Le télétravail sera-t-il réellement adopté suite au COVID-19 ?

Print Friendly, PDF & Email

télétravail

Le télétravail existe déjà, et ce, depuis 2009, date à laquelle le « Home Office Day » a été créé par Microsoft Suisse, pour être réalisé pour la première fois en 2010. L’objectif de cette initiative de sensibilisation consistait à informer les employeurs et les collaborateurs, des avantages des formes flexibles de travail et à les inciter à changer d’approche.

Les initiateurs du « Home Office Day » ont choisi de développer ce thème sous une nouvelle forme, l’initiative « Work Smart », avec notamment la mise en place d’une charte commune, à laquelle ont adhéré plusieurs grandes entreprises suisses.

Certes, si des entreprises et organisations ont déjà initié le télétravail, d’autres restent plutôt sceptiques, le coronavirus aura accéléré l’expérience. Après deux mois de confinement, l’expérience du télétravail s’avère concluante pour beaucoup et sa mise en place de manière plus pérenne se profile.

Toutefois, ce modèle n’est pas adapté à tous les employés ou à tous les employeurs. Quels sont les avantages et les désavantages ?

 

Avantages côté employés

Pratiquer le télétravail deux ou trois jours par semaine permettrait à l’employé d’améliorer sa qualité de vie, d’être plus productif et de contribuer durablement à la préservation de l’environnement.

Soyons honnêtes ! Qui reste concentré huit heures par jour ? Entre l’arrivée au travail : nous disons bonjour à nos collègues, racontons notre soirée ou notre week-end, et particulièrement dans les bureaux « open space » très en vogue ces dernières années. S’enchaînent ensuite les pauses café et les pauses cigarettes, sans parler, des innombrables réunions.

Travailler moins d’heures avec plus d’efficacité et avoir plus de temps pour sa famille, ses amis et ses loisirs augmenteraient la motivation qui aurait des résultats sur la performance et permettrait de diminuer l’état de stress chronique de notre société d’aujourd’hui.

 

Désavantages côté employés

Il faudrait pouvoir travailler confortablement, et idéalement avoir une pièce à soi dans son appartement, pour être productif et éviter d’être dérangé sans cesse. Il est également, important d’avoir un équipement professionnel. Certaines personnes travaillent même sur deux écrans. Une organisation s’impose, comme par exemple celle de convertir les documents ou dossiers papiers en documents électroniques, le cas échéant.

Du point de vue des coûts, dans certains cas, il peut être constaté une hausse de la facture d’électricité, ainsi que de celle de la téléphonie engendrée par l’augmentation du débit internet et des appels téléphoniques.

En plus de tout ceci, pour un environnement de travail idéal, il faut compter sur le fait que les enfants retournent sur les bancs de l’école.

 

Avantages côté employeurs

Selon une étude britannique, il est possible de réduire les coûts liés à la location de bureaux de 15% à 20% en moyenne, en se basant sur deux jours de télétravail. En effet, cette organisation requiert moins de mètres carrés et moins de bureaux attitrés. Certaines sociétés ou organisations envisagent même de louer des espaces.

Dans l’étude faite par Oliver Gassmann, professeur à l’Université de St-Gall, celui-ci considère que le temps passé quotidiennement dans les trajets en train ou en voiture, soit 40 minutes en moyenne, et qui est souvent improductif pourrait être utilisé de manière plus efficace grâce à l’instauration d’un jour de télétravail.

Dans l’optique macroéconomique, ces économies pourraient être comptabilisées comme des gains d’efficacité directs.

 

Désavantages côté employeurs

Les employeurs doivent apprendre à relâcher le contrôle et apprendre à faire confiance à leurs collaborateurs, bien que les technologies informatiques permettent de voir le nombre d’heures de connexion d’un collaborateur. Également, des systèmes de pointages en ligne se développent.

Par ailleurs, il est plus difficile d’impliquer les collaborateurs et de les fidéliser dans la vie et la culture de l’entreprise. Aussi, l’absence de soutien managérial pourrait engendrer une perte de motivation et de productivité.

 

Tirer des leçons positives pour tout le monde

L’expérience du télétravail depuis le confinement s’est avérée plutôt positive. Une confiance mutuelle s’est instaurée et cela a permis d’augmenter l’efficacité, la productivité ainsi que la créativité de chacun.

 

Lectures complémentaires :

Frilosité des entreprises face au télétravail : les idées reçues

La face cachée du “télétravail”

 

Sources :

TDG 12.05.2020 le télétravail survivra au Coronavirus par Jocelyn Rochat

GHI 06.04.2020 par Fabio Bonavita

https://work-smart-initiative.ch/fr/pour-les-m%C3%A9dias/medien/le-home-office-day-devient-linitiative-work-smart/

https://www.economiesuisse.ch/sites/default/files/publications/2012_04_10_dp08_Teletravail.pdf

 

Photo credit : Tina Witherspoon on Unsplash

Marie Puchalt Marie Puchalt

Coordinatrice confirmée avec plus de 15 ans d’expérience dans divers secteurs d’activités comme l’industrie du luxe, la culture et les organisations internationales humanitaires, j’ai deux casquettes : la gestion administrative avec une aptitude à créer une structure de travail et la coordination en communication, spécifiquement dans les domaines des relations médias, relations publiques, organisation d’événements et sponsoring.

Ma curiosité m’a permis d’acquérir une grande culture générale, un important réseau relationnel, d’avoir de l’entregent et d’être à l’aise dans les milieux multiculturels. En effet, j’ai vécu dans 7 pays, pour des raisons professionnelles ou pour apprendre les langues, ce qui fait que je suis parfaitement trilingue français, anglais et espagnol.
Esprit innovateur, motivée par les nouveaux défis, projets et lancement de produits, j’aime être dans l’action pour atteindre les objectifs. Dotée d’une solide capacité à résoudre les problèmes, je les anticipe et je sais rebondir en cas d’imprévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.