Les dons insufflent la vie au cœur de l’humanitaire

Print Friendly, PDF & Email

fundraiser

Noël arrive! De nombreuses entités organisent un marché de Noël dans le cadre de leurs programmes annuels de collecte de fonds. Les actions caritatives de fin d’année sont toujours très bien accueillies et font partie des traditions de la période des Fêtes.

Mais les besoins en financement des programmes humanitaires ne peuvent pas se limiter à une collecte de fonds saisonnière. Un spécialiste du « fundraising » est indispensable pour mener une stratégie sur toute l’année.

 

Fundraiser : le métier de la recherche de fonds

Ces spécialistes sont principalement employés par les organismes pour lesquels ils doivent collecter des fonds. Ils utilisent les techniques du marketing pour convaincre de potentiels donateurs, publics ou privés. Et ils consolident également en permanence leur réseau.

Dans certains cas, ils peuvent exercer en consultants indépendants, au sein ou pour le compte d’une institution humanitaire ou d’une organisation non gouvernementale (ONG).

Sans le « fundraiser » ou collecteur de fonds, les programmes humanitaires ne pourraient agir, ni survivre.

 

Les missions du fundraiser

Le fundraiser est indispensable pour la collecte de fond des organisations. Et pour cela, il remplit trois principales missions :

  • Rechercher des donateurs : le fundraiser doit maintenir à jour la liste / base de données des donateurs et savoir les fidéliser.
  • Communiquer à l’interne : il récolte les informations déterminantes sur l’exécution des projets et leurs besoins, auprès de tous les départements impliqués.
  • Communiquer à l’externe : il met en œuvre une stratégie de communication efficace et ciblée. Il entretient une relation de confiance avec les donateurs, fondée sur la rigueur de comptes concernant l’utilisation des fonds.

 

Les qualités humaines nécessaires au fundraising

Afin d’atteindre ses objectifs et de mener les missions qui lui sont confiées, le fundraiser doit démontrer les qualités suivantes :

  • Le sens du contact: il doit avoir une bonne aisance relationnelle, une capacité d’écoute afin de mettre son interlocuteur en confiance et de maintenir des relations durables avec les donateurs. De la diplomatie et de la finesse sont aussi nécessaires.
  • La force de conviction: il faut argumenter et négocier afin d’atteindre l’objectif de collecte de fonds. Le fundraiser doit développer son sens commercial, sa rigueur et son aisance avec les chiffres, ainsi que des capacités d’analyse et de synthèse.
  • L’altruisme: pour être crédible, le collecteur de fonds doit partager les mêmes valeurs (honnêteté et éthique) avec l’organisation dont il défend la cause.

 

D’autres qualités lui sont également utiles :

  • Autonomie et sens de l’initiative
  • Dévouement et disponibilité
  • Adaptabilité et réactivité
  • Créativité et innovation
  • Ténacité et persévérance

Pour soutenir l’action humanitaire nationale ou internationale, essayons de garder à l’esprit que les besoins des programmes d’aide se développent parfois même sur plusieurs années et qu’ils évoluent dans le temps en fonction des besoins. Le fundraiser doit donc avoir une vision à long terme pour établir sa stratégie.

Les dons sont donc nécessaires et pas seulement un seul jour par année !

 

Sources :

https://www.letudiant.fr/metiers/secteur/humanitaire/collecteur-de-fonds.html

http://metiers.siep.be/metier/fundraiser/

Photo : publicdomainpictures by Venita Oberholster

Julia Quintanar Julia Quintanar

Assistante de projets de communication et développement durable avec plus de 10 années d’expérience dans la médiation interculturelle, je suis titulaire d’un Master en Responsabilité Sociale de l’Entreprise et parle l’anglais, le français et l’espagnol.
Les gens qui me connaissent me considèrent comme une médiatrice naturelle, grâce à mon empathie, mon sens relationnel et une écoute toujours attentive. J’aime approcher les gens de cultures différentes, promouvoir le consensus et assurer l’intégration des individus dans le groupe.
Mon objectif professionnel est d'apporter ma contribution à des institutions où je peux mettre à profit mes connaissances et mon expérience. Je cherche à faire quelque chose d'utile pour la société et pour la planète.
....................
Communication and Sustainability projects Assistant with over 10 years of experience in intercultural mediation, I hold a Master’s Degree in Corporate Social Responsibility and speak English, French and Spanish.
My colleagues consider me as a natural mediator, thanks to my empathy, interpersonal skills and active listening. I like to approach people from different cultures, reaching consensus and ensuring the integration of individuals within the group.
My professional goal is to contribute to social and environmental projects where I can bring along my knowledge and experience and succeed in doing something useful for people and for the planet.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.