La Suisse en bonne voie pour sa mutation numérique

Print Friendly, PDF & Email

Suisse-en-bonne-voi-pour-sa-mutation-numérique

Suivant les derniers chiffres de l’OFCOM  (Office Fédéral de la Communication) parus le 5 septembre, 63% des programmes radios écoutés sont en format numérique. Pour rappel, celui-ci regroupe 3 modes distincts de réception (radios IP, la TV numérique et le DAB+). C’est donc une progression constante qui est observée depuis les premières mesures prisent en 2015.

On savait que la Suisse faisait partie des pionniers, avec la Norvège, le Danemark et le Royaume Unis à passer au DAB+.

C’est donc principalement grâce à la mise en place progressive du DAB+ que ce chiffre de 63% est obtenu. En effet, à elle seule, la part de cette technologie s’élève maintenant à 34%, ne gagnant pas moins de 11% en 3 ans.

En regardant de plus près, cette augmentation notable s’est concrétisée, d’une part en Suisse romande puisqu’elle atteint maintenant 30%, mais surtout en Suisse italienne ou ce procédé s’est accentué de 7%. La Suisse alémanique, quant à elle, reste dominée par le DAB+ avec 35% de la consommation des programmes radio, même si cette part n’a pas évolué depuis la dernière étude datant de 2017.

Si l’on en croit les chiffres de l’institut d’étude de marché Gfk, 116 000 radios DAB+ ont été vendues par les magasins d’électronique jusqu’en juin dernier. Il y aurait donc maintenant 3,6 millions de ces récepteurs en circulation.

Amené à remplacer progressivement la radio analogique par OUC (Ultra Onde Courte) qui ne représente plus que 37% des moyens d’écoute, il est prévu que le DAB+ devienne le principal vecteur de diffusion radio à l’horizon 2024, date à laquelle le dernier émetteur OUC sera mis hors service.

Au travers de ces chiffres, il est évident que la mutation numérique, en Suisse, est bel et bien en marche et que la campagne ‘’la radio déménage’’ du site dabplus porte ses fruits.

Dans ces conditions, si vous pensez acquérir prochainement un nouveau récepteur radio, un conseil, veuillez à ce que le DAB+ y soit intégré.

 

Source : https://www.bakom.admin.ch/bakom/fr/page-daccueil/medias-electroniques/diffusion-et-technique/diffusion-numerique/utilisation-de-la-radio-en-suisse-la-radio-numerique-depasse-les-ouc.html

Photo credit: RonPorter via pixabay.com

 

Ludovic Jura About Ludovic Jura

Après un atelier d’été de découverte du métier d’animateur radio au sein de la RTS, j’ai décidé d’entamer ma reconversion.
L’opportunité d’évoluer en tant que chroniqueur dans ce milieu m’a été offerte par une radio locale. Mes progrès rapides et mon aisance au micro m’ont permis de me voir confier l’animation d’un rendez-vous hebdomadaire de 3 heures en direct alliant musique, chroniques et interviews.
La culture, l’actualité, les médias et la ponctuation sont une véritable obsession pour moi. Je milite d’ailleurs activement pour la sauvegarde du point-virgule.
Adapté aux milieux de travail dans les espaces ouverts, je suis poli, discret, et, de plus, je sens bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.