Soft skills, un bien précieux sésame dans le monde du travail

Print Friendly, PDF & Email

De nos jours, il est de plus en plus commun, pour les recruteurs de s’intéresser à l’intelligence émotionnelle d’un candidat avant de se concentrer sur ses compétences techniques. Bien qu’elles complètent nos compétences techniques, il n’est pas évident de mettre nos aptitudes sociales en avant.

 

Précieux sésame

Plus communément appelées « soft skills » sont des compétences sociales basées sur l’éthique et l’humain. Les capacités telles que la communication, l’interaction avec autrui, l’ouverture d’esprit, savoir s’adapter ou encore s’intégrer, sont quelques exemples des soft skills recherchées par les recruteurs chez les candidats. Cela permet souvent de comprendre la motivation d’une personne en dehors et dans son travail.

 

Positive attitude

Les employeurs recherchent des personnes enthousiastes pouvant apporter une attitude positive au bureau. Ils veulent des employés à l’écoute, communicatifs, empathiques et motivés qui auront du plaisir à être présents et avec lesquels il est agréable de travailler. Les entreprises ont à y gagner car une ambiance de travail détendue nous permet souvent de donner le meilleur de nous-même, donc plus de rendement.

 

Savoir s’écouter et écouter

Les émotions sont souvent bannies du travail, or elles peuvent être source de performance. Pour les entreprises qui font face à des difficultés telles que des problèmes relationnels ou de santé au travail, elles sont la solution plutôt que le problème. Être à l’écoute, favoriser le dialogue et pratiquer la bienveillance sont des clés pour évoluer favorablement en tant qu’humain au sein d’un groupe. Se sentir en confiance nous permet de donner le meilleur de nous, au travail comme dans nos échanges avec autrui.

Il est courant de suivre au sein d’entreprises des formations internes sur le savoir-vivre, sur la communication positive et la gestion de nos émotions. Finalement, plus nous nous autorisons à ressentir et à exprimer ce ressenti, plus nous sommes ouverts et en phase avec nous-même, donc plus aptes à donner le meilleur de nous.

Il n’est pas seulement utile d’avoir des bras et un cerveau, mais également un cœur.

 

Lectures complémentaires :

L’intelligence Emotionnelle : une compétence professionnelle précieuse par

Créateurs de cours en ligne : utiliser diverses intelligences d’apprentissage par

Intelligence collective, créativité et jeu du Tao par

 

Sources :

https://www.jobsense.fr/conseils/soft-skills-cv

https://theconversation.com/un-monde-de-possibilites-suite-109276

Photo credit :

Image par John Hain de Pixabay

Yadira Duany Ledesma Yadira Duany Ledesma

Tel un archer confirmé dont l'objectif est d'atteindre sa cible, je puise les outils nécessaires dans mes connaissances et mon savoir-être pour réussir ma performance et atteindre mon objectif! Soucieuse d'offrir un travail de qualité, je m'efforce de renouveler mes acquis grâce aux multiples possibilités que peut m'offrir un environnement riche, varié et stimulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.