Stagnation du taux de chômage pour le mois de janvier

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris
Print Friendly, PDF & Email

chômageEn Suisse, le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) a annoncé vendredi un taux de chômage stagnant pour le mois de janvier à 3,3%. Le nombre de personnes sans emploi dans la Confédération a distinctement reculé de 9,3% sur un an.

Interrogés par AWP, les données sur le marché de travail sont conformes aux attentes des économistes. Ceux-ci s’attendaient à un taux de chômage entre 3,3% et 3,4% pendant le mois de janvier.

Une minuscule progression du taux de chômage a été enregistrée en début d’année pour la Suisse romande et le Tessin à 4,6%, contrairement à la partie alémanique qui est à 2,8% a affirmé le Seco dans un communiqué.

Chez les hommes, l’indicateur a également progressé. Le taux s’élève à 3,6% en comparaison des femmes qui est à 3,0%. La tranche d’âge la plus exposée au chômage reste celle des 25-49 ans avec un taux de 3,6%, alors que les jeunes de 15 à 24 et les seniors se partagent le même taux de 3,0%.

 

Source : www.bilan.ch

Crédit Photo : 0TheFool

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Amir Ibrahim About Amir Ibrahim

Au bénéfice d’un CFC de gestionnaire de commerce en détails et 7 années d’expérience professionnelle dans la vente.
Gérer le service à la clientèle, former des collaborateurs ou simplement les motiver à atteindre leurs objectifs sont mes domaines de compétences.
Je suis fasciné par la façon dont la technologie peut aider une organisation ou une marque à fournir de nouvelles interactions avec le client.

With a Swiss professional qualification in retail management and seven years’ experience in sales, whether managing customer services, training co-workers or simply motivating them to reach their objectives, I am highly skilled and confident working in this area.

I am fascinated by the ways in which technology can help an organisation or brand to provide superior customer interactions.

Comments

  1. Veuillet Gérald

    Ce sont les chiffres du SECO qui, on le sait, ne sont pas le reflet de la réalité. Dans ce calcul, il manque les PET (personnes en occupation temporaire qui sortent des statistiques), les non-inscrits et les fins de droit ! D’après un économiste spécialiste de la question, il semblerait qu’à Genève nous soyons plutôt autour des 9%.

    • Amir Ibrahim

      Monsieur Veuillet,

      Merci de vos précisions apportées qui, à juste titre, amènent une information supplémentaire à ma brève. Il est vrai que les statistiques peuvent différer de la réalité. Toutefois à mon sens, ces dernières nous amènent une indication non-négligeable sur l’évolution des sujets abordés, notamment le chômage pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *