suivra vraisemblablement la même tendance que l’année précédente et le marché de l’emploi devrait rester stable. Le SECO (Secrétariat d’Etat à l’Economie) publiait récemment ses prévisions conjoncturelles revoyant à la baisse ses attentes pour les trimestres à venir.

 

Les prévisions conjoncturelles du SECO : Une embellie discrète

Étant donné que la conjoncture mondiale devrait progresser plus lentement que prévu et que les exportations et les investissements helvétiques s’en ressentiront, le groupe d’experts prévoit une croissance modeste du PIB de 0,8 % pour l’ensemble de l’année 2019 et de 1,7 % pour 2020.

La croissance modérée de la consommation enregistrée au premier semestre 2020 se poursuivra sur le restant de l’année, soutenue par une situation favorable sur le marché du travail.

L’emploi a enregistré une croissance soutenue sur toute la durée de 2019, principalement dans le secteur des services ; le taux de chômage annuel moyen devrait s’inscrire à 2,3 %, un niveau très faible en comparaison internationale.

Pour l’année à venir, l’embellie discrète de la conjoncture suisse sera graduelle. La consommation privée, – favorisée par la poursuite de la croissance de l’emploi et de modestes hausses de salaire-, devrait aussi retrouver un peu de vigueur en 2020.

 

… Et celles du Credit Suisse : Un peu plus sévères

Le Crédit Suisse publie également ses prévisions conjoncturelles pour 2020 révisées à la baisse et un peu plus sévères que celles du SECO. Pour 2019, les économistes de la banque s’attendent à une croissance un peu plus faible, de 1,1% (au lieu de 1,5% auparavant) et de 1,4% (1,8% auparavant) pour 2020.

Concernant le marché de l’emploi, l’étude publiée par le Crédit Suisse montre que la vague imminente de retraites des baby-boomers va accentuer la pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans des secteurs comme la santé.

Selon les relevés du SECO, à fin septembre 2019, le taux de chômage est resté inchangé à 2,1% pendant le mois sous revue. Le chômage a donc diminué de 7’488 personnes (-7,0%) par rapport au mois correspondant de l’année précédente.

D’après le CREA (Institut d’Economie Appliquée de l’Université de Lausanne), les entreprises continuent à embaucher. Le taux de chômage devrait ainsi rester stable, nettement sous la barre des 3%.

 

Photo credit : istockphoto.com by PeopleImages

Isabel Garcia-Gill Isabel Garcia-Gill

Journaliste expérimentée , spécialiste de la finance, du marché de l’art, de la philanthropie et des affaires humanitaires.
https://iggcommunication.ch/a-propos/

Experte en storytelling et stratège en marketing, j’ai longtemps occupé des postes de management en Communication et Marketing dans le milieu bancaire, pour le GIEC et auprès des Nations Unies.

Animée par la volonté d’un monde meilleur, je m’active pour les gens de tous les horizons, notamment en tant que vice-présidente de l’association suisse BWEF Burkina-Faso Women's Education Fund qui attribue des bourses d'études à de jeunes femmes au Burkina.

********

Experienced journalist passionate about people and specialized in the art market, philanthropy and humanitarian affairs.

Expert in storytelling and marketing strategy, I have held management positions in Communication and Marketing in the banking sector, for the IPCC and at the United Nations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.