SwissRespect : 4 personnalités qui osent parler

Print Friendly, PDF & Email

tax-swissrespectSwissRespect a organisé le 1er mai une conférence à Genève dans les locaux de la FER, au sujet de la convention de double imposition avec la France; de l’initiative sur l’imposition des successions; des banques suisses et les Etats-Unis, et enfin de l’initiative sur l’imposition d’après la dépense. Maître Benjamin Lebreton (avocat fiscaliste), Marie-Hélène Miauton (chroniqueuse et auteure), Maître Jean-Charles Roguet et Maître Philippe Kenel ont pris position sur ces thèmes et se sont exprimées à cette occasion.

Swissrespect est une association, créée par des personnalités de la finance, qui « s’engage pour la défense des intérêts de la Suisse ». Elle cherche à promouvoir la défense des conditions cadres de la Suisse, en insistant particulièrement sur la réciprocité et l’égalité de traitement.

Ces intervenants ont exposé leur synthèse, parfois avec humour et toujours avec clarté, étayée par certains faits ou certaines affirmations qui peuvent surprendre, ou pour le moins interroger.

Un point commun ressort de l’ensemble des avis exprimés lors de cette conférence, parfois assez techniques, et des prises de positions : tous sont d’accord sur le fait que la Suisse devrait avoir une position plus claire et plus ferme au sujet des réformes fiscales, qu’elles soient d’origine nationale ou qu’elle fasse l’objet de pressions extérieures.

Source: www.swissrespect.ch

Photo credit: Alan Cleaver via photopin cc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.