La 2ème participation de Johann Schneider-Ammann au Bilderberg

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris
Print Friendly, PDF & Email

BilderbergDeux, c’est la deuxième fois que notre conseiller fédéral, Johann Schneider-Ammann, participe à la réunion Bilderberg. Effectivement, comme nous informe un communiqué de presse de notre Conseil fédéral, Monsieur Johann Schneider-Ammann a été invité du 7 au 10 juin 2018 à Turin. Organisée depuis 1954, la réunion du groupe Bilderberg tire son nom de l’hôtel du même nom à Oosterbeek aux Pays-Bas où a eu lieu la première édition. Cette réunion a lieu chaque année entre la fin du mois de mai et le début du mois de juin.

 

Le mystère Bilderberg…

Mais qu’est-ce que cette intrigante réunion ? Créée par le Prince Bernhard des Pays-Bas et David Rockfeller, homme d’affaires américain et richissime héritier de la compagnie pétrolière « Standard Oil », elle est le fruit de la volonté de politiciens et d’industriels européens et nord-américains de renforcer les liens entre les deux continents. Leur mission ? Faire bloc face à l’URSS en pleine guerre froide des années 50. Un constat devrait sauter aux yeux : Depuis la chute du mur de Berlin, cette réunion doit avoir un autre objectif que celui de départ puisque l’URSS a été démantelée.

La plupart des participants à cet évènement ne sont pas membres du groupe de Bilderberg, mais seulement invités. Les seuls membres sont ceux du comité directeur du groupe dont la liste est disponible sur le site internet officiel. Depuis 2012, ce comité est présidé par le français Henri de Castries, homme d’affaires issu de la noblesse et PDG d’AXA de 2000 à 2016.

 

On aimerait en savoir plus

Que sait-on d’autre sur ce groupe ? Peu de choses en somme. Les discussions qui y ont lieu sont strictement confidentielles. Deux journalistes de « The Economist » dressent un compte-rendu écrit qui n’est évidemment pas public. Selon le groupe, cette discrétion est voulue pour permettre une liberté de parole totale aux participants.

En plus de la liste des invités, le site internet officiel du groupe mentionne aussi les sujets débattus. Cette année les thèmes principaux sont notamment : Le populisme en Europe, l’intelligence artificielle, l’avenir du travail, la Russie, le leadership mondial des États-Unis, le libre-échange, l’Arabie Saoudite et l’Iran, l’informatique quantique et l’ère post-vérité.

Il serait intéressant de savoir ce que ce dernier thème signifie exactement, mais comme rien ne sort de ces réunions, sa signification est laissée à la libre appréciation et à l’imagination de chacun.

En regardant les listes des membres et des invités, nous remarquons que les politiciens se trouvent en majorité parmi les invités alors que les hommes d’affaires sont plutôt membres. Ce simple fait devrait faire réagir tous les amoureux de la démocratie.

 

Sources :

https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-71009.html

http://www.bilderbergmeetings.org/index.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg

https://www.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130606.OBS2308/ces-puissants-et-mysterieux-messieurs-du-cercle-bilderberg.html

Photo credit : Henk Monster [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons

David Chevrier About David Chevrier

Passionné par les relations humaines, la société et son fonctionnement, j’aime participer à la construction de notre avenir. Fasciné par l’innovation et les changements comportementaux qui en résultent, mon objectif principal est d’aider la société à s’adapter au nouveau monde émergent dans lequel nous évoluons déjà aujourd’hui en transformant ses institutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.