Les Jardins en Fête

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris
Print Friendly, PDF & Email

Les 12, 13 et 14 mai se sont déroulés Les Jardins en Fête au Château de Coppet. Pas moins de 140 participants étaient présents pour cette 12ème édition riche en couleurs et décors végétaux, placée sous le sceau « des jardins qui fleurissent un peu partout au cœur des villes ».

Horticulteurs, paysagistes, décorateurs, artisans spécialisés dans l’art des plantes et autres exposants passionnés se sont donnés rendez-vous pour l’occasion dans le cadre idyllique du Château de Coppet.

 

Le spécialiste des agrumes

jardinsAttirés par une odeur fine de fleurs d’oranger et de fleurs de citron, de nombreux visiteurs se sont arrêtés sur un stand présentant des cédrats en forme de mains, appelés communément des « mains de Bouddha ».

Les arbres sont beaux et leurs fruits donnent envie d’être mangés. Justement, le propriétaire du stand, Niels Rodin, explique que sa fascination pour les agrumes a commencé tout d’abord par un intérêt gourmand. Il adore cuisiner et imaginer des associations originales de goûts « acido-sucrés ».

Depuis plus de 10 ans, il parcourt le monde pour trouver des agrumes aux saveurs uniques comme le combava, le yuzu ou la main de Bouddha.

Sous ses airs discrets de savant fou chaussé de lunettes rectangulaires noires, ce lointain parent du sculpteur dont il porte le nom n’a pourtant pas grandi à l’ombre des arbres fruitiers.

« Je viens du milieu bancaire », explique-t-il. « Mais ma passion des agrumes est telle qu’elle a pris le dessus », dit-il d’un air malicieux, passion si forte au point de devenir « l’homme qui murmure à l’oreille des agrumes ».

Son collègue surenchérit et dit « c’est une véritable encyclopédie vivante pour le monde des agrumes, il en connaît plus de 150 variétés et n’a pas fini de nous étonner ». Il a fallu plus de 10 ans et beaucoup de patience et d’acharnement pour être reconnu comme tel.

Pour vivre d’une activité agricole ou floristique, il faut y croire et ne jamais baisser les bras.

 

1001 Herbes

jardinsL’entreprise gérée par Camille Boschung porte bien son nom. Ce jeune diplômé de l’Ecole d’horticulture de Lullier, créateur de 1001 Herbes, s’est spécialisé dans la culture des plantes aromatiques.

« Au début », explique-t-il, « je pensais cultiver des plantes pour ensuite les distiller et les vendre en tant qu’huiles essentielles, sauf que j’ai très vite réalisé qu’il fallait des quantités énormes de plantes pour obtenir, ne serait-ce qu’un litre d’huile essentielle. Autant dire que pour moi, ce n’était pas rentable ».

Il ne dispose que de 5’000 mètres carrés que lui loue un vigneron sur la commune de Soral.

Il cultive environ 40 plantes qui ont toutes la particularité de finir dans nos assiettes, soit pour leur arôme comme le basilic, le romarin, le thym, soit pour leur beauté comme, le bleuet ou le calendula.

Toute la famille Boschung aide ce jeune entrepreneur : le père et la mère sont présents au stand et disent adorer récolter les plantes et les mettre en sachets.

Camille n’a pas 30 ans et il présente la même caractéristique que ceux qui réussissent : « croire en son projet et foncer ».

Les stands sont plus beaux les uns que les autres et il faudrait certainement un catalogue entier pour parler de tous. Une chose est sûre, c’est que les amateurs de jardin vont croissant d’année en année. Ils n’étaient pas loin de 10’000 cette année.

Sources : https://www.jardinsenfete.ch/

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hélène Thibaud Hélène Thibaud

Diplômée en marketing et en phyto-aromathérapie, friande de nombreuses techniques de développement personnel, mon challenge dans la vie est de démontrer par des activités culturelles, des ateliers aromatiques, des réflexions qu’il existe un lien entre la nature et l’humain.  

Grande voyageuse dans l’âme, j’aime susciter des émotions en évoquant des lieux à visiter.                                                                                                

 A travers la collecte d’informations et grâce à mon esprit de synthèse, je travaille au développement et la visibilité d’entreprises ou d’institutions, dans des domaines aussi variés que le tourisme, l’aromathérapie et le monde des spectacles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *