Quand le mail de motivation défie la lettre !

Print Friendly, PDF & Email

motivationLe temps qui coure

Le temps, c’est ce qui manquerait à beaucoup d’entre nous, plus particulièrement aux recruteurs ou aux chasseurs de tête. Récemment, nous avons eu l’opportunité d’échanger avec l’un d’entre eux, entrepreneur et également consultant RH pour une grande société.

Au cours de notre discussion, nous avons été quelque peu surpris par le fait que lui, n’accordait pas plus d’importance que cela à la lettre de motivation. En effet, à son sens, procéder à sa rédaction est une « perte de temps », et sa lecture est optionnelle, voire inexistante.

Toutefois, l’importance que donnent encore certains recruteurs à la lettre de motivation est subjective, nous a-t-il dit, car il est encore d’usage, pour certains domaines d’activité, qu’un dossier de candidature complet comprenne : Curriculum Vitae, lettre de motivation, certificats de travail et diplômes.

 

La lettre de motivation : opération séduction

De nos jours, pour se démarquer et démontrer ses motivations, la créativité est de mise. Entre adeptes du mail de motivation et ceux qui ne jurent que par l’efficacité de la lettre de motivation la guerre est-elle vraiment déclarée ?

En premier lieu, il conviendrait de déterminer le but d’une lettre de motivation. Pourquoi est-elle encore nécessaire pour compléter une candidature ? Parce que pour un candidat, c’est tout simplement un moyen de communiquer sa motivation. Si le contenu est pertinent et créatif, elle saura capter l’attention de son lecteur et ainsi lui donner envie de proposer un entretien.

Justement ! Comment faire preuve de créativité, tout en étant pertinent ? Aujourd’hui, la lettre de motivation se veut pragmatique et authentique. Savoir qui nous sommes, exprimer ce que nous avons déjà accompli par le passé, ce que nous souhaitons faire dans l’avenir, tout cela mélangé à une bonne dose d’estime de soi, c’est la première étape. Saupoudrer le tout de créativité et veiller à ne pas dépasser une page, voilà la deuxième étape.

En résumé, un bon moyen de rédiger « LA » lettre qui fera la différence, consiste à être capable de s’imaginer à la place du recruteur, qui au lieu de lire l’habituel : « C’est avec un vif intérêt  que bla bla bla… », se verra confronté à un candidat qui sait faire preuve d’audace, en se présentant comme « le candidat motivé, efficace et vif d’esprit dont l’entreprise a besoin ».

 

Le mail de motivation, si efficace, mais tellement subtil

Et qu’en est-il du mail de motivation alors ? Contrairement à la lettre de motivation, qui généralement doit noircir une page complète, celui-ci a pour vocation de faire gagner du temps au recruteur ! Il faut donc être synthétique et aller droit au but. Si le candidat possède un parcours professionnel riche, il peut proposer au recruteur de consulter son profil LinkedIn, par le biais du mail. Cela permet au candidat de ne pas trop s’étaler sur les expériences et de se concentrer sur le moment présent et sur ce qu’il a à offrir à l’entreprise.

Être concis et direct, on dit oui ! Mais attention à ne pas oublier les quelques règles de base pour donner au mail une certaine cohérence. L’objet du mail est essentiel, c’est la chose à ne pas négliger. En effet, premièrement, cela évite que le destinataire se creuse les méninges, et cela lui permet ainsi d’optimiser son temps si précieux. Deuxièmement, c’est aussi une manière de s’assurer que le mail ne passe pas entre les mailles du filet, au moment où les candidatures de l’offre seront traitées.

Par ailleurs, il est inutile de recopier l’ensemble de l’annonce pour faire ressortir les mots-clés. Pour capter l’attention du lecteur, il n’y a rien de mieux que choisir des termes accrocheurs.

Il est également de mise de ne pas négliger les formules de politesse. Il ne faut pas tomber non plus dans l’excès des formules pompeuses. Même si le mail de motivation se veut moins formel que sa cousine, la lettre, la formule de politesse est révélatrice de savoir-vivre. Cela prédispose à une meilleure attention, à une meilleure réceptivité de la part du destinataire.

 

L’art de communiquer sa motivation

Finalement, le 80 % du travail est fait, lorsqu’une lettre de motivation ou un mail est percutant, dès lors que le professionnel du recrutement arrive à déceler une partie de la personnalité et de la motivation au travers du texte.

Et s’il n’y a pas de correspondance avec le poste, rien n’est perdu. L’exercice de rédaction est aussi un test d’adaptabilité pour le candidat : choisir la meilleure forme, les bons mots et les bons arguments pour que le recruteur ait envie de vous rencontrer. Cela semble simple sur papier, mais c’est un art subtil dans la pratique. A ne pas oublier, l’essence même d’un texte bien rédigé : l’orthographe.

 

Lectures complémentaires :

Attirer l’attention des RH avec une lettre ?! Mais comment ? par

L’employabilité, c’est la motivation! par

Le DRH de la RTS nous livre ses conseils pour une candidature percutante par

 

Sources :

https://blog.openclassrooms.com/2020/01/13/lettre-ou-mail-de-motivation-comment-les-reussir/

https://www.jobsense.fr/conseils/mail-candidature-spontanee-exemple

https://entreprises-ephemeres.fr/blog/2018/08/27/des-exemples-de-mails-de-candidature-efficaces/

Credit photo : Fathromi Ramdlon from Pixabay

Yadira Duany Ledesma Yadira Duany Ledesma

Tel un archer confirmé dont l'objectif est d'atteindre sa cible, je puise les outils nécessaires dans mes connaissances et mon savoir-être pour réussir ma performance et atteindre mon objectif! Soucieuse d'offrir un travail de qualité, je m'efforce de renouveler mes acquis grâce aux multiples possibilités que peut m'offrir un environnement riche, varié et stimulant.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.