Revue de presse : Les vacances illimitées deviendraient-elles la norme ?

Print Friendly, PDF & Email

vacancesMicrosoft News : Ces entreprises qui offre des vacances illimitées à leurs salariés

Une utopie ?!! Une fausse bonne idée, ou un réel progrès sociétal ?!! Comme le blue jean et le soda, cette nouveauté vient des États-Unis. Bien que nos habitudes diffèrent culturellement, les entreprises européennes réfléchissent depuis longtemps sur les bienfaits du télé-travail ou des horaires aménagés, afin d’éviter ou de diminuer le trafic urbain et les files d’attente interminables, dans les supermarchés par exemple. Cela aurait également pour conséquence de diminuer le stress, la fatigue chronique ou les risques de burnout.

Il faut savoir qu’aux États-Unis, rien n’oblige une entreprise à donner des congés payés. Ce concept vient des start-up et des multinationales basées dans la Silicon Valley. Ce système viserait à améliorer l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle, en offrant aux salariés une plus large possibilité horaire et organisationnelle. Cette flexibilité viserait à retenir, voire fidéliser les employés au “haut potentiel”, car selon une étude effectuée par Joblift, perdre un collaborateur talentueux coûterait des dizaines de milliers d’euros à l’entreprise.

D’après certains témoignages d’employés et de RH, ce système compte sur la collaboration entre employés afin qu’ils s’avertissent mutuellement des futurs départs en vacances et qu’ils adaptent leur fonctionnement.

Au-delà de l’aspect racoleur des vacances illimitées, un vent de militantisme souffle au-dessus de ces multinationales et de ces start-up. En effet, le congé maternité est pour la plupart allongé, et le congé paternité est adopté autant que le congé maternité.

Ce gain de liberté a tout de même son revers… Les salariés sont tenus à une obligation de résultats, ce qui peut engendrer de l’anxiété pour les employés à la traîne.

Les entreprises qui pratiquent ce concept ont dû revoir leur processus de recrutement, basé plus sur la personnalité que sur les diplômes et le CV.

Enfin, cet article nous précise ce qu’en dit la loi (française), et les revers que pourrait rencontrer ce genre d’entreprise en Europe.

 

Source : https://www.msn.com

Photo credits :  Vitto Sommella on Unsplash

Niati Mavungu

Niati Mavungu


J’ai été bercée dès ma plus tendre enfance, dans l’univers de la mode et de la beauté. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours créé, de nouvelles idées, de nouveaux objets, de nouveaux vêtements, de nouveaux concepts.
Indépendante, curieuse, créative, experte en histoire de la mode et de ses tendances, fashionista accomplie, je suis une professionnelle du stylisme.
Mon parcours m’a offert la chance de pouvoir exercer en tant que styliste et conseillère en image et relooking, à New-York, pendant plus d’une décennie, pour de grandes enseignes et des clients prestigieux.
Aujourd’hui, reconvertie en journaliste spécialisée, passionnée très active au sein d’un réseau de professionnels aguerris, je partage et relate aux travers d’articles, d’émissions et de vlog, les évènements, les tendances, l’actualité et les coulisses de la mode.
Je vous invite à ce voyage extraordinaire et merveilleux qui compose mon univers.
« Il n’y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. »
(Coco Chanel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.