Gestionnaire de crédit privé : un métier à la fois analytique et relationnel

Print Friendly, PDF & Email

Le gestionnaire de crédit est un métier fait pour les passionnés du monde de la finance et des chiffres. Cet emploi exigeant permet aussi de se sentir valorisé en aidant une clientèle variée à atteindre leurs objectifs ou à réaliser leurs rêves les plus fous, que ce soit un voyage impromptu, l’achat d’une voiture ou du mobilier, car chaque client a une histoire propre et donc chaque analyse est différente.

La plupart des analystes de crédits travaillent au sein d’établissements bancaires ou d’organismes de crédits.

Les tâches d’un gestionnaire de crédit privé

Pour évaluer une demande de prêt, le gestionnaire rencontre les demandeurs et analyse en profondeur la situation financière et le dossier de crédit du demandeur. Évidemment, il est aussi de son devoir de s’assurer de sa solvabilité.

Il peut également conseiller son responsable et l’aider au travers du cheminement menant à la décision finale. Dans certains cas, il peut même approuver ou refuser personnellement les demandes de prêts selon ses compétences.

Son rôle consiste à analyser les demandes de crédit, contrôler la solvabilité des demandeurs, définir la capacité de remboursement en fonction de la demande de crédit, accorder ou non l’octroi d’un crédit, présenter les dossiers à sa délégation supérieure.

Il consiste également à faire des recommandations en matière de contrôle des risques et participe à la mise en place de processus d’évaluation des risques.

 

Les qualités d’un bon gestionnaire

Les qualités requises pour réussir dans ce métier : rigueur, analyse et esprit de synthèse sont des atouts qu’il faut mettre à profit dans la préparation des dossiers pour le comité de crédit. Faire preuve d’une grande curiosité et de négociation sont certainement des compétences à acquérir qui permettront d’analyser et d’anticiper des situations parfois complexes. L’analyste doit être capable de prendre des décisions tranchées en s’appuyant sur une étude minutieuse de ses dossiers. Il doit aussi posséder des compétences dans le domaine informatique car la maîtrise des outils de financements est indispensable pour lui permettre d’optimiser la gestion de ses dossiers de manière professionnelle et efficace.

 

Formations nécessaires

Savoir et mesurer et gérer les risques, connaître les normes réglementaires relatives à la loi sur les crédits à la consommation. Être en mesure d’identifier et d’analyser les différents produits, examiner les demandes, taux de remboursement, assurances, contrats, leasing, connaître les principaux outils de financement et d’assister la direction.

 

En résumé, par sa stratégie, ce poste en perpétuelle évolution a tendance à s’orienter vers du crédit sur mesure, cependant, l’accession à cette fonction se construit au terme de quelques années d’expérience.

Photo Credit : WikiCommons

Bernard Golay About Bernard Golay

Fort d'une expérience confirmée dans le domaine bancaire, rigoureux avec un sens d'analyse et un goût prononcé pour les chiffres je suis titulaire d'un CFC d'employé de banque et possède des compétences en matière de gestion administrative et financière. J'ai notamment travaillé en tant que responsable dans le domaine des crédits privés à la banque Migros et à Fiat Crédit. J'ai rejoint HSBC Private Bank en 2000 pour me spécialiser dans les rapprochements bancaires et suivi de placement de trésorerie, mon rôle a été d'examiner et de contrôler les risques sur les opérations cash et titres. J'explore maintenant les pistes qui me permettront d'utiliser mes connaissances dans ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.