Les conseils des recruteurs 4 : L’entretien téléphonique

Print Friendly, PDF & Email
entretien téléphonique
Nous poursuivons notre série d’articles qui aborde les conseils donnés par les recruteurs et est tirée de divers articles dénichés sur le web. Chaque semaine, nous vous donnons rendez-vous autour d’un thème qui vous permettra d’optimiser vos recherches d’emploi, vos dossiers de candidature, les entretiens d’embauche… Cette semaine, nous nous intéressons à l’entretien téléphonique : A quoi sert-il et comment le préparer ? Nous vous expliquons tout dans cet article tiré de JoHdi.

Entretien téléphoniqueA quoi sert l’entretien téléphonique pour le recruteur

Votre candidature intéresse le recruteur ? Celui-ci a lu votre dossier et souhaite valider cette impression, alors il peut vous appeler pour un entretien téléphonique, afin de confirmer certains points clés, en posant des questions précises, concernant par exemple votre mobilité géographique ou une compétence indispensable pour le poste. Il est donc de bon augure de recevoir une demande d’interview téléphonique après avoir envoyé votre dossier. Cela vous donne l’opportunité de rassurer le recruteur et de l’amener à vous convoquer à un premier entretien.

 

Un entretien téléphonique ? Oui, mais dans les bonnes conditions

Passer un entretien téléphonique peut être difficile, car une hésitation de votre part peut faire vous être défavorable.

Aussi, c’est à vous de décider des conditions de l’appel. Vous pouvez, par exemple, être en pleine rue ou dans un environnement bruyant, avoir un mauvais réseau. Dans ce cas, il vaut mieux proposer un autre rendez-vous, afin d’optimiser vos chances. Pour cela, vous avez deux solutions :

  1. Laisser votre répondeur s’enclencher et ensuite rappeler le recruteur suite à son message, soit dans de bonnes conditions, soit pour fixer une date. Cette solution est à favoriser si vous avez plusieurs postulations en cours. De cette manière, vous pourrez vous préparer de manière ciblée pour le poste visé.
  2. Répondre à l’appel du recruteur. Vous pouvez alors lui expliquer la situation et après l’avoir remercié, lui proposer un rendez-vous dans de bonnes conditions, si possible le jour même ou dans un très court délai.

 

Répondre tout de suite ou plus tard ?

Un entretien téléphonique, même s’il n’est pas « classique », doit être préparé. Mais cette préparation doit se faire très rapidement. Ayez donc au moins votre CV et l’offre d’emploi sous les yeux. Rappelez-vous également les points clés concernant l’entreprise, tels que son secteur, sa taille, ses valeurs, sa localisation…

 

Posez votre voix et soyez efficace !

  • Soyez à l’heure, dans un endroit idéalement calme et où vous pouvez être tranquille pendant au moins une demi-heure. En général, vous aurez besoin de 15 à 20 minutes.
  • Pensez à poser le ton de votre voix, articuler bien et souriez. Le recruteur doit vous comprendre clairement, et il entendra également votre sourire.
  • Ecoutez attentivement la question posée jusqu’au bout. Répondez brièvement, mais pour autant, clairement et précisément. Cela doit être efficace. Ne vous noyez pas dans les détails ! Suggérez au recruteur que vous lui en direz plus durant l’entretien en tête-à-tête.

 

Pour conclure l’appel

A la fin de l’appel, remerciez le recruteur de son intérêt et expliquez-lui que vous souhaiteriez poursuivre cette discussion à l’occasion d’un rendez-vous. N’hésitez pas à lui demander comme se déroule la suite du processus de recrutement dans leur entreprise.

 

Vous avez  maintenant tout les clés pour réussir votre entretien téléphonique et décrocher un rendez-vous en face-à-face.

Retrouvez-nous la semaine prochaine pour de nouveaux conseils des recruteurs.

 

Dans la même série, “Les conseils des recruteurs” :

1. Le télétravail

2. Les références

3. Enrichissement du CV

 

Sources : johdi.ch

Photo credit : StockUnlimited

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.