Les NFTs : plus qu’un phénomène artistique

Print Friendly, PDF & Email

NFT

Depuis 2021, les NFTs (Non-Fungible Token) ont vu leur notoriété exploser dans le monde de l’art numérique, des jeux-vidéos et dans le monde de la musique. Mais que sont-ils et comment fonctionnent-ils ?

 

Qu’est-ce que la fongibilité ?

Avant de définir ce qu’est un NFT, il est essentiel de comprendre une notion importante, à savoir ce qu’est la fongibilité. On dit d’un bien qu’il est fongible si :

  • Il est possible de l’échanger contre un autre bien du même type
  • Il n’est pas unique

Pour illustrer cette notion, on peut prendre comme exemple une pièce d’un euro. Celle-ci n’est pas unique et peut être échangée contre une autre pièce d’un euro. En revanche, un restaurant est un bien non-fongible, car celui-ci est unique de par sa localisation, sa cuisine, sa réputation, etc.
En somme, un actif non-fongible est un actif qui n’est pas équivalent à un autre. C’est là que l’usage des NFTs prend tout son sens, car il donne la possibilité de créer des actifs non-fongible sur la blockchain.

 

D’où viennent les Non-Fungible-Token ?

Les NFTs font leur apparition à la fin des années 2017 pour la première sur la blockchain Ethereum qui les décrit comme suit :

« Think of them like rare, one-of-a-kind collectables. »    
Traduction : ” Considérez-les (les NFTs) comme des objets de collections rares et uniques. “

Cependant, les NFTs ne sont pas propres à la blockchain Ethereum. On en retrouve également sur différentes blockchains comme Solana, Wax et Tezos.

 

L’art et les NFTs       

De par leurs caractéristiques, les NFTs ont en premier lieu connu un essor dans le domaine de l’art numérique, via des collections comme Cryptopunks et CryptoKitties.

Aujourd’hui encore, on constate que l’intérêt pour ces œuvres d’art numériques ne faiblit pas. C’est le cas pour la collection Azuki par exemple, où l’on constate que le volume de transaction s’élève à plus de cent soixante millions de dollars pour ces 30 derniers jours. A noter que désormais, le marché des NFTs représente 2% du marché global de l’art.

 

Les NFTs, le futur des jeux vidéo ?

NFTBien que la présence des NFTs dans le domaine de l’art se fait de plus en plus grande, leur utilisation s’accroît dans le secteur des jeux vidéo. De nombreux jeux vidéo voient le jour et incorporent l’usage de NFTs au sein de leur jeu, tel que Axie Infinity, Sorare et Farmersworld pour n’en citer que quelques-uns. Ces jeux fonctionnent via l’usage de cartes virtuelles tokénisées, limitées ou non selon leur degré de rareté.

La valeur du NFT se solde par ces deux principes essentiels :

  • Le nombre d’exemplaires
  • La rareté

Jusqu’à présent, tout élément issu d’un jeu vidéo était la propriété de l’éditeur. Donc, chaque revenu engendré par la vente d’un élément constitutif du jeu vidéo lui revenait par conséquent. Or, l’apparition des NFTs change cette dynamique, car au moment de l’achat, la propriété est transférée de l’éditeur à l’acheteur. Les jeux vidéo prennent alors une tout autre ampleur, car l’arrivée des NFTs amène également la création de marchés secondaires. Les joueurs se voient donc offrir la possibilité de récupérer une partie ou la totalité de leur investissement via la vente de leur NFTs.

 

Un avenir dans l’industrie musicale ?

Depuis plusieurs mois, on constate que les artistes musicaux surfent sur la tendance des NFTs. C’est ainsi que des projets, comme celui de Booba qui offre, via sa carte animée, un accès exclusif à son clip TN, voient le jour. Il y a également celui du rappeur Nas, qui offre la possibilité de devenir co-propriétaire d’un titre musical et d’obtenir des redevances.

Cette explosion dans le domaine musicale a ainsi généré des ventes évaluées à plus de 60 millions de dollars entre juin 2020 et avril 2021. Néanmoins, au-delà de l’aspect financier, les NFTs représentent un réel avantage pour l’industrie musicale. Ils génèrent une nouvelle source de revenu, renforcent l’engagement des fans et surtout, ils permettent de repenser l’expérience client.

 

Conclusion

Quel que soit le domaine d’activité, l’engouement pour les NFTs est réel. Les éléments passés en revue précédemment démontrent que les NFTs vont bien au-delà d’un simple objet numérique comparable à une œuvre d’art. Et bien qu’il soit impossible d’affirmer avec certitude que les NFTs vont révolutionner les domaines artistiques, tout nous pousse à croire à l’expansion de leur utilisation dans des secteurs encore plus diversifiés comme la finance ou l’immobilier.

 

Lectures complémentaires :

Que sont les “Non-Fongible Tokens” (NFTs) et comment fonctionnent-ils ? par

Yves Honoré : un ingénieur au cœur de SBEX, pionnier du bitcoin en Suisse via 

 

Sources :

https://opensea.io/

https://www.tdg.ch/sothebys-lance-un-espace-digital-pour-les-collectionneurs-de-nft-769549263643

https://docs.google.com/presentation/d/1ICEKTmNaHFBLPCPatRJJR7HclTVGpUGPMbkpmgv1O5Y/edit#slide=id.p

https://nft.booba.store/

https://mbamci.com/nft-industrie-musicale/

Photo credit : Vladimir Kazakov via istockphoto.com; ViolettaMitina via depositphotos.com

Rossella Tuveri Rossella Tuveri

Étant une passionnée de la gastronomie, j’ai initialement orienté ma carrière professionnelle dans cette direction, en travaillant pendant plus de 5 ans dans la restauration et l’événementiel.

Ces expériences m’ont permis d’aiguiser mon sens de l’organisation et de développer mon esprit d’initiative, ainsi que mon adaptabilité, en menant à bien divers projets : food benchmarking, organisation dans l’évènementiel, design visuel.

Ma nature hyper curieuse et mon ouverture sur le monde sont l’un de mes nombreux atouts. J’adore m’instruire et apprendre de nouvelles choses tous les jours.

C’est ainsi que je me suis découvert un réel intérêt pour la technologie blockchain et tout ce qu’elle englobe : cryptomonnaies, non-fungible-tokens (NFTs), Decentralized Finance (DeFi), etc.

Durant la période Covid, j’ai dès-lors mis à profit le temps qui m’était imparti (RTH) pour me former sur différents sujets en lien avec les cryptomonnaies, tel que l’analyse technique, l’écosystème DeFi et le Yield-Farming.

Mon apprentissage sur ces sujets m’a amené à approfondir les domaines du Metaverse, des NFTs, mais aussi, et plus particulièrement, celui du Play-to-Earn.

De nature entreprenante, je cherche aujourd’hui à rejoindre un projet ou une équipe en lien avec ma nouvelle passion et dans lequel je pourrai apporter ma créativité, mon énergie, mon goût pour les nouveaux challenges, ainsi que les connaissances que j’ai acquises jusqu’ici.

Rejoignez-moi ! Je vous emmène en voyage, au travers d’une série d’articles, dans cet univers incroyable et captivant que représente aujourd’hui la révolution Blockchain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.