Temps de jeu insuffisant, trajectoires diverses : où sont nos jeunes ?

Print Friendly, PDF & Email

servette

Servette FC : Un centre de formation de football qui vaut de l’or !

Le Servette FC compte parmi ses effectifs des jeunes qui sont prêts à prendre la relève et qui sont très motivés. Alors pourquoi certains de ces jeunes talents ont autant de mal à trouver du temps de jeu au sein de l’équipe première du club de football ?

Quand nous observons ce que certains apportent à l’équipe, nous nous demandons pourquoi il ne leur est pas accordé plus de temps, sachant que Servette est l’équipe de Super League qui fait jouer le plus de moins de 21 ans formés au club !

Coup d’œil sur quatre jeunes aux trajectoires différentes qui pourraient bien être l’avenir du club !

 

Une entrée fracassante !

Pour commencer, citons le jeune talent de 18 ans, Valton Behrami, qui très récemment a eu sa grande chance au sein de l’équipe première !

Le 20 mars 2022, l’aiglon a enfin pris son envol et a pu jouer dans la cour des grands.

Quatre jours après sa majorité, il a été appelé pour un match compliqué dans le derby du Rhône face à Sion. Titulaire dès son premier match « avec les grands », il joue son poste de latéral gauche et se fait sortir à la 77ème minute. La suite, nous la connaissons, les Grenats gagnent le match 2-1. Pas mal pour une première ! Il loupe ensuite le match face à Lausanne, mais se relance deux fois de suite face aux deux clubs zurichois.

Avec un temps moyen de 76 minutes par match et étant titulaire à chaque fois, il nous montre qu’il est prêt pour les grandes occasions. À ce jour, il a joué trois matchs sur les six possibles depuis sa promotion. C’est un bon petit palmarès pour un jeune qui jouait encore avec les moins de 18 ans, il n’y a même pas trois mois.

Même si une mise en route en équipe première aurait pu être faite de manière plus « douce », nous avons hâte de voir ce qu’il pourra nous apporter au cours des prochaines années, maintenant qu’il est dans le bain !

 

Un jeune rock !

Ensuite, faisons place à notre défenseur central et latéral droit de substitution, Nicolas Vouilloz, qui devient doucement une pièce indispensable au sein des Grenat.

À 20 ans, il joue sa troisième saison chez les grands, et cette saison est belle est bien celle où plus personne ne se pose de questions sur lui. Néanmoins, le jeune talent, qui est même au centre de la discussion pour être un des 100 meilleurs jeunes joueurs d’Europe, trouve un temps de jeu assez limité. Un jeune de ce niveau qui ne joue que 50 % des minutes en championnat, n’est que 50 % du temps titulaire, et qui plus est, souvent pas à son poste de prédilection, amène à se poser des questions sur la cause de cette situation. Il ne demande qu’à recevoir de la confiance et il est prêt à tout donner. Ajoutez à cela le fait que les supporters demandent à le voir plus sur le terrain, il est frustrant de constater que son temps de jeux est limité. Espérons que la saison prochaine, le temps de jeu du joueur suisse des moins de 21 ans va considérablement augmenter !

 

Ce n’est qu’un au revoir !

Il a 21 ans, il a joué 24 matchs ! Il a marqué 11 buts ! Il a une valeur actuelle de 6 millions d’euros et peut jouer sur toute la ligne d’attaque ! Eh oui, c’est bel est bien Kastriot Imeri, qui, à ce stade, n’a plus besoin d’introduction.

Le jeune prodige qui compte une sélection suisse, a été la star des Grenats cette saison, et est courtisé par plusieurs clubs en Europe, notamment en Bundesliga. Le jeune joueur de notre liste à qui le plus de temps de jeu est accordé s’est vite imposé au sein de l’équipe cette année. En effet, il a prouvé qu’il a le niveau non seulement pour jouer dans le top 5 des championnats, mais aussi pour se faire une place au sein de la formation suisse qui se rendra au Qatar, cet hiver. Il est un des joueurs ayant le plus joué (64% du total de minutes, 69% des matchs titulaires). Voici d’ailleurs le chiffre qui montre à quel point il a été décisif pour les Grenat cette saison : il est présent sur 27 % des buts inscrits par l’équipe !

Nous nous réjouissons de voir sa croissance au fur et à mesure des saisons à venir, sûrement pour un autre club que le Servette FC, et peut-être, espérons-le, avec la Nati.

 

Une triste saison !

Finissons avec un jeune joueur de 18 ans, qui cette saison, n’a que 34 pauvres minutes à se mettre sous la dent, notamment pour cause d’une blessure au genou, mais pas seulement : Malik Sawadogo, qui fait partie de la première équipe depuis le début de la saison.

Le jeune joueur est bel est bien blessé, ce qui risque de le tenir loin des terrains pour le début de la saison prochaine, mais cette blessure n’est arrivée que lors d’un match amical face au FC Sion le samedi 15 janvier 2022. Auparavant, il a joué un seul match et 34 minutes de jeu sur les 17 possibles avant sa blessure, ce qui montre que la porte s’ouvre assez difficilement pour les jeunes du Servette FC, qui ne veulent que prouver leur valeur !

Bien évidemment, la faute est aussi due à la malchance et à cette grave blessure, mais, après son rétablissement complet, on espère sincèrement voir plus de temps de jeu pour un jeune et talentueux latéral gauche qui va pouvoir apporter une concurrence saine à Clichy et Behrami.

 

Une lumière au bout du tunnel ?!

Ces quatre jeunes joueurs talentueux démontre non seulement la capacité du centre de formation des Grenats, mais aussi qu’avec un peu plus de confiance donnée à nos jeunes, le Servette FC possède le potentiel pour viser bien plus haut, à l’instar du FC Zürich cette saison ! Même si le club risque de perdre Kastriot, il forme de nombreux talents et a un bel arsenal de joueurs, prêts à prendre la relève ! Tout comme ces joueurs, nous les supporters, n’avons qu’une envie, celle de les voir sur le terrain, briller pour notre club. Avec un tel centre de formation, il nous est impératif d’en faire bon usage, et la saison prochaine, nous espérons voir plus de temps de jeu accordé à nos jeunes qui méritent qu’on leur fasse confiance. Nous pouvoir être fiers de nos jeunes joueurs genevois !

 

Du même auteur en anglais :

Forest Green Rovers: The Greenest Football Club

Love football? Could UEFA be the organization for you?

Your career journey: Tangible and Intangible Cultural Heritage

 

Sources : servettiens.ch

Photo credit : servettiens.ch

Giovanni Fiore Giovanni Fiore

With a Masters in Sustainable Development, my added value is in my research, project management, organisation and communication skills. Since I am also passionate and knowledgeable about football, I combine my background with my passion as I am convinced both worlds can work well together.

Having grown up in a multicultural context and lived all over the world, I am very sensitive to the well-being of our planet and have strong language skills, speaking English, French, Italian, and Spanish.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.