Digital Learning : les tendances incontournables

Print Friendly, PDF & Email

digital learning tendances example

 

En mettant au centre des réflexions la question de l’apprentissage à distance, le contexte épidémique actuel a fait tourner une page dans le monde de la formation. Le digital est devenu un enjeu stratégique pour les entreprises qui cherchent à enrichir leur offre de formation, en exploitant des ressources pédagogiques digitales adaptées et de plus en plus performantes.

Afin de faire le choix le plus judicieux, les organisations doivent connaitre les possibilités qu’offre le Digital Learning de nos jours. Petit tour d’horizon sur les principales tendances qu’il ne faut pas ignorer pour une stratégie Digital Learning réussie.

 

Microlearning

Le microlearning est une séquence de cours modulable, courte et pratique, favorisant la montée en compétences de façon ciblée et dont les effets sur la productivité seront rapides à mesurer.

Inutile de consacrer de nombreuses heures consécutives à la formation. On préfère de nos jours des formats de consommation rapide tels que les vidéos, les bandes dessinées, les leçons en ligne etc., pour apprendre n’importe où et n’importe quand.

Le microlearning est utilisable sur différents supports et disponible sur la grande majorité des plateformes LMS (Learning Management System). Pour donner un exemple plus concret, Kwicklearn® est une plateforme dédiée aux entreprises de la santé, qui a développé sa propre solution de microlearning et qui intègre des micro-modules, campagnes de formation, gamification et challenges.

 

Adaptive Learning

L’adaptive learning est une tendance qui devrait se confirmer dans les années à venir. « A la croisée des chemins entre neurosciences, intelligence artificielle, big data et pédagogie », l’adaptive learning est un « concept pédagogique dont la finalité est d’adapter les décisions pédagogiques aux compétences et besoins particuliers de chaque apprenant ».

On apprend tous différemment (capacité de mémoire, préférences, rythmes), d’où l’importance de personnaliser l’apprentissage pour être plus en adéquation avec les objectifs de chaque apprenant, son niveau, sa disponibilité, ses connaissances, ses préférences, ses aptitudes etc.

Le leader en solutions d’adaptive learning est Knewton, qui a développé une plateforme pour personnaliser le contenu éducatif ainsi que des didacticiels pour l’enseignement supérieur dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.

 

Social Learning

La formation acquiert une dimension collaborative grâce au social learning, une méthode d’apprentissage dans laquelle les apprenants partagent leur savoir et leur expertise.

L’interaction et l’observation entre des personnes regroupées dans un espace virtuel partagé, stimulent l’apprentissage. Classe virtuelle, forum, réseau social, webinar, fenêtres de chat, notes partagées aident les individus à échanger leurs idées et cette l’interactivité rend la formation plus attractive et augmente leur motivation et leur engagement.

Les plateformes d’e-learning sont elles aussi pensées de manière collaborative. Elles doivent être mises à jour régulièrement avec des livechats, des contenus en directs, des forums animés, etc. pour créer du mouvement et donner ainsi envie d’apprendre.

E-learning Online Education Application Concept

Réalité virtuelle et augmentée

Les nouvelles technologies ont permis l’accès à des formations s’appuyant sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée, qui assurent une immersion totale dans le contenu de la formation.

Pour Artefacto, « la formation en VR est répétable à l’infini et permet un réel gain de temps et d’argent. L’interactivité et le fait de pouvoir pratiquer les gestes professionnels en situation quasi-réelle boostent la motivation des apprenants et augmentent leur taux de rétention de l’information de près de 90% contre 50% pour une formation théorique classique ».

De nombreuses solutions LMS sont déjà repensées ou mises à niveau pour offrir une expérience d’apprentissage immersive. Dokeos, par exemple, a intégré la réalité virtuelle à son plateforme e-learning, pour que les apprenants effectuent les exercices « sur machines virtuelles » grâce à des films 360° tournés dans une usine.

 

Gamification

« Joue et tu deviens sérieux » disait Aristote. Oui, les adultes aiment jouer aussi. Surtout s’ils apprennent de nouvelles choses en même temps. Depuis quelques années déjà, le jeu pédagogique est un outil incontournable dans le développement de modules e-learning, étant au cœur des processus de formation les plus performants.

L’usage des jeux dans l’apprentissage crée un cadre propice à la rétention et au transfert des connaissances. Les systèmes de scoring, de défis, les dispositifs de badges ou de récompenses, s’avèrent indispensable pour garder les apprenants engagés et motivés.

Une pratique d’apprentissage innovante dans la multitude des jeux pédagogiques est le gamestorming,  qui consiste à appliquer les règles du jeu aux techniques du brainstorming et d’apporter ainsi plus facilement des solutions concrètes à certains problèmes rencontrés.

 

Learner Generated Content (LGC)

Le LGC a comme objectif d’intégrer l’apprenant dans le processus de création de la formation. La pyramide de la transmission des savoirs est inversée : c’est l’apprenant qui produit le contenu et le formateur qui anime le réseau de créateurs, qui modère et valide les contenus.

Cette technique d’apprentissage permet d’accélérer le développement des contenus, créer des contenus plus proches du terrain et de répondre ainsi plus rapidement aux besoins réels de formation. Mais elle peut permettre aussi de construire un knowledge management pour gérer les connaissances et les compétences de l’entreprise.

D’autres tendances annoncent la part croissante du rôle des influenceurs, le rôle des datas pour évaluer, l’importance accordée aux émotions dans la formation, la curation de contenu ou bien les escape games.

Pour conclure, il est évident qu’une tendance générale se précise en matière de Digital Learning : la formation numérique s’oriente vers des approches inclusives et collaboratives, vers des formats attrayants et ludiques, qui captent l’intérêt des participants et facilitent l’apprentissage.

Les entreprises choisissent l’approche qui leur convient, selon leurs objectifs de formation, la spécificité de leurs utilisateurs ou les contraintes éventuelles. Mais quelle que soit la tendance mise en œuvre, les avantages sont évidents. Permettre aux apprenants d’apprendre d’une façon personnalisée, amusante, engageante, est important non seulement pour s’assurer qu’ils ont les compétences requises, mais qu’ils vivent pleinement leur expérience formation.

 

Lectures complémentaires :

Le métier de chargé de clientèle dans le domaine de la formation d’adultes par

Sources :

https://comin.madmagz.news/5-conseils-pour-transformer-votre-e-learning

http://www.soledadcrea.com/micro-learning-kwicklearn

https://www.tactileo.com/lexique-du-digital-learning/adaptive-learning-definition-idees-recues

https://en.wikipedia.org/wiki/Knewton

https://www.artefacto-ar.com/offre/formation

https://blog.betterstudy.ch/digital-learning-10-grandes-tendances-formation-de-demain

https://www.growthengineering.co.uk/features-modern-lms-needs

https://www.dokeos.com/fr/realite-virtuelle-et-lms-cest-lapprenant-qui-est-gagnant

https://www.digiforma.com/definition/gamestorming

https://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire/Knowledge-Management-238233.htm

https://blog.learning-tribes.com/10-tendances-formation-rh-2020

https://www.viewsonic.com/library/education/10-trends-elearning-future

 

Images: depositphotos.com-digital_learning,  depositphotos.com/digital-learning-business

Maria Bonicioli Maria Bonicioli

Active depuis plus de 10 ans dans le secteur de la formation d’adultes, j’ai de l’expérience dans la coordination des formations de la phase de l'analyse des besoins à l'implantation de la solution de formation, l’organisation et le suivi. Je me démarque par mon efficacité, mon adaptabilité, mon esprit de collaboration, mes compétences d’organisation et mon sens d’écoute.
Mon objectif est de transférer les compétences acquises durant mon parcours dans la coordination des formations au sein d’un département Learning & Development. En plaçant l’apprenant-client au centre de mes stratégies, je travaille à trouver des solutions toujours plus adaptées et je coordonne l’ensemble des acteurs de la formation dans le but de réussir l’action de formation au sein de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.