Les matières premières et l’art – 6. Le cuivre et Chardin

Print Friendly, PDF & Email

La Suisse est une plaque tournante du négoce des matières premières. Saviez-vous que cette activité représente 4 % du PIB suisse, et même 22 % des recettes fiscales pour le canton de Genève ? Nous continuons d’explorer ce vaste sujet sous un autre angle, mais dans une nouvelle série, nous publions une série d’articles, en nous focalisant à chaque fois sur une matière première et une œuvre artistique ou culturelle. Cette semaine, nous nous demanderons pourquoi surnomme-t-on le cuivre le Dr Copper. Nous verrons ensuite les prévisions pour le cuivre en 2023. Cela nous donne l’occasion d’admirer le tableau du peintre Jean-Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) peintre et pastelliste français : la fontaine de cuivre exposée au Musée du Louvre.

Lorsque nous procédons à une lecture attentive des journaux économiques, il se peut que le terme Dr Copper attire notre attention.

cuivre

Pourquoi surnomme-t-on le cuivre le Dr Copper ?

Le cuivre est surnommé le « docteur Copper » parce qu’il est un baromètre de l’économie mondiale. Il tend à prédire la santé de notre économie.

Il est utilisé partout, des circuits électroniques aux batteries en passant par le bâtiment. Quand l’économie va mal, il plonge ; quand elle va mieux, il grimpe.

 

Prévisions pour 2023

Dans le rapport de la Banque mondiale (p. 37) : Commodity Markets Outlook, publié en octobre 2022, les prix du cuivre devraient chuter de 16 % en 2023, après une baisse estimée à 7 % en 2022.

À plus long terme, le cuivre devrait  bénéficier de l’attention en tant que matériau essentiel dans le cadre de la transition énergétique

La banque Citi estime que le cuivre pourrait passer de son niveau actuel de 3,45 dollars la livre à 2,80 dollars la livre au cours du trimestre de mars de l’année prochaine.

Goldman Sachs est un peu plus optimiste et s’attend à ce que le cuivre termine cette année à 3,36 USD/livre avant de commencer à se redresser au deuxième trimestre de l’année prochaine.

 

Jean-Baptiste Siméon Chardin (1699-1779), peintre et pastelliste français, exposée au musée du Louvre, en a d’ailleurs créé un tableau, la Fontaine de cuivre.

 

Pour plus d’anecdotes sur le cuivre :

Les matières premières, sous un angle différent – 4. Le cuivre

 

Dans la même série, « Les matières premières et l’art» :

  1. Les céréales et Van Gogh
  2. Le café et la culture
  3. Le coton et Edgar Degas
  4. Le cacao et Luis Meléndez
  5. Le sucre et Sartre

 

Source :

Commodity Markets Outlook — October 2022 (worldbank.org)

Copper in bottoming process, strong recovery expected in 2023 (smallcaps.com.au)

Photo credit : art_inthecity from Montréal, CA, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Pascaline Stella Pascaline Stella

I worked as an information officer in the field of commodities in a bank. I have 20 years of experience.
What I like most about my job is researching, find the right information and finally that people are satisfied with my work.
I'm passionate in history. I'm interested in social media, and I am familiar in community management

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.