Walt Disney pourrait manger 21st Century Fox

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris
Print Friendly, PDF & Email

Walt Disney et 21st Century Fox se rapprocheraient d’un accord, croit savoir CNBC, qui estime que le « deal » pourrait être conclu dès la semaine prochaine.

CNBC avait déjà fait état, le mois dernier, de discussions entre Disney et le groupe de Ruport Murdoch, en vue d’une potentielle cession de la majeure partie de 21st Century Fox à Disney. Les deux firmes auraient donc renoué le dialogue, ce qui pourrait donner lieu prochainement à un accord bouleversant le secteur.

Selon les sources de CNBC ce jour, Disney voudrait racheter les studios et les actifs de 21st Century Fox dans la production TV. Fox conserverait ses actifs dans l’information et le sport…

Disney ne peut en effet être légalement propriétaire de deux réseaux de télévision et n’envisagerait pas de racheter la totalité de Fox, comme l’expliquait déjà CNBC en novembre. Les autorités de concurrence verraient d’un mauvais œil le rachat des programmes sportifs de Fox, dans la mesure où Disney contrôle déjà la chaîne sportive « ESPN ».

Disney ne serait pas non plus intéressé par la chaîne d’information ‘Fox News’, ni par les chaînes de télévision locales affiliées.

En revanche, le géant américain des loisirs serait intéressé par la reprise du studio de cinéma de Fox, ainsi que la production télévisée et les actifs internationaux tels que « Star » et « BskyB ».

De même, le réseau de divertissement FX et la chaîne « National Geographic » pourraient tomber dans l’escarcelle de Disney.

Source : CNBC

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages
Jean-Pierre Asensio About Jean-Pierre Asensio

Au bénéfice de 15 années d’expérience professionnelle dans l’administration, l’assistanat, le marketing et la finance, ces domaines que je connais très bien, ont encore beaucoup de facettes à découvrir.
Assistant administratif, assistant de direction ou consultant financier, ce sont mes domaines de prédilection. Je suis fasciné par ces domaines car ils ne cessent d’évoluer d’années en années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *