Une porte vers la Suisse : les artistes helvètes au Japon

Print Friendly, PDF & Email

japon

 

For the English version, click here.

En collaboration avec l’ambassade suisse à Tokyo, une série d’événements prend place aux quatre coins de l’archipel depuis le début de l’automne. C’est l’occasion d’apprécier le rayonnement à l’international du monde culturel helvétique, et de se rappeler l’importance de certaines de ses personnalités.

 

FormSWISS : un voyage des signes et des formes

Ainsi, on retrouvera une exposition dédiée au peintre bernois Paul Klee. Celle-ci prendra place à l’Artizon Gallery à Tokyo, en collaboration avec l’Ishibashi Foundation, afin de présenter les nouvelles acquisitions de la galerie. Simultanément, une autre exposition lui étant consacrée a également lieu au Musée d’Art Contemporain de Kagawa.

La compagnie de ballet de Tokyo se produira quant à elle au Tokyo Bunka Kaikan. Elle offrira une performance de la pièce « M » écrite et mise en scène originellement par le chorégraphe franco-suisse Maurice Béjart. Elle vous permettra de redécouvrir une mise en scène inspiré par l’écrivain Mishima Yukio.

Toutefois, l’un des thèmes importants abordés porte sur la numérisation accélérée du monde depuis l’émergence de la pandémie de Covid-19, et les opportunités artistiques que celle-ci peut offrir pour les acteurs du monde culturel.

 

Swiss creative Talk : une nuit connectée entre Tokyo et Zürich

Le « Swiss Creative Talk » est une série d’évènements permettant d’établir des ponts entre le Japon et la Suisse autour de plusieurs domaines culturels. Cette septième édition se propose de présenter de nouveaux médiums artistiques permettant de dépasser les contraintes imposées par les restrictions mises en place dans les deux pays.

À cette fin, l’un des événements les plus impressionnants est celui qui s’est tenu sur la plateforme de streaming Super Dommune le 1er octobre dernier. Une soirée mêlant à la fois discussions et performances diffusée simultanément à Tokyo et à Zurich a impliqué des acteurs de la scène culturelle nippone et helvétique.

Le chorégraphe Gilles Jobin et le duo spécialisé en robotique AATB ont ainsi participé à une table ronde avec le fondateur de la compagnie Rhizomatiks Watanabe Daito, le conservateur et critique Shikata Yukiko et le président la plateforme Super Dommune Ukawa Naohiro. Les discussions ont été entrecoupées de performances des Zurichois Quiet Love Records.

Pour plus d’info concernant les événements, consultez la page culturelle de l’embrassade suisse à Tokyo.

 

Lectures complémentaires :

Petit voyage au Pays du Soleil Levant par

“Sayonara Miniskirt” : comment l’art du manga touche la question du sexisme par

 

Photo credit : Tianshu Liu on Unsplash

Alexandre Tonetti Alexandre Tonetti

Spécialisé dans la culture japonaise, j’ai un intérêt particulier pour les relations entre l’archipel et notre confédération.
Étant titulaire d’un Master en Langue et culture japonaise et ayant étudié et travaillé au Japon, j'ai pu développer une version originale du monde.
Ma connaissance culturelle de chaque pays me permet d’établir un pont entre les deux pays et fait de moi un interlocuteur de choix familier des différents us et coutumes que ma maîtrise de la langue japonaise vient confirmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.