Monter sa propre web radio en 7 étapes

Print Friendly, PDF & Email

web radioEn Suisse, dans le monde de la radio, il n’existe pas de réelle formation qui vous permette de décrocher le Graal. Certes, des études dans la communication, le marketing sont fort utiles, mais cela fonctionne encore mieux par le bouche à oreille. Beaucoup ont commencé par être stagiaires, avant de grimper à l’échelle du succès.

En bref, il faut savoir réseauter en plus d’être là au bon moment et au bon endroit. Après un stage en radio, pour gagner de l’expérience en attendant de trouver la place de vos rêves, il peut être intéressant de monter sa web radio

Comment faire ? De quel matériel avez-vous besoin  ? Combien cela coûte-t-il ? Quel avantage y a-t-il à monter une telle radio? Nous allons répondre à toutes ces questions pour vous.

 

1. L’idée de base

Tout d’abord, il vous faut bien réfléchir à votre projet. Quels types de sujets allez-vous traiter ? Voulez-vous diffuser de la musique ? Quels auditeurs voulez-vous toucher ?

Si vous voulez vous lancez sans avoir d’idée de programme, ce n’est pas la peine d’aller plus loin. Votre première mission est de vous construire un projet en béton, en définissant votre cible, vos ressources et vos besoins

 

2. De quoi avez-vous besoin ?

Nous ne parlons pas uniquement du côté matériel, mais de tout ce qui peut vous être utile, comme le lieu où implanter votre studio par exemple.

Vous pouvez trouver un lieu déjà équipé, mais il faut le louer et certainement au prix fort. Sinon, vous pouvez aménager votre chez vous (chambre, grenier) en studio. Pour cela, vous devrez investir un certain montant. Posez-vous les questions suivantes : Quel est votre budget ? Jusqu’à quel montant êtes-vous d’accord d’investir ? A partir de là, vous pouvez faire vos recherches sur le net pour acheter le matériel nécessaire (gear4music.ch  par exemple).

 

  • Logiciels et hébergements

Afin de pouvoir partager vos opinions via votre web radio, vous aurez besoin d’un logiciel d’encodage et de broadcast (Nicecast, Edcast, SAM Broadcaster, etc.) qui vous permette de diffuser votre flux audio. Cela peut vous paraître évident, mais vous aurez besoin d’une ligne internet (ADSL/fibre/câble).

Ensuite, il faut travailler avec un hébergeur qui se charge de récupérer votre flux et de le diffuser auprès des auditeurs. Pour se faire vous pouvez faire appel à Infomaniak Network (Suisse), RadioKing (France), Radio.co (USA), Radionomy (Pays-Bas), etc. Ces hébergeurs sont payants – sauf Radionomy – , mais vous proposent une multitude de fonctionnalités. À vous de vous renseigner et de choisir l’option qui vous convient le mieux.

 

  • Matériels

web radioEnsuite, vous aurez besoin de « matos » : un ordinateur, des micros, des pieds à micro, des filtres anti-pop ou bonnettes, etc. Cela dépend de votre budget et surtout de votre idée de base.

Une web radio peut se faire seule, mais vous profiterez encore plus à plusieurs. Par contre, cela implique plus de matériel. En somme, si vous êtes seul, vous pouvez avoir un micro que vous branchez à votre ordinateur. Mais dès qu’il y a plusieurs micros, il faut une table de mixage (ex : Berhinger Xenyx 1204USB au prix de CHF 144.- sur gear4music.ch). De plus, il ne faut pas oublier tout le câblage qui en découle ainsi que les casques audio.

Ne vous précipitez pas sur les premiers articles que vous voyez et prenez le temps de les comparer et surtout de vous renseigner, via des forums ou dans des magasins spécialisés.

Pour commencer, vous pouvez partir sur quelque chose de basique, à un prix modéré : CHF 670.- comprenant 3 micros, 3 bras articulés, 3 filtres anti-pop, 5 casques, 3 câbles XLR (F – M), et une table de mixage.

Si votre budget ne vous le permet pas, regarder dans votre entourage ou auprès de certains établissements scolaires, si ce matériel peut vous être loué ou prêté.

 

  • Redevance

En Suisse, il faut vous tourner vers la SUISA. Elle applique un tarif de base pour votre redevance. Mais qu’est-ce que la redevance ? C’est un tarif mensuel que vous devez payer, afin de pouvoir diffuser de la musique. En effet, les musiques sont liées à différents droits, comme le droit d’auteur. Il faut savoir que cette redevance est obligatoire pour toute musique diffusée (artiste, cover, titre libre de droits…). Le tarif de base est de CHF 120.-/mois. Il est calculé en fonction du pourcentage que représente la musique dans votre radio.

Mais vous n’êtes pas dans l’obligation de diffuser de la musique, même si c’est un bon moyen de combler les trous.

 

  • Avec qui faire équipe ?

Nous l’avons dit un peu plus tôt, une web radio peut se gérer seul, mais c’est beaucoup de travail et c’est surtout beaucoup moins drôle ! Être plusieurs est aussi plus motivant et cela vous permet de répartir les tâches. Il faut donc trouver des gens intéressés par votre projet pour vous aider dans la réalisation, lors des émissions, dans la communication digitale, dans la gestion du site internet, etc.

Pour trouver toutes ces personnes, vous pouvez chercher parmi vos amis ou via des annonces (Facebook, Twitter, flyers…). Mettez un point d’honneur à ce que les personnes soient sérieuses pour qu’ensemble, vous vous tiriez vers le haut plutôt que l’inverse.

 

  • Soutien extérieur ?

Vous pouvez éventuellement obtenir des soutiens extérieurs de nature institutionnels ou personnels qui peuvent s’avérer très utiles pour vous faire connaître et avoir des retours sur ce que vous faites.

 

3. Le site internet

Qui dit web radio, dit site internet. Il vous en faut un afin de pouvoir diffuser vos émissions et paraître plus sérieux. Pour ce faire, vous pouvez avoir accès à des sites qui vous aident à monter le vôtre, à moindre coût ou gratuitement comme wix.com.
Le mieux est d’avoir un site simple d’utilisation pour les visiteurs, afin qu’ils puissent facilement se retrouver. Créez quelque chose qui soit en adéquation avec votre projet et surtout avec votre public cible.

 

4. Contenu de l’émission

Cette étape est cruciale, car elle a pour objectif de vous faire travailler un peu sur votre contenu. En effet, le matériel est nécessaire, mais si le contenu n’est pas là, c’est peine perdue.

Faites-vous un fil rouge de l’émission afin d’avoir une idée de son déroulement et de sa durée.

 

5. Faites des essais !

Avant de vous lancer dans le live, nous vous recommandons vivement d’essayer votre matériel et de faire quelques enregistrements afin d’avoir un retour sur ce que cela donne. Vous aurez justement une idée de la durée, mais aussi de la qualité de ce que vous diffuserez par la suite.

 

6. Mettre en ligne

Une fois que vous êtes prêt, lancez-vous. nous vous conseillons tout de même d’utiliser votre site pour publier quelques articles liés à vos sujets, pour faire quelques vidéos ou même filmer vos émissions.

Vos articles doivent être le plus complets possible et simples à lire.

Cela peut vous paraître inutile, mais cela reste fondamental pour la visibilité de votre site/radio et c’est la clef du succès. La preuve en est, car c’est le dernier point de mon article.

 

7. La visibilité

Utilisez toutes les plateformes possible pour vous faire voir : Facebook, Instagram, Twitter…

Elles vous permettent d’atteindre plus de monde et de susciter de l’intérêt. Il faut absolument être actif, même quand vous n’avez pas d’émission afin de continuer à capter l’attention des auditeurs. Faites des sondages, diffusez des articles écrits et, le plus important, créez des podcasts. Faites en sorte d’enregistrer vos émissions et donnez la possibilité aux auditeurs de pouvoir les réécouter en tout temps !

 

Somme toute, cela peut vous paraître énorme, mais hormis le côté technique lié au matériel, le reste est un jeu d’enfant. Laissez libre court à votre imagination et éclatez-vous ! Après tout, c’est le principal !

 

Sources :

https://www.infomaniak.com/fr/outils-professionnels/streaming/audio/decouvrir
http://www.muzeeli.fr/radios/creer-une-webradio
https://www.suisa.ch/fileadmin/user_upload/downloadcenter/tarife/Tarife_ab_2018/GTS_2015-2019_FRE.pdf

 

Photo credits :

Alessandro Bonvini via Flickr.com; By Spencer Strandh (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Yann Babel

Yann Babel


Titulaire d'un CFC d'employé de commerce et de 7 années d'expérience professionnelle, la communication et l'esprit d'équipe sont mes compétences principales. Je suis très attiré par le domaine audiovisuel et m’attelle à m’y frayer un chemin.
I graduated with a CFC as a commercial employee and I have 7 years of work experience. Communication and the team spirit are my primary skills. Current projects are focusing on media, especially audiovisual.

Comments

  1. Jean-Jacques Duquesne

    Article très bien construit, qui donne un aperçu détaillé des différentes étapes à accomplir pour pouvoir se lancer sur les ondes magiques de la Radio de ses Rêves. Je me souviens de mon expérience des années 80, avec les premières radios libres de la bande FM… On était des amateurs passionnés, seuls dans notre studio organisé dans la pièce de l’appartement du boss, certains d’avoir de l’autre côté du micro des millions d’auditeurs… Quelques années plus tard, je m’aperçois que cela n’a pas tant changé… La passion est la même, l’envie de transmettre est intacte. Beau projet et longue vie à ces radios 3.0 !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.