GBN Talk : Qui a encore peur de LinkedIn ? – Pourquoi ce thème ?

Print Friendly, PDF & Email

GBN talks

Inscrivez-vous ici !

Geneva Business News lance son premier GBN Talk !

Le thème sera “Qui a encore peur de LinkedIn ?”

Avec la bagatelle de ces quelques 560 millions d’inscrits de par le monde, LinkedIn depuis sa création en 2003, est devenu LE géant mondial des réseaux sociaux professionnels.

Chez nous, en Suisse, dans notre beau pays où les montagnes poudroient, les prairies verdoient et les lacs chatoient, malgré ses 2,4 millions d’inscrits, il n’est pas rare de constater encore une certaine réticence à l’utilisation de ce moyen de communication.

Comme souvent, l’inconnu effraie.

Aussi, Geneva Business News, votre partenaire privilégié pour toute information concernant l’état du marché de l’emploi à Genève, organisera son 1er GBN Talk autour de cette question :

 

Faut-il encore avoir peur de LinkedIn ?

 

Nous vous donnons rendez-vous le 20 novembre 2018 à Geneva Business News, 109 rue de Lyon, pour ensemble, échanger sur ce sujet.

Merci de confirmer votre venue à en vous inscrivant à notre GBN Talk  (les places sont limitées) et suivez-nous sur les réseaux sociaux #GBNTalks

Ludovic Jura

Ludovic Jura


Après un atelier d’été de découverte du métier d’animateur radio au sein de la RTS, j’ai décidé d’entamer ma reconversion.
L’opportunité d’évoluer en tant que chroniqueur dans ce milieu m’a été offerte par une radio locale. Mes progrès rapides et mon aisance au micro m’ont permis de me voir confier l’animation d’un rendez-vous hebdomadaire de 3 heures en direct alliant musique, chroniques et interviews.
La culture, l’actualité, les médias et la ponctuation sont une véritable obsession pour moi. Je milite d’ailleurs activement pour la sauvegarde du point-virgule.
Adapté aux milieux de travail dans les espaces ouverts, je suis poli, discret, et, de plus, je sens bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.