4 étapes pour devenir garde-frontière

Print Friendly, PDF & Email

garde-frontiere

Les gardes-frontières sont un élément essentiel pour la sécurité et le respect des frontières d’un pays. Contrôle des entrées et sorties, contrôle des marchandises, contrôle des identités ne sont qu’une partie de ce métier à lourdes responsabilités. Si vous aussi, vous souhaitez intégrer les rangs de ces forces de sécurité, voici les quatre étapes nécessaires pour vous préparer au mieux à devenir garde-frontière.

 

1. Les conditions d’admissions

Certaines conditions sont requises pour pouvoir devenir garde-frontière, comme :

  • avoir la nationalité suisse ou une double nationalité (sans service militaire à l’étranger),
  • être détenteur d’un certificat fédéral de capacité (CFC) en 3 ans, de la maturité ou d’une formation équivalente,
  • avoir le permis de conduire de catégorie B,
  • maîtriser au moins une langue officielle (français, allemand ou italien),
  • être disposé à porter l’arme et l’uniforme et aussi avoir une bonne condition physique, une bonne ouïe et une bonne vue.
  • Et enfin, avoir un casier judiciaire vierge et une attestation de poursuite vide est aussi conseillé.

 

2. Les qualités indispensables à un excellent garde-frontière

Pour pouvoir devenir garde-frontière, des qualités innées et acquises sont recommandées, comme l’aptitude à travailler en équipe.

En effet la solidarité est l’une des pierres angulaires de ce métier. Selon la championne d’alpinisme et garde-frontière Gabrielle Magnenat, cette solidarité lui fait même penser à une grande famille.

La capacité à s’adapter à un horaire irrégulier ou de nuit est aussi une faculté importante car les gardes-frontière doivent, en effet, être opérationnels 24h/24 ce qui amène forcement à avoir des horaires irréguliers.

D’autres qualités, telles que le sens de l’observation, une bonne mémoire, la discrétion, l’impartialité, la résistance physique ou encore la capacité à réagir dans l’urgence sont également d’une importance cruciale.

 

3. Comment s’inscrire pour devenir garde-frontière

La candidature peut s’avérer être une tâche ardue pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’administration. En effet, postuler à un poste chez les spécialistes en douanes et sécurité des frontières demande de nombreux documents.

Comme pour n’importe quelle postulation, un CV et une lettre de motivation sont requis. Outre ces documents de base, une photo de passeport, les certificats de travail, diplômes, extrait de casier judiciaire, extrait officiel du registre des poursuites, permis de conduire, formulaire d’autorisation de renseignement des anciens enseignants et employeurs ou encore des formulaires médicaux, font partie des documents à remettre lors de la postulation.

Cette première action peut également être un bon moyen de savoir si ce travail est fait pour vous car en dehors du travail sur le terrain, l’administration est, en effet, une partie importante et essentielle du métier de garde-frontière.

 

4. Tests d’entrée en trois phases : comment se préparer

Une fois les conditions d’admissions validées, des tests d’entrée sont exigés ; tests qui peuvent être divisés en trois phases.

La phase 1 consiste à tester les capacités cognitives et la langue maternelle. Réviser le français, l’allemand ou l’italien en faisant des dictées et en rédigeant des textes, revoir les bases de mathématiques et de l’histoire suisse semble être un bon moyen pour se préparer.

Une fois la phase 1 réussie, les candidats sont autorisés à se présenter à la phase 2 qui consiste à passer des examens de santé et des contrôles de l’aptitude médicale pour s’assurer que les exigences de la profession soient remplies au niveau physique et sanitaire. Faire régulièrement du sport est un bonne initiative pour réussir cette 2ème phase.

Si la phase 2 est validée, les candidats sont invités à passer une journée de recrutement durant laquelle des tests sportifs et un entretien individuel auront lieu. De nouveau, avoir une bonne condition physique est indispensable et bien sûr préparer l’entretien semble évident.

Si ces trois étapes sont validées, vous pourrez normalement signer le contrat et commencer la formation qui se déroule à Liestal et durant laquelle, il faudra bien sûr redoubler d’effort pour pouvoir devenir garde-frontière ou spécialiste de la douane, des métiers palpitants et ô combien importants.

 

Lectures complémentaires :

Réorganisation des douanes

Les contrefaçons en hausse : la Suisse réagit en ciblant plus aux douanes  

 

Crédit photo : xbrchx via istockphoto.com

Sajed Haider Sajed Haider

Détenteur un CFC d’électronicien, j’ai décidé de changer d’orientation professionnelle. Ayant un sens élevé de la justice, de l’impartialité et de la rigueur, aujourd’hui mon objectif est de travailler dans la sécurité et protéger mes concitoyens. En effet, mon expérience dans le domaine de l’électronique m’a permis d’acquérir diverses compétences et qualités telles que le respect des règles et de la sécurité, la capacité à travailler de manière autonome ou en équipe, un bon sens de l’observation mais également une bonne gestion du stress.

Comments

  1. Donatella Del Vecchio

    Merci pour cet intéressant article. Mais savez-vous que l’Administration fédérale des douanes (AFD) a lancé sa nouvelle campagne de recrutement de personnel. Elle recherche de futurs spécialistes en douane et sécurité des frontières.
    Le nouveau profil professionnel revêt une grande importance dans le cadre de la transformation numérique de l’AFD en Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF). Il remplacera les professions actuelles de spécialiste de douane et de garde-frontière. La nouvelle formation débutera en août 2021. Pour en savoir plus: https://www.ezv.admin.ch/ezv/fr/home/actualites/informations-destinees-aux-medias/medienmitteilungen.msg-id-81149.html
    Et surtout visionnez les vidéos de notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/playlist?list=PLWSVf1JDEI3tzzw6V_Kr3JVqugczP5ZiN

    Donatella Del Vecchio, porte-parole AFD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.