Les dernières infos de l’année

Print Friendly, PDF & Email

Début de semaine rime avec Sous la Loupe chez Geneva Business News. Une semaine encore bien chargée même à l’approche des fêtes.

 Du Bio, du bon à portée de tous

A l’ère d’une prise de conscience d’un besoin de consommation responsable, éthique et écologique, Leila Ouraied Da Costa nous invite à travers son article à découvrir deux adresses au cœur de Genève : La boutique Sodina spécialisée en produits cosmétiques et le magasin d’alimentation et cosmétiques Nature en Vrac. L’article nous révèle qu’il est possible de se procurer du Bio à des prix abordables grâce, notamment, à une optimisation du packaging qui permet de réduire les coûts de production.

 

 Un ballet, deux extrêmes, 3 pièces

Ludovic Clément s’est rendu  à une des représentations du Ballet Minimal Maximal. Il nous décrit en anglais, les trois pièces – Fearful Symmetries, Paron et Fall chorégraphiées respectivement par les célèbres Ioannis Mandafounis, Andonis Foniadakis et Sidi Larbi Cherkaoui. On découvre les spécificités de chacune. La danse y devient un moyen de visualiser en profondeur, au maximum, la musique minimaliste qui l’accompagne.

 

Violences conjugales, maux guérissables ?

En cette période de fête, il est important de garder à l’esprit que tout n’est pas rose. La violence conjugale est en augmentation en Suisse. Notre collaboratrice et experte en questions de genre, Caridad Clemente revient sur cette thématique. La législation helvétique va prendre des mesures pour l’année à venir.

 

Changement de carrière ?

Handan Karamemis écrit un article en anglais sur les compétences transférables entre le domaine financier et le monde humanitaire.  Quelle sont les qualités et les compétences que peut amener un expert financier dans le domaine humanitaire ?  Pour découvrir les réponses à ces questions, n’hésitez pas à lire son article.

 

Humanitaire et Marketing, relation impossible ?

Pour sa première publication, Sonia Marie Amehou Kouadjani revient sur la relation entre l’humanitaire et le marketing. Même s’il s’agit à première vue de deux notions antinomiques, il n’en n’est rien. Notre collaboratrice experte en marketing et en action humanitaire nous explique comment il est possible de lier les deux mondes.

 

Un grand merci à toutes nos collaboratrices et nos collaborateurs de la semaine et de l’année. Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous écrire. Nous nous retrouverons l’année prochaine pour de nouvelles publications et aventures.

Toute l’équipe de Geneva Business News vous souhaite nos meilleurs vœux pour l’année à venir.

 

Auteurs: Aicha Kone Sane & Milinda Wannakula

Photo Credit: Milinda Wannakula

GBNews-Reporters GBNews-Reporters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.