Heimdall, gardienne des enfants victimes de harcèlement scolaire

Print Friendly, PDF & Email

Dans la plupart des cas, le harcèlement scolaire est un fléau quasiment invisible, rapide, sournois et peut s’avérer extrêmement violent. Ses dommages sont considérables pour les victimes qui subissent des sévices réels à travers des actions verbales, psychologiques ou encore physiques.

 

Heimdall

L’Association Heimdall a été créée en automne 2021 dans le canton de Genève. Elle s’engage dans la lutte contre le harcèlement scolaire auprès des enfants et adolescents, et apporte son soutien aux jeunes victimes et à leurs parents dans un processus de guérison.

Elle se donne pour objectif de sensibiliser les jeunes aux conséquences que cette forme de harcèlement peut avoir sur les victimes.

Nous avons rencontré deux de ses fondateurs, Crystel et Fabrice Descaves, qui nous expliquent les raisons de cet engagement.

Educatrice spécialisée, Crystel a travaillé durant des années avec de jeunes mineurs. Elle a aussi exercé dans un foyer d’accueil d’urgence pour encadrer des victimes et auteurs de violences domestiques sur le canton de Genève.

Fabrice est quant à lui policier. Son métier le confronte chaque jour à de multiples situations malheureuses, qui s’inscrivent dans le même registre.

 

Heimdall : Un appel du cœur !

Témoins de déclarations accablantes dans leur entourage, Crystel et Fabrice ne pouvaient concevoir que des jeunes – à un âge où ils sont fragilisés – soient harcelés, violentés, humiliés ou encore rejetés. Ils ont aussi été touchés par les déclarations déchirantes suite au désarroi et à l’impuissance de parents totalement démunis face au harcèlement scolaire subi par leur enfant, dont l’issue aboutit fréquemment au déplacement de l’enfant dans un autre établissement scolaire. Et ce n’est pas une solution en soi !

Naturellement « bienfaiteurs » dans l’âme et très touchés par tant de souffrance, il était inconcevable pour ce jeune couple de parents de rester les bras croisés.

A l’issue d’une réflexion approfondie et encouragé par leurs proches, le couple se lance et crée l’Association Heimdall, actuellement constituée d’un Comité de cinq membres, qui évoluera encore d’ici cet été : Fabrice Descaves (Président), Ricardo Chamorro (Vice-Président), Crystel Descaves et Jennifer Brugger (Secrétaires) et Christian Schweizer (Trésorier).

 

Heimdall

« Heimdall » plus qu’un emblème, une ligne de conduite

Dieu de la mythologie nordique, Heimdall est le gardien du pont Bifröst (chemin scintillant) qui forme la route principale vers le royaume des cieux. Il a pour charge de souffler dans son cor, prêt à sonner à l’approche des intrus. Il voit tout, il entend tout !

Le harcèlement est une goutte d’eau qui, à force de tomber, creuse dans le roc.
Le milieu scolaire enseignant ne l’entend pas forcément, car ce n’est qu’une goutte d’eau et l’Association aimerait pouvoir l’entendre avant que celle-ci ne noie ses victimes. L’écoute et l’échange sont alors au cœur de ses préoccupations.

Heimdall

Un réseau précieux et déterminant

En quelques mois seulement, l’Association a su se faire connaître grâce au « bouche à oreille », mais aussi par la distribution de flyers dans les établissements scolaires et par l’information diffusée sur réseaux sociaux. Reconnue d’utilité publique, elle a su se positionner auprès du Service de médiation du Département de l’Instruction Publique (DIP), avec lequel elle collabore activement.

S’appuyant sur les efforts en cours, l’Association qui œuvre en amont, peut compter sur des partenariats tels que « Stop Suicide », ou encore « Action Innocence » qui agit principalement contre le cyberharcèlement.

 

Pousser les victimes et leurs parents à agir

Le harcèlement scolaire est malheureusement une réalité préoccupante. Les violences subies chez l’enfant harcelé s’inscrivent dans la durée. Les conséquences peuvent s’avérer tragiques, comme l’apparition de problèmes de santé, d’une prise de poids, d’insomnies, de signes de dépression et d’un décrochage scolaire. L’équilibre familial se voit fragilisé, les parents sont désemparés face à une réalité qui effraie, celle de n’avoir rien vu, d’avoir raté quelque chose ! La culpabilité et la perte de confiance en soi prennent le dessus : il faut agir !

 

Le harcèlement… A l’abri des regards !

Tout est question d’âge ! Les demandes de soutien visant les victimes entre huit et dix ans concernent majoritairement des situations où l’enfant subit des moqueries, des insultes et une exclusion. Ce sont des situations qui ne sont pas prises à la légère, mais qui bien souvent se règlent par un signalement auprès de l’école.

A l’âge du cycle d’orientation, c’est plus sensible. On est face à l’apparition du cyberharcèlement. Dans ce cas, l’Association intervient dans le but d’écouter et d’orienter les parents pour une prise en charge auprès d’Action Innocence. Ce type de harcèlement est indélébile et laisse des traces. L’enfant qui endure ce type « d’attaque » requiert un accompagnement ciblé, car l’issue peut être fatale, et potentiellement déboucher sur un suicide.

 

Une structure solide de « bénévoles » pour vous accompagner

Le mal est fait, l’enfant souffre et a besoin d’aide. C’est là que l’Association Heimdall propose gratuitement un soutien et un accompagnement au moyen d’outils solides qui réunissent des professionnels des secteurs de la santé, du social, de l’enfance et de l’éducation sur le canton de Genève.

Elle a misé sur un formulaire en ligne plutôt qu’un numéro de téléphone pour inviter la victime et ses parents à oser demander de l’aide. C’est une démarche plus douce pour créer un premier lien ; le processus est alors lancé.

 

Un projet de lutte où se mobilisent des motards… Un partenariat incommensurable

Heimdall

L’idée est de réunir des professionnels et non professionnels pour créer une complémentarité.

Le processus de guérison varie en fonction de la sévérité du harcèlement subi par l’enfant. Afin que l’accompagnement soit une démarche naturelle pour la victime qui nécessite d’être rassurée, Fabrice Descaves a pensé aux motards. En effet, pourquoi ne pas impliquer des clubs de motos ! Il en a parlé à ses collègues et il s’avère que le concept « MC » (Motos clubs) fait déjà ses preuves en Europe, mais est exclusivement réservé aux hommes, comme par exemple les Baca ou encore les Lag Spirit représentés par des policiers.
Leur objectif est de créer un lien avec l’enfant, de montrer leur présence et de faire comprendre à ce dernier qu’il n’est pas seul.

Fabrice et son épouse sont convaincus ! C’est l’idée qu’il faut développer à Genève à l’image de l’Association et sans discrimination aucune. Et c’est le cas aujourd’hui avec les clubs de motard(e)s qui sont un soutien essentiel comme BMW Moto Club Genève, H.O.G Geneva Chapter West Switzerland et d’autres à Genève.

 

Comment ça marche ?

Les Clubs partenaires sont appelés pour toute intervention nécessitant leur présence. Ils ont des règles de conduite et des structures auxquelles les membres doivent se conformer et ces critères de sélection sont la force de l’Association.

Chaque membre du groupe de motards devient le parrain d’une victime, ce qui demande bien entendu une certaine disponibilité.

Un groupe de soutien comprend deux professionnels (pas forcément confrontés à des situations de harcèlement en milieu scolaire), un besoin indispensable pour l’accueil et l’accompagnement d’enfants, d’ados et de familles, car leurs connaissances du réseau en lien avec la cause que l’Association défend sont précieuses.

En fonction des situations, le but est de constituer un binôme dans le groupe de soutien, avec la présence de professionnels dont l’approche sera formellement cadrée et le parrain (motard) qui lui adoptera une attitude naturelle et spontanée.

L’entretien doit permettre à l’enfant accueilli et ses parents de créer un bon feeling avec le motard ou le professionnel, dans une atmosphère détendue. Le groupe de soutien se réunit ensuite pour procéder au compte-rendu.

 

Un sentiment d’abandon et de perdition

En termes de demandes, l’Association reçoit en moyenne une demande par semaine. Certaines d’entre elles n’aboutissent pas forcément à une prise en charge de l’enfant, car la situation se règle assez rapidement, à l’issue d’échanges et de contacts téléphoniques avec les parents.

Depuis sa création, l’Association a néanmoins suivi deux situations sévères dont l’une concernait une jeune fille qui subissait un harcèlement depuis cinq ans, de l’école primaire au cycle d’orientation. Violence morale et physique, il s’agissait d’un cas compliqué où les parents avaient entamé de nombreuses démarches auprès des services compétents avec au final guère de résultats.

Dans ce type de situation, il faut entendre les parents et réunir toutes les mises en œuvre existantes, tout en valorisant le travail déjà réalisé. C’est une démarche importante, car ces parents sont totalement désemparés et perdus.
L’Association ne fait pas qu’outiller l’enfant. Les courriers aux établissement scolaires, au DIP, aux avocats ou encore auprès de l’Association Centre Genevois de Consultation pour Victimes d’Infractions (LAVI), font partie de ses missions. Dans ce contexte, il s’agit de collaborer avec ces différents acteurs pour trouver des solutions ensemble et œuvrer pour la guérison de l’enfant.

 

Des événements pour une prévention visible

L’Association insiste sur la rigueur de ses missions. Organiser un événement en présence de motards entraîne l’implication de règles. En amont, le projet axé sur la prévention sera validé par l’établissement scolaire, la Police et la Commune dans laquelle aura lieu l’intervention.

Heimdall

Le lundi 16 mai dernier, l’Association a organisé un événement de taille à but préventif auprès d’un établissement scolaire à Balexert, en partenariat avec le BMW Moto Club Genève et le Club Chapter H.O.G. Harly Davidson.

Casser le mythe du biker « gros bras »

Le but de cette journée visait à soutenir Dario, un enfant harcelé qui fêtait ce même jour ses douze ans. Un succès de taille, rythmé par un cortège de 26 motards qui se sont rendus à deux reprises aux abords de l’école pour distribuer des flyers aux enfants. L’objectif attendu était de nouer un contact grâce auquel l’enfant est approché de manière ludique par le motard. Profitant de ce moment privilégié, ces jeunes chérubins ont pu monter sur les motos à l’arrêt, jouer les « bikers » et klaxonner (ils adorent ça).

Les professionnels de l’Association portaient le gilet vert pour être reconnaissables et être enclins à intervenir à tout moment si les échanges s’orientaient sur le sujet de la violence ou du harcèlement.

En fin de journée, les professionnels et les motards se sont rendus dans un restaurant où Dario a soufflé ses douze bougies. Un moment fort et émouvant qui se lisait sur chaque visage.

Heimdall

 

Journée importante en automne 2022

Le 3 novembre prochain, l’Association Heimdall organisera un gros événement à l’occasion de la journée mondiale contre le harcèlement scolaire.
Il s’agit de mener des actions d’intervention auprès de plusieurs établissements scolaires en collaboration avec un grand nombre de motards.
L’objectif est de ne pas déranger la vie scolaire. Les intervenants sont là pour apporter quelque chose, créer un lien dans une atmosphère conviviale et bienveillante.
Le mot d’ordre : Véhiculer du positif et non du négatif. N’oublions pas que la majorité des enfants expérimentent cette approche pour la première fois.

Récolter des fonds, une priorité à moyen terme

En tant que jeune Association, une cotisation d’entrée pour tous les membres « motards » et « soutien » permet de maintenir ses activités, sachant que leur engagement est entièrement bénévole et essentiel pour poursuivre les missions. Les dons perçus du HOG Geneva Chapter West Switzerland, du BMW Moto Club Genève et de particuliers, ont permis de financer la production d’autocollants, de flyers, de gilets ainsi que le matériel utile aux enfants durant les interventions.

A moyen terme, la question du financement sera l’une des priorités et aura un impact sur le futur de l’Association. La mise en place de nouvelles stratégies et une présence ponctuelle sur les réseaux sociaux sont des actions déterminantes pour l’avenir de l’Association qui projette de se développer significativement.

Heimdall

 

Créer davantage de réseaux et augmenter l’engagement de bénévoles

La charte de l’Association est stricte et dispose de trois statuts :

  • Les deux premiers sont le partenariat avec les motards et le groupe de soutien qui vont être directement en lien avec l’enfant et sa famille. Une situation délicate pour laquelle l’Association a instauré une procédure d’admission. Les critères de bases sont l’échange avec le potentiel bénévole pour comprendre son intérêt et l’envie qui l’anime. Un dossier administratif doit être constitué au moyen d’un extrait de casier judiciaire et un extrait spécial délivré par l’employeur ou une association. Ces documents officiels seront signés et approuvés par les membres du Comité.
  • Le troisième statut porte sur le bénévolat. Toute personne qui désire apporter son soutien est la bienvenue. Sa principale mission est d’assurer une présence lors d’événement, soit dans un rôle d’encadrement ou la tenue d’un stand par exemple. Le bénévole est toujours coaché par un professionnel qui lui transmet les informations utiles, à savoir que répondre aux adultes et aux enfants, et à quel moment les diriger vers un professionnel de l’Association.

Etendre le concept sur d’autres cantons

L’Association souhaite poursuivre ses missions uniquement sur le canton de Genève avec toutefois une forte volonté de se faire connaître dans d’autres cantons. L’idée est que chacun développe ce même concept de partenariat avec des clubs de motards locaux afin d’envisager une collaboration intercantonale.

Le rôle de l’Association Heimdall serait de conseiller les organismes qui se lanceraient dans ce projet pour ensuite unir leurs efforts dans cette même lutte.

Heimdall

#uniscontreleharcelementscolaire

L’Association Heimdall a pour philosophie de rester humble et réaliste sur les actions qu’elle entreprend.

Les enfants ou les adolescents qui subissent du harcèlement scolaire doivent impérativement en parler. La démarche est importante, il faut oser demander de l’aide.

En fonction des situations, des structures compétentes et appropriées sont autant d’outils qui permettent d’entamer le processus de guérison, car chaque enfant mérite de se sentir en sécurité à l’école.

Soutenir l’Association Heimdall, c’est contribuer à sauver nos enfants !

« N’ôte pas les pierres de ton chemin, mais apprends à marcher dessus avec assurance. »

 

Du même auteur :

The living springs : L’eau fugitive… Un mal invisible !

Inauguration de la « YoYo Mobile » électrique

Les villas YoYo – plus qu’un encadrement, une structure unique à Genève

Sources :

Faire un don

https://www.association-heimdall.ch/

#uniscontreleharcelementscolaire

https://stopsuicide.ch/

https://www.actioninnocence.org/

https://centrelavi-ge.ch/

https://www.guidesocial.ch/recherche/fiche/protection-de-la-personnalite-750

Crédit photos : Association Heimdall

Anouchka Neuvecelle Anouchka Neuvecelle

« La chose la plus importante en communication c’est d’entendre ce qui n’est pas dit »

Spécialiste en Communication depuis plus de 20 ans dans les secteurs bancaire et financier, mon parcours professionnel s’est confirmé avec la gestion de projets de grande envergure.

Qu’il s’agisse de l’organisation d’événements haut de gamme, du lancement de campagnes de publicité Corporate et institutionnelle ou encore de la définition du concept de marque, le métier de la communication est une passion avant tout.

Mon parcours m’a permis de mieux comprendre les besoins, en tant que « client » et en tant qu’ « agence ». Un atout qui me permet d’être plus sensible aux attentes et « d’entendre ce qui n’est pas dit » !

Le développement d’outils visant à simplifier et améliorer des process de travail ou encore de gérer le flux d’informations, font partie de mes réalisations.

Communication ¦ Publicité ¦ Evénementiel ¦ Brand ¦Design ¦Infographie ¦ Production ¦ Administration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.