Les grosses fortunes américaines de plus en plus riches

Print Friendly, PDF & Email

fortuneLe journal Le Temps et le correspondant du Monde à New-York mettent en lumière le fait que les taux d’intérêt les plus bas de l’histoire pratiqués actuellement aux États-Unis sont en train de faire fructifier la fortune des plus riches. En effet, durant les dix dernières années, la fortune des Américains les plus riches s’est multipliée par 2,3.

Selon des statistiques américaines, le pécule engrangé par les 400 plus grosses fortunes des États-Unis : les « Forbes 400 », frôle les 3000 milliards.  D’après les thèses des Démocrates, la politique de Donald Trump serait à l’origine de cette réalité et serait liée au fait que le président Trump est à la tête d’un empire financier évalué à 3,1 milliards de dollars.

Or, depuis le début de la présidence Trump, la fortune des 400 les plus riches a progressé de 23% « seulement ». Pourtant, c’est sous la présidence de Barack Obama qu’elle a bondi de 53%. En économie et en finance, rien n’est jamais noir ou blanc, et les raccourcis sont parfois des pièges politiques dangereux.

C’est une hausse des taux d’intérêt qui pourrait réduire les inégalités de la société américaine. Pourtant, personne n’en veut car chacun essaye de tirer son épingle du jeu. Par exemple, 55 millions d’Américains retraités investissent dans des actions, à travers les fonds de pension. Il se trouve que la valeur moyenne de ces fonds a plus que doublé en dix ans.

Source : Le Temps du 11 novembre 2019, page 19

Photo credit : Gerd Altmann de Pixabay

Isabel Garcia-Gill Isabel Garcia-Gill

Journaliste expérimentée , spécialiste de la finance, du marché de l’art, de la philanthropie et des affaires humanitaires.
https://iggcommunication.ch/a-propos/

Experte en storytelling et stratège en marketing, j’ai longtemps occupé des postes de management en Communication et Marketing dans le milieu bancaire, pour le GIEC et auprès des Nations Unies.

Animée par la volonté d’un monde meilleur, je m’active pour les gens de tous les horizons, notamment en tant que vice-présidente de l’association suisse BWEF Burkina-Faso Women's Education Fund qui attribue des bourses d'études à de jeunes femmes au Burkina.

********

Experienced journalist passionate about people and specialized in the art market, philanthropy and humanitarian affairs.

Expert in storytelling and marketing strategy, I have held management positions in Communication and Marketing in the banking sector, for the IPCC and at the United Nations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.