Migration en Europe : 35 504 migrants sont arrivés par la Méditerranée en 2018

Print Friendly, PDF & Email

OIM, IOM,Selon les analyses de l’OIM, l’Organisme des Nations Unies chargé des migrations, à la date du 12 juin 2018 et après la prise en compte de la résolution de la crise Aquarius par l’Espagne, 35 504 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la Méditerrané. La majorité de ceux-ci ont été enregistrés en Italie, en Grèce et en Espagne.

En date du 12 juin 2017, ils étaient 73 748 à aborder les côtes européennes. Cela veut dire qu’il y a eu une baisse significative par rapport à la même date l’an dernier.

792 décès en mer ont été dénombré pour l’année 2018.

 

Répartition

14 330 migrants sont arrivés par la mer en Italie cette année. C’est 76,81 % de moins que l’an dernier à la même période, avec 61 779 migrants irréguliers et réfugiés. Nous notons également une baisse de 80% par rapport aux 70 222 migrants arrivés à cette période en 2016. La Tunisie, l’Erythrée et le Nigéria représentent les premiers pays d’origine.

En Espagne, le nombre d’arrivées par la mer ne cesse de croître depuis 2015. En date du 6 juin 2018, 9 315 migrants sont arrivés dans le pays par l’itinéraire de la Méditerranée occidentale.

En ce qui concerne la Grèce, en date du 5 juin, 11 812 migrants sont entrés par la mer, dont 47 migrants à Chypres, soit une hausse de 51 % par rapport à la même période, l’an dernier.

Migration nouvelle application

« Where We’re From » (« D’où nous venons ») est une application interactive qui suit les déplacements des migrants du monde entier. Elle est hébergée par le site iom.int.

Source : Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Photo : via Wikimedia Commons

Federica Francesca Lobino

Federica Francesca Lobino


I am a human rights specialist with eight years of international experience with a passion for children's rights, migration procedures and migration law. To an organisation, I bring project management knowledge coupled with excellent communication and administrative skills. I have extensive experience in researching international and criminal law, and have an alternative dispute resolution certification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.