Aider les restaurateurs, oui mais comment ?

Print Friendly, PDF & Email

Suivez l’exemple de NUNC

NUNC, un restaurant genevois, a eu l’initiative de créer un fond de soutien pour survivre à la troisième fermeture prolongée des restaurants imposée par la crise sanitaire actuelle.

Cet établissement a besoin de votre aide ponctuelle ! Les contributions seront utilisées pour payer les frais fixes non couverts par les aides de l’Etat pour les mois de novembre et décembre 2020, ainsi que pour janvier et février 2021.

Ne serait-il pas le moment de prendre exemple sur cette initiative et de créer un fond de soutien pour indemniser tous les restaurateurs ?

 

Qui peut aider les restaurateurs ?

Si nous faisons un bilan de la situation et de ce que vit actuellement le monde de la restauration, nous nous apercevons que tout le monde veux les aider.

Quand nous disons tout le monde, nous parlons de la population. L’association des cafetiers a certes déjà fait un travail remarquable jusqu’à maintenant, mais pour parler en termes d’argent cash, combien cela a-t-il réellement généré pour nos restaurateurs ?

Parler à la télévision, sur les réseaux sociaux ou critiquer le système, cela n’est pas suffisant pour faire avancer les choses.

 

Comment pouvons-nous faire ?

Une contribution minime de la population peut faire la différence.

Les restaurateurs veulent être indemnisés, alors faisons-le à notre manière et avec nos moyens. Nous n’allons plus au restaurant, ni dans les bars, nous ne nous amusons plus à Genève, alors nous pouvons certainement utiliser une partie du budget alloué à cela en temps normal pour les aider, non ?

Oui ! Le restaurant NUNC propose un minimum de 10.- pour leur venir en aide. F&B Coaching, l’a fait, ICI !

NUNC remercie tous ses généreux donateurs sur son site…

Si nous partons du principe que certains d’entre nous vont manger quatre fois par semaine au restaurant, nous pouvons supposer que cela représente une dépense hebdomadaire d’environ 60.-, avec un ticket moyen de 15.-.

Genève compte environ 500’000 habitants, sans parler des personnes y séjournant pour quelques mois ; en supposant que 100’000 personnes donnent 10.-, cela donne au total 1 millions de CHF de fonds récoltés. Cela semble réaliste et pourrait aider concrètement les restaurateurs !

 

F&B Coaching lance un appel…

Nous vivons dans un monde digital avec un grand nombre de nouvelles entreprises qui œuvrent dans le marketing digital. Nombreuses sont celles qui vendent des techniques pour améliorer le business de leurs clients.

Et si nous lancions un appel aux spécialistes du marketing digital, afin qu’ils aident leurs clients restaurateurs à mettre en place un fond de soutien sur leurs sites respectifs et réseaux sociaux ?

Finalement, il serait facile de récolter de l’argent pour aider nos restaurateurs, eux qui travaillent des heures pour nous régaler, nous divertir et bien plus encore…

 

Mobilisons-nous ! 

Que vous soyez un particulier, une entreprise, une agence de marketing, une association, etc. nous pouvons tous apporter notre grain de sel. Que ce soit en versant une modique somme de minimum 10 .- ou en parlant de cette initiative autour de nous pour soutenir nos restaurateurs préférés.

Pour commencer, vous pouvez déjà partager cet article !

Les restaurateurs vous remercient.

 

Lectures complémentaires :

Ouvrir un restaurant en Suisse #1 : les compétences indispensables

Des outils pour exploiter un restaurant : #1 Libérez-vous de l’HACCP

F&B Coaching : L’ami des restaurateurs

Photo credit : canva.com

Jean-Charles Arbon Jean-Charles Arbon

Pourquoi suivre un livre de recettes quand vous faites la cuisine ? Parce que vous connaissez le résultat final. Idem pour la gestion d’un restaurant, il y a une recette pour réussir. Je souhaite mettre mes 17 ans d’expérience en restauration classique, banquets et traiteurs au service des restaurateurs de la région genevoise. De trop nombreuses faillites d’établissements sont enregistrées chaque année dans le canton, et cela m’attriste.

Je sais avec quel engagement les gérants de ces restaurants se mobilisent chaque jour pour faire vivre leur commerce. Pourtant, des décisions inadaptées, une mauvaise gestion des équipes, ou le non-respect des normes d’hygiène peuvent être fatals à la viabilité d’un projet.

Mon objectif est de vous accompagner pour que, main dans la main, nous puissions optimiser le service que vous offrez à vos clients et faire prospérer votre affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.