Cinq débats sur les thèmes brûlants de l’actualité des médias au club journaliste suisse

Print Friendly, PDF & Email

médias

A l’occasion de son 25ème anniversaire, le Club suisse de la presse a organisé le 11 novembre dernier une édition spéciale des Assises Presse et Démocratie. Quinze personnalités du monde des médias ont participé aux cinq débats ou face-à-face sur les thèmes brûlants de l’actualité des médias et du monde.

 

A quoi ressemblera la télévision de demain ?

Eric Scherer, directeur MediaLab et affaires internationales a montré qu’Internet bouleverse tout. En effet, l’information, la production également, tout a changé en 20 ans. Avant, la radio annonçait, la télévision montrait et la presse écrite expliquait.

Aujourd’hui, c’est la notification sur son smartphone qui annonce, c’est le réseau social qui montre et c’est la vidéo qui explique, cela change tout. C’est le nouveau schéma de l’information.
En production, vous pouvez travailler à la télévision, mais filmer avec un smartphone.
C’est une télévision dans votre poche, qui peut diffuser en direct sur les réseaux sociaux et les plateformes, là aussi, cela change tout.

 

Gilles Marchand directeur général de la SSR face à Peter Wanner éditeur CH Media

L’initiative lancée en début d’années par l’UDC « 200 francs, ça suffit » prévoit de réduire presque de moitié la redevance radio et TV, s’élevant actuellement à 335 francs.

Selon Gilles Marchand, « la SSR ne serait plus en mesure de proposer une offre généraliste et décentralisée, avec des studios dans toutes les régions du pays. La nouvelle initiative vise à affaiblir la SSR, et il ne s’agit pas de simples économies.»

Peter Wanner a avoué « avoir de la sympathie » pour le texte visant à ramener la redevance à 200 francs. Une baisse des moyens permettrait à la SSR de se focaliser davantage sur l’essentiel « Tous les médias iront mieux lorsque la SSR se concentrera sur son cœur de métier»

 

Maurine Mercier, lauréate du Prix Jean Dumur 2022

Maurine Mercier, correspondante de la RTS à Kiev, a reçu vendredi le prix Jean Dumur. Elle est honorée devant un public spécialisé pour son travail courageux dans les zones de conflit.

Maurine Mercier « a fait la preuve de ces qualités, de façon absolument remarquable, aussi bien dans son poste de correspondante à Kiev, que, avant cela, comme correspondante en Afrique du Nord où elle a été amenée à couvrir, durant près de six ans, les effets du Printemps arabe et de la guerre civile en Libye ».

 

Autres thèmes brûlants

médiasLes spécialistes de l’information ont également discuté durant ces assises d’autres thèmes brûlants, tels que :

  • Le grand chambardement vidéo : quelle offre, quels producteurs et quelles technologies? Pour quels publics ?
  • Comment la presse peut-elle (re) gagner la confiance du public ?
  • L’info en temps de guerre : comment ne pas se faire intoxiquer ?

 

Cette édition spéciale des Assises Presse et démocratie à l’occasion du 25ème anniversaire de Club suisse de la presse a mis le doigt sur plusieurs thèmes brûlants du secteur médiatique. La présence de spécialistes expérimentés de l’information a valorisé les débats.

 

Lectures complémentaires :

Situation et perspective des médias écrits en Suisse romande 1. Introduction

Ecrivains Publics 2.0 : Le métier de rédacteur vu par Dimitri Kas

 

Sources :

https://www.prixjeandumur.ch/communique.php?a=2022

https://pressclub.ch/assises-presse-et-democratie-2022/

Photo credit : pressclub.ch ; Haykel Elmontasser

Haykel Elmontasser Haykel Elmontasser

Je suis un journaliste de terrain polyvalent avec une solide expérience en montage et prise de vues. Ayant surtout travaillé pour la télévision, où j’ai exercé tous les styles journalistiques, j’ai également travaillé pour la presse digitale et la radio.

J’ai couvert de grands évènements sportifs tels que la Champions League Africaine et la Coupe du Monde des Clubs, ce qui m’a permis de faire des correspondances pour la presse tunisienne dans une vingtaine de pays.

Ce que j’aime le plus dans mon métier, c’est relever le défi que représente chaque reportage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.