Personal Branding: Le “Pitch” Parfait

Print Friendly, PDF & Email

in an elevator illustrating the pitch

Un pitch dit « d’ascenseur » (ci-après : Elevator Pitch) est en réalité une courte présentation de vous-même qui permet de vous vendre et de vous positionner professionnellement. Le but est de permettre à votre interlocuteur de comprendre rapidement quelles sont vos compétences et ce que vous pouvez apporter à une entreprise.

Anglais ci-dessous

 

Quand et comment utiliser un Elevator Pitch?

Vous pouvez utiliser votre pitch lors de salons d’emplois, d’évènements de réseautage, ou même en ligne sur LinkedIn par exemple.

Vous ne pouvez jamais savoir exactement quand vous allez utiliser votre pitch. Il peut se glisser dans une conversation lors d’un diner entre amis ou même être pratique pour expliquer votre métier à votre famille !

Avant tout, il répond à la question communément posée dans les entretiens d’embauche : « Parlez-moi de vous et dites-moi pourquoi je devrais vous engager. »

Ci-après, nous vous donnons quelques pistes qui vous aideront à préparer un pitch de qualité que vous pourrez utiliser en toute circonstance.

 

Que dire?

Soyez concis. Votre discours doit tenir en 30-60 secondes. Vous n’avez pas besoin de détailler toute votre expérience professionnelle, ni vos objectifs de carrière. C’est un résumé de qui vous êtes et de ce que vous faites — pensez à votre pitch comme étant simplement une très courte histoire !

Soyez persuasif. En n’utilisant que quelques mots, vous devez susciter l’intérêt chez votre interlocuteur afin qu’il veuille en savoir plus sur vous, l’idée que vous lui présentez ou sur votre organisation.

Parlez de vos compétences. Dans votre pitch vous devez expliquer qui vous êtes tout en présentant vos qualifications et vos compétences. Essayez de mettre l’accent sur vos atouts qui apportent une valeur ajoutée à une situation particulière. Vous avez le droit de vous vanter un peu – mais attention, le but est d’expliquer ce qui vous différencie de vos concurrents et d’illustrer les solutions que vous pouvez apporter.

Répétez, répétez, répétez.  Afin de se sentir complètement à l’aise au moment de faire son pitch, il faut l’avoir suffisamment répété jusqu’à trouver un rythme naturel ainsi que le bon ton, vous permettant de ne pas avoir l’air d’être un robot. En faisant cela, vous prendrez l’habitude de varier votre présentation au fil de la conversation. Plus vous vous exercerez, plus il vous sera facile de présenter votre pitch lors d’un événement de réseautage professionnel ou d’un entretien d’embauche.

Entraînez-vous en parlant avec un ami ou en vous enregistrant. Cela vous aidera à savoir si vous respecter le temps imparti et si votre message est cohérent.

Restez positif et soyez flexible. Vous n’êtes pas toujours en train de passer un entretien d’embauche pour un poste spécifique, alors pensez à rester ouvert d’esprit et flexible. Ne commencez pas par citer ce que vous ne voudriez pas faire. (Par exemple, vous ne voulez peut-être pas beaucoup voyager dans le cadre de votre travail, ce qui est tout à fait légitime — mais ne commencez pas par donner cette information d’emblée).  Mettez toutes les chances de votre côté afin de donner une excellente première impression auprès d’un employeur potentiel. Votre but est de susciter son intérêt pour qu’il ait envie d’en savoir plus sur vous.

Parlez de vos objectifs.  Mais ne soyez pas trop spécifique. Avoir un objectif trop ciblé n’est pas forcément utile dans ce cas, car votre pitch doit être assez général pour pouvoir être utilisé dans diverses circonstances et être adapté aux différents types de personnes avec qui vous parlerez. Cependant, n’oubliez pas de dire ce que vous recherchez. Par exemple, vous pourriez faire référence au fait que vous recherchez « un poste dans la comptabilité » ou « une opportunité d’appliquer mes compétences en vente à un nouveau marché » ou encore « la possibilité de déménager à San Francisco pour un emploi dans ce même secteur ».

Connaissez votre public et comment vous adresser à lui. Dans certains cas, le fait d’utiliser un jargon spécifique peut s’avérer très efficace, car il démontre votre connaissance du secteur. Mais méfiez-vous de l’utilisation du jargon dans votre pitch, en particulier lorsque vous vous adressez à des recruteurs, qui peuvent trouver ces termes peu familiers et ennuyants. Restez simple et ciblé.

Renseignez-vous au sujet des besoins de votre public afin d’être en mesure d’apporter des solutions dans votre présentation. Les gens veulent savoir comment vous pouvez les aider. Ils s’intéressent aux compétences que vous possédez et qui leur font défaut.

Gardez vos cartes de visite à portée de main. Si vous avez une carte de visite, tendez-là à votre interlocuteur à la fin de votre présentation en guise d’invitation pour continuer la conversation. Une autre option pourrait être de sortir votre téléphone portable pour échanger vos coordonnées. Prendre avec soi une copie de son CV est un bon réflexe à avoir, si vous allez à un salon de l’emploi par exemple, montrant ainsi votre enthousiasme et votre organisation aux recruteurs présents.

 

Ce qu’il ne faut PAS dire dans son Pitch.

Ne parlez pas trop vite. Vos interlocuteurs pourront plus facilement entendre votre message et le retenir.

Ne radotez pas. Aussi bien vous ne voulez pas avoir l’air d’avoir appris votre discours par cœur, aussi bien vous ne voulez pas non plus utiliser des phrases trop floues et imprécises, ni vous écarter de votre sujet principal.

Ne froncez pas les sourcils, ni ne parlez de manière trop monotone. Gardez votre niveau d’énergie élevé, soyez confiant et enthousiaste.

Ne vous limitez pas à un seul pitch. Vous souhaitez peut-être travailler dans deux domaines : par exemple, les relations publiques et la stratégie de contenu. Dans ce cas, la plupart de vos compétences en communication s’appliqueront à ces deux domaines, mais vous devrez adapter votre discours en fonction de votre interlocuteur.

Quelques exemples

Utilisez les exemples ci-dessous comme ligne directrice pour vous guider dans l’élaboration de votre propre pitch. Pensez à inclure dans votre discours des détails sur votre parcours, ainsi que sur ce que vous apportez à un employeur :

  • J’ai récemment obtenu un diplôme en communication à l’université. J’ai travaillé pour le journal universitaire en tant que reporter, puis comme rédacteur en chef de la section artistique. Je suis à la recherche d’un emploi qui me permettra de mettre à profit mes compétences en tant que journaliste.
  • J’ai une dizaine d’années d’expérience en comptabilité, travaillant principalement avec des petites et moyennes entreprises. Si votre entreprise a besoin d’un coup de main supplémentaire, je serai ravi de vous proposer mes services de consultant.
  • Je m’appelle Bob et, après avoir travaillé pendant des années avec d’autres dentistes, j’ai décidé de me lancer et d’ouvrir mon propre cabinet. Si vous connaissez quelqu’un qui est à la recherche d’un nouveau dentiste, j’espère que vous l’enverrez chez moi !
  • Je crée des illustrations pour des sites web et des marques. Ma passion est de trouver des moyens créatifs pour exprimer un message et de dessiner des illustrations que les gens peuvent partager sur les réseaux sociaux.
  • Je m’appelle Sarah, et je dirige une entreprise de transport routier. C’est une entreprise familiale, et nous pensons que notre touche personnelle fait une grande différence pour nos clients. Non seulement nous garantissons la livraison à temps, mais mon père et moi répondons personnellement au téléphone, car nous ne faisons pas appel à un système automatisé.

 

Points clés à retenir

SOYEZ BREF ET CONCIS :

Votre pitch est comme un argumentaire de vente. Assurez-vous de pouvoir délivrer votre message en 60 secondes ou moins.

CONCENTREZ-VOUS SUR L’ESSENTIEL :

Dites qui vous êtes, ce que vous faites, comment vous pouvez être utile et ce que vous voulez obtenir.

SOYEZ POSITIF ET PERSUASIF :

Votre êtes limité par le temps. Centrez l’information autour de ce que vous voulez faire, et non sur ce que vous ne voulez pas faire. Restez optimiste et flexible.

REPETEZ, REPETEZ, REPETEZ :

Entraînez-vous en présentant votre discours à un ami ou enregistrez-le, afin de vous assurer que votre message soit clair.

 

Informations complémentaires :

Personal Branding: Les réseaux sociaux

Comment avoir un bon pitch en 6 étapes  par

Elevator pitch ou comment se présenter efficacement en moins de 2 minutes par

The Perfect Elevator Pitch

A personal elevator pitch is a short synopsis of yourself professionally.

It should sell you in a compelling way by providing a short introduction of what skills and added value you can provide to a company.

When and How to Use an Elevator Pitch

Use your elevator pitch at job fairs, networking events, career expos, or even online for your LinkedIn profile.

Most importantly, it answers the common job interview question, “Tell me about yourself. And why I should hire you.”

Below, we set out how to deliver a high-quality, memorable, elevator pitch.

What to Say

Your elevator pitch should be brief. Restrict it to 30-60 seconds. Do not include your entire work history and career objectives. Your pitch should be a short recap of who you are and what you do – a pitch is essentially a very short story.

You need to be persuasive. Even though it is short, it should be compelling enough to spark the listener’s interest.

Share your skills. Your elevator pitch should explain who you are and what qualifications and skills you have. Try to focus on your assets that add value in a work situation. This is your chance to brag a bit — avoid sounding boastful but do share what you bring to the table.

Practice, practice, practice. The best way to feel comfortable about giving an elevator pitch is to practice it until the speed and “pitch” come naturally, without sounding robotic. You will get used to varying the tone as you practice. The more you practice, the easier it will be to deliver it when you are at a career networking event or job interview.

Be positive and flexible. This is your chance to make a great first impression with a potential employer. You want to appear open-minded and upbeat. Don’t lead with the stuff you would rather not be doing. (For example, if you don’t want to travel a lot for work, that’s completely legitimate – but you needn’t volunteer that information straight away.)

You want to spark the listener’s interest so that they want to learn more about you.

Mention your goals. You do not need to get too specific. An overly targeted goal is not helpful since your pitch will be used in many circumstances, and with different people. But do remember to say what you are looking for. For instance, you might say, “a role in accounting” or “an opportunity to apply my sales skills to a new market” or “to relocate to Lausanne with a job in this same industry.”

Know your audience, and speak to them. In some cases, using jargon can be a powerful move — it demonstrates your industry knowledge. But be wary of using jargon during an elevator pitch, particularly if you are speaking to recruiters. They may find the terms unfamiliar and off-putting. Keep it simple and focused.

Know what your audience needs so that you can readily provide solutions in your pitch. People want to know how you can help them.

Have a business card ready. If you have a business card, offer it at the end of the conversation as a way to continue the dialogue. A copy of your resume, if you are at a job fair or a professional networking event, will also demonstrate your enthusiasm and preparedness.

What Not to Say and Do During Your Elevator Speech

Don’t speak too fast. Make it easy for listeners to hear your message.

Avoid rambling. While you do not want to over-rehearse, and subsequently sound stilted, you also do not want to have unfocused or unclear sentences in your pitch or get off-track.

Don’t frown, or speak in a monotone way. Keep your energy level high, confident, and enthusiastic.

Don’t restrict yourself to a single elevator pitch. Maybe you are interested in pursuing two fields — public relations and content strategy. Many of your communication skills will apply to both those fields, but you will want to tailor your pitch depending on who you are speaking to.

Elevator Pitch Examples

Use these examples as guidelines in crafting your own elevator pitch. Make sure your speech includes details on your background, as well as what you would provide an employer with.

  • I recently graduated from college with a degree in communications. I worked on the college newspaper as a reporter, and eventually, as the editor of the arts section. I’m looking for a job that will put my skills as a journalist to work.
  • I have a decade’s worth of experience in accounting, working primarily with small and midsize firms. If your company is ever in need of an extra set of hands, I’d be thrilled to consult.
  • My name is Bob, and after years of working at other dentists’ offices, I’m taking the plunge and opening my own office. If you know anyone who’s looking for a new dentist, I hope you’ll send them my way!
  • I create illustrations for websites and brands. My passion is coming up with creative ways to express a message, and drawing illustrations that people share on social media.
  • My name is Sarah, and I run a trucking company. It’s a family-owned business, and we think the personal touch makes a big difference to our customers. Not only do we guarantee on-time delivery, but my father and I personally answer the phones, not an automated system.

Key Takeaways

Keep it short and sweet:

Your elevator speech is a sales pitch. Be sure you can deliver your message in 60 seconds or less.

Focus on the essentials:

Say who you are, what you do, how you can help, and what you want to achieve.

Be positive and persuasive:

Your time is limited. Focus on what you want to do, not what you do not want to do. Be upbeat and flexible.

Practice, practice, practice:  

Deliver your speech to a friend or record it, so that you can be sure that your message is clear.

 

 

 

GBNews-Reporters GBNews-Reporters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.