Dépistages intensifiés dans les EMS genevois

Print Friendly, PDF & Email

EMS

Le dépistage des personnes asymptomatiques sera désormais pris en compte par la Confédération, ceci afin de tester d’avantage cette population à l’origine de plus de la moitié des transmissions du Covid-19, et d’encourager les dépistages dans les EMS (population vulnérable) et les écoles (propagation rapide).

A Genève, le concept est déjà à l’étude. Le test pourrait même devenir une obligation dans les EMS pour chaque visiteur. La Confédération doit collaborer avec les établissements médico-sociaux, afin de mettre en place un protocole simple et réalisable. Le personnel pourrait aussi y être contraint.

 

Des visites en EMS déjà très contrôlées

Deux directeurs d’établissements nous font part de leurs craintes.
Tiziana Schaller, à la tête de la Résidence Beauregard, de la Villa Mona et de la Maison de la Tour, précise que les résidents sont testés dès que la situation le demande. Quant aux conditions de visites, les règles sont déjà strictes, la mise en place de contraintes supplémentaires pourrait décourager les visiteurs.

Les problèmes de logistique inquiètent Philippe Guéninchault, directeur de la fondation de l’âge d’or et président de l’association des directions de l’EMS. « Où trouver des collaborateurs à mobiliser pour faire passer ce test ? ». Il n’imagine pas non plus faire venir le personnel une heure plus tôt le matin pour être testé.

 

La quarantaine est privilégiée à Genève

Les écoles sont aussi visées par le Conseil fédéral, cependant Aglaé Tardin, la médecin cantonale, émet des réserves sur un dépistage systématique.

Les enfants sont peu touchés par le Covid-19 et le transmettent moins que les adultes. Un dépistage collectif est toutefois recommandé en cas de flambée des cas.

EMSUne étude des HUG et de l’Université de Genève a pourtant montré que le taux d’anticorps contre le virus chez les enfants de plus de 6 ans est proche de la moyenne générale. Ils s’infectent et transmettent le virus comme les adultes. Toutefois, ils ne constituent pas un réservoir important du virus au sein de notre population et une certaine circulation dans les âges scolaires est admissible. Si les choses venaient à changer, une fermeture des écoles serait envisagée.

Si le canton de Vaud compte dépister davantage dans les écoles, Genève, lui, mise sur la quarantaine.
Lorsqu’un cas positif est détecté, toute la classe peut être mise en quarantaine.
Un test avant la quarantaine ne serait pas concluant, car certains élèves n’auraient pas eu la période d’incubation et pourraient s’avérer positifs quelques jours plus tard. Il est donc conseillé aux parents de faire tester les enfants au 5ème jour de la quarantaine.

50 à 70% plus contagieux, le variant anglais progresse rapidement. Si depuis le 11 janvier seules trois classes d’une même école ont dû être mises en quarantaine, il faut s’attendre à une augmentation des cas.
Depuis le début de la pandémie, 0,53% des classes primaires ont été placées en quarantaine, 0,56% des classes du Cycle d’orientation et 0,3% des classes du secondaire.

 

Lectures complémentaires :

Vaccination contre le Covid-19 : à Genève, qu’en est-il ? par

Test Covid-19 : Tests rapides ou PCR, que choisir ? par Muriel Jacquenoud-Jaquier

Covid–19 : Alliance pour un soutien renforcé à la culture genevoise par 

 

Source : https://www.tdg.ch/geneve-veut-renforcer-le-depistage-dans-les-ems-476360594944

Credit photo : StockUnlimited

Valerie Papaux Valerie Papaux

Au bénéfice de plus de vingt années d’expérience en tant qu’assistante administrative au sein d’entreprises privées et publiques, je suis de nature dynamique, honnête, généreuse et souriante.
J’aime l’art, les brocantes et les cours de céramique, ce qui ne m’empêche pas d’être organisée, fiable et rigoureuse dans mon travail.
J’aime m’engager dans ce que je fais et on peut toujours compter sur moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.