Yolanda Fuertes : La slasheuse qui met l’humain au centre

Print Friendly, PDF & Email

yolanda fuertes

 

J’ai eu le plaisir d’interviewer Yolanda Fuertes, slasheuse, qui jongle entre les métiers de Coach professionnelle, consultante RH, accompagnatrice de transformation et bénévole Pro Bono.

 

yolanda fuertesYolanda Fuertes : citoyenne du monde et polyglotte

D’origine espagnole, Yolanda Fuertes est née dans les environs de Zurich. « À 5 ans, j’étais déjà quadrilingue, j’aime à dire que comme Obélix je suis tombée dedans ! », me confie-t-elle.

À 20 ans, venue à Genève pour perfectionner son français, elle a un coup de cœur et décide de s’installer. Elle apprend alors également l’anglais.

Yolanda Fuertes se définit « comme citoyenne du monde ». Polyglotte, elle s’adapte facilement aux différentes cultures et aime aussi beaucoup voyager : « Plus jeune, je partais avec mon sac à dos à travers l’Amérique du Sud et du Nord et plus tard, avec ma Samsonite en Asie. »

 

Un début de carrière dans les ressources humaines (RH)

Le fait de maîtriser plusieurs langues lui a permis d’exercer des métiers très diversifiés. Elle a aussi créé sa première entreprise de services, et ainsi fait sa première expérience d’entrepreneur.

« Naturellement, je me suis assez rapidement orientée vers les ressources humaines » nous explique-t-elle. Yolanda Fuertes a travaillé dans un premier temps dans les cabinets de recrutement. Une fois qu’elle a connu les tenants et les aboutissants de ce domaine, elle a passé le Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources Humaines et elle a travaillé comme Responsable RH dans les entreprises, notamment dans une multinationale américaine et dans le domaine public.

Riche de ces expériences, elle a eu envie de faire les choses différemment et s’est réorientée vers le coaching professionnel. « Mes clients me disent que mon expérience du monde de l’entreprise fait une grande différence pour eux », ajoute-t-elle.

 

Coaching professionnel et accompagnement en marchant

Yolanda Fuertes exerce l’activité de Coach professionnelle, certifiée par l’International Coaching Federation (ICF) en présentiel et par visioconférence. Elle a aussi développé un accompagnement à l’extérieur, en marchant, qui rencontre un grand succès auprès de ses clients.

La marche permet de s’aligner et de s’ancrer, elle permet aussi d’augmenter la connexion entre les deux hémisphères du cerveau et ainsi de retrouver ses ressources, autant rationnelles que créatives. Cette forme d’accompagnement présente des avantages non négligeables pour des personnes stressées, voire en surmenage.

« J’interviens principalement sur trois axes, le coaching de carrière, le conseil RH et le Pro Bono. Les deux premiers sont souvent interconnectés, le troisième est ma contribution à un monde meilleur », m’explique Yolanda Fuertes. Le Pro Bono est une ancienne locution latine, signifiant « pour le bien public », qui désigne le travail réalisé à titre gracieux par un professionnel à destination d’une population défavorisée.

 

« Le coaching de carrière : c’est ma spécialité ! »

En emploi

La personne veut améliorer ses performances ou atteindre de nouvelles ambitions professionnelles, préparer la prochaine étape, obtenir une promotion, améliorer son leadership, sa communication, sa façon de parler en public, sa confiance en soi, sa relation aux autres, sa gestion du stress…

Mais Yolanda Fuertes va plus loin, et elle ajoute : « Ce sont aussi des thèmes intéressants pour du coaching personnel. Si l’on parle toutefois de gestion de carrière, il faut arriver à les connecter avec le monde de l’entreprise, et c’est là que mon expertise fait la différence. C’est important, car sinon c’est décorrélé. Comment peut-on accompagner des personnes dans leur carrière, si l’on ne sait pas du tout comment cela se passe dans les différents environnements de travail ? »

En réorientation

La personne peut être encore en emploi ou non. Yolanda Fuertes l’accompagne dans sa réorientation. Cela passe parfois par un travail de deuil, par le fait de retrouver ses ressources ou d’en acquérir de nouvelles, pour ensuite rebondir…

Dans la réorientation, la personne a souvent besoin, dans un premier temps, de conseils RH pour créer son profil, son CV, sa lettre de motivation et pour préparer les entretiens… Ensuite, le coaching intervient pour la partie plus créative, intuitive et pour faire émerger de belles choses souvent ignorées par le client.

 

Un exemple de coaching en emploi

« Une jeune femme est venue me voir initialement pour améliorer sa confiance en elle. Après quelques séances, le vrai objectif a émergé. Elle voulait faire son doctorat. Une fois que l’objectif était clair, avec le coaching, tout s’est mis en place et elle a trouvé les ressources internes et externes nécessaires pour faire avancer son projet. Alors qu’auparavant son employeur n’avait pas accédé à sa demande, cette fois-ci, il l’a soutenu et a même contribué au financement. Elle m’a dit que c’était grâce à moi. Mais non ! C’est grâce à elle, le coaching permet ces prises de conscience, et ensuite tout se met en place d’une manière naturelle, et quelquefois même déconcertante. »

 

Le conseil RH

Ce n’est pas du coaching et il faut clairement le différencier.

À certains moments, les personnes ont besoin d’être soutenues et conseillées. Les connaissances de Yolanda Fuertes du monde de l’entreprise, en ressources humaines et juridiques sont à ce moment-là une réelle valeur ajoutée. Elle intervient sur toutes les thématiques professionnelles dans le monde du travail. Pour en citer quelques-unes : conflits professionnels, gestion de la santé et du stress, préparation à des négociations, séparation dans les meilleures conditions, certificat de travail, prévoyance professionnelle et aussi dans l’accompagnement administratif post-emploi.

 

Un exemple d’accompagnement conseil RH

« Un cadre supérieur dans la cinquantaine m’a contactée et m’a indiqué qu’il était au bord du burn-out. Il n’en pouvait plus de son travail prestigieux et bien rémunéré et voulait quitter son emploi. Dans ce cas, il faut agir avec beaucoup de prudence et de bienveillance et s’assurer que c’est vraiment ce que la personne veut. Une fois que c’était clair, je l’ai accompagné pour préparer cette négociation. Il a obtenu une convention de séparation avec une indemnité de départ conséquente, de l’outplacement et un excellent certificat de travail. Ceci lui a permis de démissionner et se réorienter. Aujourd’hui, il s’est reconverti vers une activité qui est épanouissante pour lui. »

 

Pro Bono (pour le bien public)

Yolanda Fuertes  exerce plusieurs activités bénévoles : le coaching Pro Bono par le biais d’EthicalCoach, la formation et l’animation de groupes.

Le dernier coaching Pro Bono a été dans le cadre d’EthicalCoach. Il s’agissait du futur directeur d’une ONG en Afrique de l’Est. L’ONG a pour objectif d’éradiquer la pauvreté et la famine dans les pays concernés, par la responsabilisation des locaux. Sa mission était d’accompagner ce futur directeur pour améliorer son leadership. Celui-ci a choisi d’améliorer sa communication, l’écoute active, la relation aux autres, la gestion du stress et des priorités, le discours en public et aussi les aspects relationnels permettant de créer un réseau…

 

« Le feedback de mon coaché : Merci Yolanda ! Ton accompagnement m’a fait tellement évoluer. Je suis devenu un meilleur leader. J’ai plus d’écoute et je gère mieux mon équipe et le stress. Cela a aussi eu une influence très positive dans mon environnement social et familial ».

 

« Chez nous aussi, il y a des besoins importants, et afin de contribuer à ma communauté, j’anime des ateliers de communication bienveillante et dans la recherche d’emploi. Avec une amie RH, j’ai créé une structure “Candidature irrésistible” et nous animons des webinaires pour soutenir les chercheurs d’emploi en leur partageant les meilleurs pratiques RH », ajoute-t-elle

 

L’être humain au centre de ses intérêts depuis toujours

« Il y a déjà longtemps que j’ai compris la valeur du coaching. Il part du principe que nous avons tous les ressources en nous. Qui mieux que soi-même est la personne la plus juste pour savoir ce qui est bon pour soi ? Cela signifie que nous n’aidons pas les autres, mais nous les accompagnons à s’aider eux-mêmes. Et c’est ça, le vrai pouvoir de la transformation intérieure : la conscientisation et la prise de responsabilités active dans son propre changement. », me confie Yolanda Fuertes.

Chez Oracle, multinationale américaine et très avant-gardiste, elle a observé que certains top managers, qui avaient déjà énormément de succès faisaient appel à des coaches. Comme elle était leur RH, elle a pu observer leur progression et ils lui ont expliqué que le coaching leur permettait de se dépasser et aussi de créer ce qui faisait du sens pour eux.

« Le coaching permet de sortir de sa zone de confort, de choisir ses objectifs et ainsi de progresser. Certes, il y a des choses qu’on peut faire seul, toutefois avec le coaching, on va plus vite et plus loin. 

Avec ces leaders, nous avons créé une formation “Coaching as a manager”, permettant aux managers d’apprendre à gérer leurs équipes avec les principes du coaching », ajoute Yolanda Fuertes.

Bien évidemment, elle a aussi suivi cette formation et a ensuite pu vérifier par elle-même cette approche. Depuis, elle a continué de suivre des formations professionnelles. C’est ainsi qu’elle s’est formée à la communication et au développement personnel (Praticienne PNL, Communication Non Violente (CNV), écoute empathique, langage du corps, ennéagramme, improvisation théâtrale…). Toutes ces formations sont aujourd’hui intégrées dans sa pratique de Coach professionnelle, certifiée ICF et s’avèrent très utiles.

 

En présentiel, en marchant et en Visio

Yolanda Fuertes  pratique en présentiel et en marchant à l’extérieur, dans la région de Genève ainsi qu’en Visio, à la demande de ses clients ou si ces derniers sont délocalisés.

Le coaching étant une affaire relationnelle, le mieux est de la contacter par téléphone ou par email et de prendre un rendez-vous pour une séance d’exploration qui est gratuite. « Ensuite, si l’on décide de collaborer, on regarde ensemble quelle approche convient le mieux à la situation et aux disponibilités de mon client », explique-t-elle.

 

Comment se passe une séance

Lors de la séance d’exploration, Yolanda Fuertes  explique à son client ce qu’est le coaching et ce qui n’est pas du coaching, le contrat de confidentialité et le cadre de sécurité. Celui-ci lui explique succinctement son besoin.

Ensuite, lors de la première séance, ils conviennent ensemble de l’objectif et du nombre de séances. Le coaching est une activité orientée efficacité.

Une séance standard commence par un brise-glace pour établir la relation. La relation, soit le lien, est très important en coaching. Puis, la personne lui raconte brièvement avec quoi elle vient. Elle utilise un outil (c’est la baguette magique du coach) qui a pour but de faire sortir le client du mental, soit de l’histoire qu’il se raconte en boucle, afin de trouver d’autres ressources créatives. Après, la coach et le client font le lien avec la situation initiale, et riche de cette nouvelle exploration, le client définit les actions qu’il souhaite entreprendre pour aller vers son objectif. Il y a une évaluation au début et à la fin, afin de mesurer l’indice de progression.

Souvent, son client doit dépasser des croyances limitantes, des saboteurs, des émotions, acquérir de nouvelles compétences ou ressources. C’est là que le coach intervient et fait la différence. Contrairement à d’autres approches, en coaching, il faut partir d’aujourd’hui, pour construire le futur.

« À vrai dire, une séance de coaching se prête difficilement aux explications, le coaching se vit, s’explore. »

Envie d’explorer ?  Venez faire une séance de découverte, offerte pour les lecteurs GBN.

 

Yolanda Fuertes

079/504.55.46

yfuertes@bluewin.ch

linkedin.com/in/yolandafuertes

 

Lectures complémentaires :

Coach, un métier centré sur l’humain par  

Le coaching, une nouvelle maïeutique par

Sophie Ofei anim Sophie Ofei anim

Au cours des 10 dernières années, j'ai travaillé comme assistante administrative/PA et réceptionniste. J'aime organiser des réunions, réserver des appels, des déplacements, m'occuper des notes de frais, de la paie et de la prospection.
Je suis une personne consciencieuse, persévérante et professionnelle, et j'aime prendre des initiatives quand je peux.

Comments

  1. Yolanda

    Merci pour votre commentaire ! Ravie si cela a contribué à ouvrir des perspectives, si vous le souhaitez nous pouvons échanger pour plus de connexion. Mes coordonnées sont en bas de l’article. Bien à vous, Yolanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.