Intelligence collective, créativité et jeu du Tao

Print Friendly, PDF & Email

Depuis l’origine des premiers Hommes, le jeu trouve une place de choix comme interface de médiation  d’expressions. Pacificateur des tensions à travers le corps et de ses postures, de la voix et du langage,  vecteur de transmissions des émotions mais aussi du questionnement incessant : « que cherches-tu ? » que l’on retrouve au fil les âges.

A travers le jeu, l’Homme développe également l’art de la coopération, de la conciliation  et celui du questionnement mutuel. Se servant du miroir des autres pour se défaire de ses propres illusions allant au-delà des apparences, appréhendant ainsi la connaissance de soi.
Au fil du temps, nombre de «jeu» virent le jour permettant d’aller au-delà des simples mots, comme le fit Socrate à travers la maïeutique, que l’on retrouve d’ailleurs  aujourd’hui dans l’esprit du coaching. Ou au  travers du jeu du miroir, la table des interrogations (jeu des Questions), pratiqué par certaines confréries talmudiques et de ce que les tibétains appellent  le « Drala » signifiant la sagesse du miroir cosmique ; « Cette sagesse n’est pas l’apanage d’une culture ni d’une religion. Il s’agit plutôt d’une aspiration humaine, profondément enracinée. Lorsqu’un être se trouve en résonance lucide avec la force incommensurable du réel, il entre en contact avec une dimension où la coïncidence devient loi et se fait véritablement magique » ( http://mains-tenant.ch/site/jeu-du-dharma).

image TAO

S’inspirant de ce vaste cheminement du jeu et des arcanes de la communication, Tao Village a développé le jeu du tao tel qu’on le trouve aujourd’hui. Il s’agit d’un jeu gagnant-gagnant basé sur la coopération entre les joueurs offrant un espace de dialogue, de convivialité, d’écoute et de créativité. Le jeu commence lorsque chaque joueur a énoncé sa propre quête (objectif ou but) matérielle, professionnelle, affective, spirituelle. C’est en avançant par un questionnement de 32 cartes, que chacun s’éveille à une prise de conscience faite de liens avec différents points de son histoire et du regard bienveillant des participants du cercle. En utilisant la dynamique de l’intelligence collective, chacun trouve des pistes permettant de prendre un engagement envers soi-même à la fin de la partie.

Certes il s’agit d’un jeu de développement personnel, mais il peut également s’inscrire dans la registre des serious games utilisés en entreprise, favorisant l’apprentissage sous forme ludique. Et plus particulièrement des « edumarket games » venant du néologisme edu pour « éducation », de market « marché » et de game, « jeu »,  dédiés à la stratégie de communication en intégrant des aspects éducatifs. En ce sens les joueurs peuvent expérimenter de nouvelles formes de communication basées sur la coopération et l’intelligence collective, favorisant entre autres l’accélération de processus de changement ou la cohésion d’équipe. Sa pratique permet ainsi de répondre à l’un des enjeux majeur de l’entreprise ; faire face aux résistances individuelles et collectives. C’est ainsi que chaque collaborateur participe à la vision partagée de l’entreprise et peut ainsi donner le meilleur de lui-même dans la réussite de l’objectif commun. L’intelligence collective se dégageant de cette nouvelle forme d’organisation permet de faire émerger la créativité naturelle de chacun à la source de l’innovation.
Au final l’on peut se demander comment cela fonctionne ? Par un fonctionnement simple et des questions permettant l’introspection, le jeu agit comme un catalyseur de pensées positives, d’écoute bienveillante. Les joueurs se trouvent dans une dynamique où naturellement ils se (re)trouvent enclins  d’apporter des solutions aux autres joueurs leurs permettant d’avancer dans leur quête personnelle ou d’un objectif collectif.
Comment participer à une partie ? A Genève des cercles de jeu du Tao sont organisés par Pierika Formation. Des parties à thèmes peuvent être proposées afin de réunir des participants partageant une même dynamique, comme par exemple le développement de carrière, la famille…

 

Sources :
Patrice Levallois , Daniel Boublil, Patrice Van Eersel ,Sylvain Michelet , « Le Jeu du Tao : Comment devenir le héros de sa propre légende » 2004, Lyon, Albin Michel
https://www.facebook.com/pierika.formation
http://mains-tenant.ch/site/jeu-du-dharma/
http://jeudutao.com/

Crédit photo : Pierre Lassalle Vocat

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.