Fondations : Évolution du secteur en Suisse

Print Friendly, PDF & Email

fondations

Les fondations : un secteur très dynamique

Selon le rapport sur les fondations en Suisse 2018, le nombre de fondations d’utilité publique en Suisse a encore augmenté en 2017. En moyenne, une fondation est créée chaque jour sur le territoire helvétique.

L’année dernière, ce ne sont pas moins de 364 fondations qui ont été créées, contre 187 liquidées, ce qui représente une croissance nette de 177 fondations.

A fin 2017, 13’129 fondations d’utilité publique figuraient dans la base de données du Centre d’Etudes de la Philanthropie en Suisse (CEPS) de l’Université de Bâle.

L’ensemble de ces fondations étaient dotées de CHF 97,4 milliards de capital au total en 2017, alors que ce chiffre s’élevait à CHF 70 milliards six ans auparavant.

Le secteur ne fait pas que se développer, il continue également de se professionnaliser.

 

Élan positif pour notre société

Ces fondations contribuent, dans de nombreux domaines, au fonctionnement et au développement de notre société. Elles promeuvent aussi bien des projets «traditionnels» en lien avec la culture, les sciences et le domaine social, que les toutes dernières évolutions technologiques, comme la blockchain.

C’est d’abord la population du pays qui en profite. En effet, près de 70% des fondations d’utilité publique sont ancrées au niveau régional et soutiennent des projets et initiatives locaux.

 

Différences régionales

fondationsEn comparant les cantons à fin 2017, nous constatons que les fondations restent majoritairement enregistrées dans le canton de Zurich (2’240), qui devance Vaud (1’376), Berne (1’369) et Genève (1’178).

La plupart des fondations créées en 2017 ont été enregistrées dans le canton de Zurich (57), suivi de près par Genève (55) et Zoug (47). Alors que le nombre des constitutions est très proche entre les cantons de Zurich et de Genève, les liquidations enregistrées dans le canton de Zurich sont pratiquement deux fois plus nombreuses que celles répertoriées dans le canton de Genève (ZH 35, GE 18).

Déduction faite des fondations liquidées, le canton de Zoug a affiché le niveau de croissance nette le plus élevé (14,9%). Dans ce canton, 35 constitutions ont concerné des «crypto-fondations», dont le but est lié à la technologie de la blockchain. La majorité des constitutions poursuivaient ce but l’an dernier. Ce type de fondation représente la majorité des créations, depuis plusieurs années déjà, dans les cantons de Genève et de Zurich.

 

Densité de fondations

En termes de densité de fondations, soit le nombre de fondations pour 10’000 habitants, Bâle-Ville arrive largement en tête devant les autres cantons avec 45,3 fondations pour 10’000 habitants. La moyenne suisse se situe quant à elle autour de 15,6 fondations pour 10’000 habitants, ce qui constitue un record à l’échelle internationale.

 

Source : Rapport sur les fondations en Suisse 2018

Photo crédit : Pexels; unclelkt via pixabay.com

 
Formation:
Formez vous aux protocoles Blockchain grâce aux formations blockchain à Genève du Swiss Blockchain Institute.

Michel Saillet

Michel Saillet


Conseil, analyse, gestion et développement de clientèles et partenariats, négociation et encadrement d'équipes sont les différentes activités que mon sens du contact, mon écoute active, ma communication positive et ma capacité d'analyse et de synthèse m'ont permis de mener à bien tout au long de mon parcours professionnel, y compris dans des environnements internationaux et multiculturels.
De langue maternelle française et très à l'aise en anglais ainsi qu'en suisse-allemand, impliqué, ouvert, flexible, orienté service et solutions, j'ai l'intime conviction que le travail en équipe est le garant des meilleurs résultats. Je suis un fédérateur à l'esprit d'équipe marqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.