Facilitatrice du bien-être : un lien entre les gens

Print Friendly, PDF & Email

facilitatrice de bien-être

“Bonjour Madame,

Que faites-vous dans la vie ?”

“Bonjour,

Eh bien, c’est très simple, je suis assistante administrative-technico-commerciale, mais aussi organisatrice d’événements dans le domaine du bien-être, performer et animatrice de show burlesque. Si vous avez besoin d’un coach sportif, d’un nutritionniste, d’une coiffeuse, d’une prof de danse ou autre, j’ai toute une palette d’experts à vous recommander. J’allais oublier, je fais des massages aussi.”

“Heu… alors en vrai, vous faites quoi ?”

“Je suis une facilitatrice de bien-être”.

De nombreux métiers aujourd’hui sont nés de notre parcours personnel et professionnel. Il est de plus en plus rare de n’avoir qu’un seul métier et de le conserver jusqu’à la fin de sa carrière. Du temps de nos parents ou de nos grands-parents, les gens choisissaient une voie et la conservaient jusqu’au bout. Aujourd’hui, nous testons une chose, puis une autre, afin de trouver notre propre voie, unique et forgée de nos expériences.

 

Qu’est-ce qu’une facilitatrice de bien-être ?

Une facilitatrice de bien-être est une personne qui a à cœur le bien-être de gens. Elle répond aux besoins spécifiques d’une personne à un moment donné et, si elle n’a pas la possibilité de le faire par elle-même grâce à ses compétences, elle met la personne en relation avec le professionnel dont elle a besoin.

Entre amis, nous nous recommandons, des bars, des restaurants, un peintre pour rénover sa cuisine… La facilitatrice de bien-être fait la même chose, mais dans un domaine spécifique, et elle peut même vous suggérer une solution à laquelle vous n’auriez pas pensé pour résoudre tel ou tel problème. Elle rend accessible l’information et met les personnes en relation. Elle a donc des connaissances multiples dans le domaine de la santé.

 

Le point de départ

Qu’est-ce qui fait, qu’un jour on devient facilitatrice de bien-être ? Cela vient d’un réel besoin de faire quelque chose en relation avec ses propres valeurs et avec son besoin d’être utile.

Avec un parcours professionnel atypique (coiffeuse, serveuse, assistante commerciale), des problèmes de santé (accident vasculaire cérébrale) et des centres d’intérêt divers et variés (sport, danse, santé, nutrition, médecines parallèles, développement personnel…), que faire ? Faire appel à un coach pour trier ses idées et donner l’élan pour faire le premier pas vers soi et vers les autres a été l’option qui a permis la naissance du premier évènement de bien-être. Des experts de différents horizons mais animés par la même flamme bienveillante ont fait découvrir leur métier grâce à des ateliers ou des soins lors d’une journée spécialement dédiée au bien-être.

 

Les champs d’action d’une facilitatrice de bien-être

Le conseil personnalisé

facilitatrice de bien-êtreElle consacre une partie de son temps à conseiller les personnes qui viennent la voir. Afin de déterminer les besoins d’un client, il est essentiel de faire preuve d’une excellente écoute. Il faut donner de l’espace à la personne pour qu’elle puisse s’exprimer sans craindre quelque jugement que ce soit, et afin de comprendre son problème ou son mal être. Poser des questions permet de déterminer ce qui a déjà été entrepris et de proposer quelque chose de cohérent.

Il est important de reformuler ce que la personne nous a expliqué afin d’être sûr de bien comprendre le problème.

Dès lors, la facilitatrice sera à même de proposer soit un soin, soit une piste ou de recommander un professionnel de confiance de son réseau.

Par exemple, fin 2019, je me suis formée au massage intuitif et je me suis très vite rendu compte à quel point c’était complémentaire avec mes aspirations. En effet, être à l’écoute du corps de la personne renforçait encore mon lien avec les gens et m’apportait à moi-même du bien-être. Plusieurs clientes m’ont fait le même retour sur mes massages, soit que je leur avais apporté exactement ce dont elles avaient besoin, sans le savoir à ce moment précis.

 

L’événementiel

Créer des évènements est une autre partie du métier. C’est en permettant aux gens, soit aux clients et aux experts du bien-être, de se rencontrer que la facilitatrice de bien-être fait son travail. L’évènement est une sorte de vitrine des services proposés. Il est très important, lors de l’organisation, de bien sélectionner son équipe afin de créer un bon esprit d’équipe, avec des valeurs communes qui mettront en confiance la clientèle.

Gérer l’organisation d’un évènement requiert un certain nombre de compétences. Il faut savoir tenir un budget, s’assurer que chaque intervenant et chaque participant aient le matériel adéquat, définir un planning de la journée tout en étant prêt à le réadapter à tout moment, afin de s’assurer que tout fonctionne et que personne n’est laissé pour compte (les clients comme l’équipe).

L’après évènement a toute son importance également. Il permet de rester en contact avec ses clients et d’obtenir un feedback, afin de pouvoir corriger et améliorer certaines choses pour les futurs évènements.

Par exemple, mon expérience en tant qu’organisatrice et fondatrice de mon propre évènement de bien-être, Bien Dans Tes Escarpins, m’a permis d’approfondir mon côté relationnel. Dans l’optique d’avoir le juste discours et de valoriser participants et intervenants, j’ai décidé de suivre une formation pour parler en public. Grâce à cela, j’ai su m’exprimer de manière juste et mettre tout le monde à l’aise.

 

Le réseautage

Dans son quotidien, la facilitatrice de bien-être est à l’affût de nouvelles personnes avec qui travailler. Elle ouvre son esprit à de nouveaux domaines d’expertise, suit des formations, participe à des coachings et des conférences. Chaque rencontre est une occasion d’élargir son réseau et de se faire connaître.

Par exemple, durant le confinement, j’ai été contacté via Instagram par un magicien pour participer à une émission online. Le principe de l’émission était d’apprendre un tour de magie à l’invité et de lui donner la possibilité de parler de son activité. J’ai été invité en tant qu’artiste burlesque, mais j’ai pu parler également de mon activité dans le domaine du bien-être, les deux domaines étant complémentaires. Cette interview m’a permis de partager mes aspirations et mes projets à travers son réseau et de rencontrer quelqu’un qui a les mêmes aspirations que moi et donné l’opportunité de remonter sur scène.

 

Quelles sont les qualités indispensables à une facilitatrice de bien-être ?

Tout d’abord, il faut être altruiste. Vous devez être animé de bienveillance et vous consacrer à votre client. Attention toutefois à ne pas s’oublier, « charité bien ordonnée commence par soi-même ».

Il est important d’avoir des compétences administratives, managériales, en communication et relationnelles. Mais, il faut surtout être proactif, inventif, patient, tantôt « maman ours », tantôt « maman oiseau qui pousse ses petits hors du nid », structuré, flexible, à l’écoute… Et finalement, il faut être prêt à acquérir de nouvelles compétences à tout moment, prêt à partager ses connaissances également. En bref, il faut être un véritable couteau suisse, auquel on rajoute des fonctions régulièrement.

Être une facilitatrice de bien-être implique aussi d’être toujours sur le qui-vive, soit de faire de chaque occasion le moyen de créer un contact ou une opportunité. Le travail ne s’arrête jamais, mais lorsqu’on aime ce que l’on fait, ce n’est jamais du travail, pour paraphraser Confucius :

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie »

 

Lectures complémentaires :

Le massage thérapeutique : une clef du bien-être ! par

Médecine holistique : Retour vers la médecine du futur par

L’aromathérapie : Le pouvoir de l’odeur et des plantes aromatiques par

 

Credit photo : Elle Vit Photographies

Delphine Miché-Santoro Delphine Miché-Santoro

"Bonjour Madame,
Que faites-vous dans la vie ?"
"Bonjour,
Eh bien c'est très simple, je suis assistante administrative-technico-commercial, mais aussi organisatrice d'événements dans le domaine du bien-être, performer et animatrice de show burlesque. Si vous avez besoin, d'un coach sportif, d'un nutritionniste, d'une coiffeuse, d'une prof de danse ou autre, j'ai toute une palette d'experts à vous recommander. J'allais oublier, je fais des massages aussi."
"Heu... alors en vrai, vous faites quoi ?"
"Je suis une facilitatrice de bien-être".

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.