Journées européennes du patrimoine, sous le signe du temps libre

Print Friendly, PDF & Email

L’objectif de ses journées est de promouvoir les sites historiques et de permettre au public d’y accéder d’une façon différente.

Chaque pays européen choisit un thème et cette année, la Suisse organise ses JEP sous le signe du temps libre. En effet, le patrimoine a une véritable utilité pour la culture, les jeux, les loisirs et le sport.

Vous pourrez découvrir certains monuments historiques ouverts au public pour l’occasion. Des archéologues, des historiens ou encore des restaurateurs d’art présentent leur travail lors de visites.

Tous les publics trouveront leur compte avec des animations pour les plus jeunes ainsi que diverses conférences. Vous trouverez les informations détaillées du programme sur le site des journées du patrimoine.

La place de Neuve au centre des festivités

Les JEP mettent au centre la place de Neuve cette année avec des visites guidées, un brunch, un vin genevois, des performances, des concerts, des expositions… La place sera d’ailleurs piétonnisée pour l’occasion.

Tout près de la Vieille Ville et entourée par de nombreuses institutions, la place de Neuve est au centre de la culture genevoise. On y trouve le Théâtre de Neuve, construit en 1783, le Musée Rath en 1824, le Conservatoire de musique en 1858, le Grand Théâtre en 1879, ainsi que le parc des Bastions qui fut le premier jardin botanique de la ville.

 

L’histoire des Journées du patrimoine

Le Conseil de l’Europe a lancé les JEP depuis 1991, afin d’amener la population à s’intéresser au patrimoine culturel et à sa conservation. 50 Etat ont aujourd’hui signé la Convention culturelle européenne et participent chaque année à cet événement. En termes de chiffres, environ 30 millions de visiteurs découvrent 50000 monuments et sites.

La Ville de Genève, quant à elle, participe depuis 1994, avec le soutien du canton. Puis tous les autres cantons romands rejoignent la manifestation en 2000. Actuellement, ce sont les cantons de Genève et de Vaud qui connaissent le plus de succès.

 

Lectures complémentaires :

En 2018, la Confédération invite les Suisses à mettre en valeur leur patrimoine culturel

Les interventions d’Aliph dans les zones en conflit

 

Sources : journeesdupatrimoine.chtempslibre.chwww.nike-kulturerbe.ch ; geneve.ch

Photo credit : ge.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.