Les Sept Habitudes des gens efficaces – 3 : Commencer par le commencement

Print Friendly, PDF & Email

commencementEn poursuivant notre parcours à travers les 7 habitudes des gens efficaces, cette semaine nous examinons celle que Stephen Covey préfère personnellement, l’habitude 3 : commencer par le commencement.

 

La troisième habitude : commencer par le commencement

L’auteur nous invite à commencer par écrire une brève réponse aux questions suivantes (si vous le souhaitez, vous pouvez simplement le noter mentalement pour le moment) :

  1. Quelle unique chose pourriez-vous faire (que vous ne faites pas actuellement) qui marquerait une énorme différence positive dans votre vie personnelle, si vous le faisiez de façon régulière ?
  2. Quelle unique chose dans vos affaires ou votre vie professionnelle apporterait des résultats similaires ?

Nous reviendrons sur vos réponses dans un court moment. Tout d’abord, mettez l’habitude 3 en perspective.

Commencer par le commencement est la réalisation pratique des habitudes 1 (être proactif) et 2 (commencer en ayant « la fin » à l’esprit). Après avoir pris conscience de notre propre nature proactive (habitude 1) et l’avoir développé, nous reconnaissons notre vision de la façon dont notre vie doit se déployer et nous nous concentrons sur la contribution unique que nous devons faire (habitude 2).

Une fois que nous avons déterminé ces aspects, nous devons nous gérer efficacement afin de créer une vie en congruence avec nos réponses. Nous entrons ainsi dans le cadre d’un management efficace.

 

Leadership vs Management

Stephen Covey établit un parallèle , distinguant le leadership du management. Le leadership est plus un art, une activité du cerveau droit, consistant à poser les questions ultimes de la vie, alors que le management met cette perspective en action. Une gestion efficace implique de commencer par le commencement, alors que le leadership décide de ce que ces premières choses sont. La priorisation joue alors un rôle important.

 

Priorisation

Selon Stephen Covey, « l’essence de la pensée la plus juste en matière de gestion du temps peut être saisie en une seule phrase : organiser et effectuer selon des priorités ». Au-delà des notes et des checklists, des calendriers et des agendas, nous ajoutons l’idée importante de priorisation.

La priorisation consiste à clarifier les valeurs et à comparer la valeur ajoutée relative de ces activités en fonction de leur relation avec ces valeurs. Agir de manière proactive sur nos vies (habitude 1) avec une vision et un sens (habitude 2) est essentiel à l’application efficace de l’habitude 3.

Bien que cette habitude implique un accent mis sur l’établissement d’objectifs à court, moyen et long terme qui oriente notre temps et notre énergie en harmonie avec nos valeurs, elle souligne l’importance de laisser de la place au développement des relations humaines riches, de répondre aux besoins humains et de profiter de moments spontanés de façon régulière.

La clé n’est pas de gérer notre temps, mais de nous gérer nous-mêmes.

En revenant à la métaphore de l’ordinateur que Stephen Covey utilise pour l’habitude 2, si l’habitude 1 dit “vous êtes le programmeur” et l’habitude 2 dit “Écrivez le programme”, alors l’habitude 3 dit “Exécutez le programme”.

 

Exécuter le programme

Stephen Covey qualifie nos activités quotidiennes à l’aide de deux facteurs : urgent et important. Ces deux facteurs sont ensuite regroupés sous quatre catégories d’activités :

  1. Important – Activités urgentes (Crises, problèmes urgents, projets avec délais)
  2. Important – Activités non urgentes (établissement de bonnes relations, planification, loisirs)
  3. Pas important – Activités urgentes (Interruptions, certains appels, certains courriers, certaines réunions)
  4. Pas important – Activités non urgentes (bavardages futiles, pertes de temps, Facebook)

Les personnes efficaces ne passent pas leur temps à des activités non importantes car, urgentes ou non, elles ne sont pas importantes.

En réalité, l’urgence des choses non importantes repose souvent sur les priorités et les attentes des autres. Les personnes efficaces passent la plupart de leur temps sur des activités importantes, mais pas urgentes, telles que l’établissement de bonnes relations, l’exercice physique et la préparation.

 

Retour aux questions et à vos réponses

Si nous revenons maintenant aux questions posées en début de cette troisième habitude, dans quelle catégorie vos réponses s’inscrivent-elles ? Sont-elles importantes ? Sont-elles urgentes ?

Stephen Covey devine que nos réponses sont évidemment très importantes, mais pas urgentes. Et parce qu’elles ne sont pas urgentes, nous ne les faisons pas.

Il nous invite à regarder à nouveau la nature de ces questions : « Quelle est la chose la plus importante que vous pourriez faire dans votre vie personnelle et professionnelle qui ferait une énorme différence positive dans votre vie, si vous le faisiez de façon régulière ? »

 

Suggestions d’application

Si vous n’avez pas encore répondu aux deux questions du début de l’Habitude 3, revenez-y et identifiez une activité que vous savez avoir un impact important dans votre vie si elle est bien réussie,, que ce soit personnellement ou professionnellement. Notez-la et engagez-vous à l’implémenter.

Vous pouvez trouver d’autres suggestions dans le livre original de Stephen Covey: les 7 habitudes des gens efficaces.

La semaine prochaine : Habitude 4 – Penser Gagnant – Gagnant

Photo credit: Alexander Super via shutterstock.com

 

Philip Chowney

Philip Chowney


Coach, lecturer and consultant, I have experience in marketing and sales, consultancy in market research for companies such as CERN and SIG and as a teacher and lecturer in the field of management. My interest in human development brings me today to contribute to environments where people can recognise their potential and use it to their full advantage.

Coach, formateur et consultant, j’ai de l'expérience dans le marketing et la vente, en tant que consultant pour des entreprises telles que le CERN et SIG et comme chargé de cours et conférencier dans le domaine de la gestion d’entreprise. Mon intérêt pour le développement humain m’amène aujourd'hui à contribuer au sein d’environnements permettant aux personnes de reconnaître leur potentiel et de l'utiliser à leur plein avantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.