Un NFT de montre suisse, une première mondiale

Print Friendly, PDF & Email

DWISS

Les NFTs explosent dans l’actualité depuis plusieurs mois, que ce soit dans l’univers de l’art numérique, des jeux-vidéos ou encore dans le monde musical. Aujourd’hui, les NFTs font leur entrée dans le monde de l’horlogerie suisse à travers la marque DWISS, grâce à son fondateur Rafael Simoes Miranda.

Rafael Simoes Miranda commence sa carrière en concevant des meubles et c’est en 2006 qu’il commence à concevoir des montres. Il a également enseigné le design horloger à Milan et a conçu de nombreuses collections de montres pour des marques telles que Versace, Valentino et Philip Watch. Il a obtenu des prix de design mondialement connus, comme le Red Dot Design Award et l’IF Design Award. Rafael fonde Dwiss en 2011 dans le but d’explorer de nouvelles manières de lire l’heure. C’est pourquoi ces montres affichent les heures de façon inédite tout en conservant le savoir-faire de l’horlogerie suisse.

 

Entretien avec Rafael Simoes Miranda, fondateur et dirigeant de DWISS

Nous avons rencontré Rafael Simoes Miranda fondateur et dirigeant de DWISS qui nous apporte sa vision sur les NFTs et son envie de créer la première collection de montres suisses NFT.

Comme dans beaucoup d’autres secteurs, le Covid-19 a fortement impacté le domaine horloger, mais c’est également durant ces périodes difficiles qu’émergent des idées créatives. Rafael Simoes Miranda a toujours eu une vision différente et des pensées avant-gardistes de manière générale. C’est ce qui l’a conduit à accepter les payements en cryptomonnaie, il y a 5 ans de cela et c’est ce qui l’a amené aujourd’hui à vouloir créer la première collection de montre NFT suisse.

 

Les points forts du NFT DWISS

Rafael Simoes Miranda souligne les avantages qui découlent de la possession d’un NFT. En effet, au-delà de pouvoir porter la montre sur un avatar dans le metaverse, le NFT DWISS permet également d’obtenir les avantages suivants :

  • Obtenir 15% sur les produits DWISS
  • Intégrer le DWISS Watch Club Design, qui permettra à sa communauté de créer un modèle de montre physique qui sera commercialisé par la suite
  • La collection comprendra 10’000 montres différentes et parmi cette collection 200 personnes auront un NFT spécial qui leur permettra d’obtenir une montre physique DWISS d’une valeur de 2000 dollars

DWISS

Pourquoi lancer un tel projet ?

Rafael Simoes Miranda nous révèle qu’avec la pandémie, la production de montres a dû être arrêtée. De ce fait, une fois le stock de montres épuisé, il n’avait plus la possibilité de satisfaire la demande des clients. Cependant, en discutant avec des amis, il a découvert l’univers des NFTs et des metaverses. C’est ainsi que l’idée de lancer un projet de montre NFT suisse lui vint, car la production n’allait pas être impactée par la pandémie.

De plus, un tel projet est également une belle occasion de donner de la visibilité à la marque de montre, car Rafael Simoes Miranda considère que le metaverse est un univers qui finira par toucher tôt ou tard la majorité de la population. De ce fait, il est persuadé que ces prochaines années tout le monde sera dans le cet univers virtuel.

Il précise que ce projet s’adresse non pas à une clientèle de luxe, mais à toute personne qui serait intéressée par les montres, le metaverse ou le NFT. En effet, avec la pandémie, la vente de montres a fortement diminué, et l’intérêt des nouvelles générations pour le domaine horloger diminue également avec les années. En revanche, celui pour les metaverses est en plein essor. De ce fait, grâce à ce projet NFT, il espère pouvoir amener l’intérêt des jeunes générations du NFT à la montre réelle.

Pour conclure, Rafael Simoes Miranda nous révèle que lier l’horlogerie aux NFTs est une chose compliquée, car de nombreuses personnes dans ce milieu sont réticentes et possèdent un regard très puriste en ce qui concerne l’horlogerie. Néanmoins, il reste persuadé de l’adoption des NFTs et du metaverse dans les années à venir.

 

Lectures complémentaires :

Les NFTs : plus qu’un phénomène artistique par

Que sont les “Non-Fongible Tokens” (NFTs) et comment fonctionnent-ils ? par 

Yves Honoré : un ingénieur au cœur de SBEX, pionnier du bitcoin en Suisse via 

 

Sources : dwiss.comdwiss.com/nft

Photo credit :  dwiss.com

Rossella Tuveri Rossella Tuveri

Étant une passionnée de la gastronomie, j’ai initialement orienté ma carrière professionnelle dans cette direction, en travaillant pendant plus de 5 ans dans la restauration et l’événementiel.

Ces expériences m’ont permis d’aiguiser mon sens de l’organisation et de développer mon esprit d’initiative, ainsi que mon adaptabilité, en menant à bien divers projets : food benchmarking, organisation dans l’évènementiel, design visuel.

Ma nature hyper curieuse et mon ouverture sur le monde sont l’un de mes nombreux atouts. J’adore m’instruire et apprendre de nouvelles choses tous les jours.

C’est ainsi que je me suis découvert un réel intérêt pour la technologie blockchain et tout ce qu’elle englobe : cryptomonnaies, non-fungible-tokens (NFTs), Decentralized Finance (DeFi), etc.

Durant la période Covid, j’ai dès-lors mis à profit le temps qui m’était imparti (RTH) pour me former sur différents sujets en lien avec les cryptomonnaies, tel que l’analyse technique, l’écosystème DeFi et le Yield-Farming.

Mon apprentissage sur ces sujets m’a amené à approfondir les domaines du Metaverse, des NFTs, mais aussi, et plus particulièrement, celui du Play-to-Earn.

De nature entreprenante, je cherche aujourd’hui à rejoindre un projet ou une équipe en lien avec ma nouvelle passion et dans lequel je pourrai apporter ma créativité, mon énergie, mon goût pour les nouveaux challenges, ainsi que les connaissances que j’ai acquises jusqu’ici.

Rejoignez-moi ! Je vous emmène en voyage, au travers d’une série d’articles, dans cet univers incroyable et captivant que représente aujourd’hui la révolution Blockchain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.