5 activités intéressantes à faire pendant le semi-confinement

Print Friendly, PDF & Email

semi-confinement

Alors que nous faisons face à la 2ème vague de Covid 19, beaucoup sont contraints de se mettre en quarantaine, soit pour avoir été testés positifs au Covid, soit pour avoir été en contact avec une personne positive. Et la situation actuelle pourrait potentiellement aussi nous amener à un 2ème semi-confinement national, comme c’est le cas pour le canton de Genève. Vous pouvez également être en quarantaine, sans symptômes et tourner en rond dans votre appartement.

C’est pour cela que nous vous proposons cinq activités qui pourraient vous permettre de ressortir d’un confinement ou d’une quarantaine dans une meilleure version de vous-même.

 

Apprendre de nouvelles compétences

Rester coincés chez nous peut être souvent considéré comme une perte de temps, mais en réalité, c’est nous qui choisissons ce que nous faisons de notre temps.

Et pourquoi ne pas profiter de ce temps pour apprendre de nouvelles choses. L’évolution technologique nous permet d’avoir à disposition tous les éléments nécessaires pour se former en autodidacte. N’oubliez pas que Google est votre ami, si vous l’utiliser intelligemment. Vous pouvez également trouver de nombreux MOOC (Massive Open Online Course) gratuits. Il s’agit de cours en ligne ouverts à tous et très souvent gratuit.

Pour les personnes qui veulent profiter de ce temps pour s’éloigner des écrans, les livres restent toujours l’un des meilleurs moyens pour apprendre. Que ce soit l’informatique, la finance ou encore la cuisine, avec le temps à disposition, tout est ouvert à vous.

 

Netflix, Amazon prime, Disney + ?

Il n’y a jamais rien à la télévision ? Et bien d’autre solutions existent désormais, comme par exemple Netflix, Amazon prime, Disney +, ou encore Play Suisse, lancé cette semaine spécialement pour nous les Suisses. Vous pourrez profiter de centaines de films et de séries sur ces plateformes.

Bon à savoir, Netflix dispose une grande quantité de documentaires sur de nombreux thèmes différents pour enrichir notre culture générale. Que ce soit sur les animaux, la politique, ou encore l’histoire.

Sortir du confinement ou de quarantaine avec toutes ces découvertes peut amener à avoir de meilleures discussions au moment de resocialiser avec le monde extérieur.

 

Sport 

Les fitness sont fermés ? Les entraînements de football, basketball ou de boxe sont annulés ?

Rester à la maison ne veut pas forcement dire être inactif. En effet, les réseaux sociaux, que ce soit Instagram, Facebook ou encore des plateformes comme YouTube regorgent d’exercices physiques à faire chez soi.

Ces exercices sont souvent proposés par des professionnels ou des connaisseurs pour se maintenir en forme.

Et pourquoi ne pas revenir à la vie normale en meilleure forme avec de nouvelles habitudes, alors qu’auparavant nous pensions que le travail, les études ou autres ne nous laissait pas le temps pour le sport ?

 

Prendre du temps pour la famille et les amis

Le semi-confinement peut également être une bonne occasion de passer du temps avec la famille ou des amis et peut être une occasion en or pour reprendre contact avec de vieux amis, via un des nombreux moyens technologiques à disposition (zoom, WhatsApp, FaceTime ou autres). Créer ou recréer des liens vous permettra d’agrandir votre entourage.

Le temps pour des tâches diverses et variées

Le confinement est le moment parfait pour enfin réaliser les tâches que vous avez repoussées indéfiniment, comme réparer la porte de sa chambre, installer l’ordinateur de vos parents, construire le meuble que vous avez acheté il y a des mois, ou même arrêter certaines addictions, comme la cigarette.

 

Voilà cinq choses qui pourraient rendre votre semi-confinement ou votre quarantaine plus supportable et même bénéfique pour l’après Covid-19.

 

Lectures complémentaires :

Télétravail: défis, enjeux et perspectives par

Le confinement : 10 conseils pour que tout se passe bien par

 

Photo credit : umesh chandra via istock.com

Sajed Haider Sajed Haider

Détenteur un CFC d’électronicien, j’ai décidé de changer d’orientation professionnelle. Ayant un sens élevé de la justice, de l’impartialité et de la rigueur, aujourd’hui mon objectif est de travailler dans la sécurité et protéger mes concitoyens. En effet, mon expérience dans le domaine de l’électronique m’a permis d’acquérir diverses compétences et qualités telles que le respect des règles et de la sécurité, la capacité à travailler de manière autonome ou en équipe, un bon sens de l’observation mais également une bonne gestion du stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.